FFSA Logo

INFOS FFSA – Point sur les échanges entre le Président et la Ministre

Le Président de la FFSA s’est entretenu longuement avec la Ministre déléguée en charge des Sports hier soir pour échanger notamment sur les compétitions de sport automobile et de karting.

Cet échange constructif est le fruit de la collaboration intense entre les services de la Fédération et ceux du Ministère des Sports et de Matignon suite aux récentes directives nationales interdisant les manifestations sportives amateurs. Pour rappel, à date, seules les compétitions sportives professionnelles demeurent autorisées et ces compétitions doivent impliquer une majorité de sportifs professionnels. Le Gouvernement a décidé que les amateurs devaient attendre une évolution sanitaire favorable pour reprendre la compétition.

Comme depuis le début de la crise sanitaire, la FFSA a souhaité être transparente avec les autorités étatiques au sujet des compétitions de sport automobile et de karting afin que l’arbitrage soit le plus cohérent et responsable au regard du contexte sanitaire.

Ainsi, outre le fait que de nombreuses compétitions comptant pour un Championnat ou une Coupe de France exige, par essence, un « niveau professionnalisé », l’objet de cet échange était d’apporter des éléments concrets permettant à la Ministre de prendre en compte la particularité de nos disciplines concernant l’appréciation du caractère professionnel de certaines activités.

Le Président de la FFSA a également rappelé que, sur le plan sanitaire, la pratique du sport automobile et du karting se déroule en plein air, sans contact et que tous les pratiquants possèdent des équipements de protection individuelle qui constituent une « barrière » supplémentaire de prévention contre le virus. Au surplus, il est vraisemblable que la pratique individuelle et sans contact d’une activité sportive de plein air n’engage pas une augmentation du risque d’exposition au virus.

La Ministre déléguée chargée des Sports a écouté les arguments portés par le Président de la FFSA et indiqué que le Ministère se prononcerait dès que possible sur un séquençage progressif du retour à la pratique pour tous et notamment des compétitions autorisées. Le Président souligne l’écoute active de la Ministre à l’égard de la situation des acteurs du sport automobile et sa connaissance précise de la structuration de Filière des Sports mécaniques (importance sociale et économique, présence d’acteurs industriels et de structures professionnelles sur nos épreuves) .

Dans un contexte où beaucoup d’informations contradictoires peuvent circuler, le Président de la FFSA tient à rappeler que les services de la Fédération sont pleinement mobilisés pour accompagner l’ensemble des acteurs du sport automobile et du karting durant cette période particulièrement complexe et ce, sur l’ensemble des sujets (entraînements, essais, école de pilote, manifestation etc.). Sur ce point, il convient de rappeler que les entraînements et la pratique hors compétition sont autorisés par le Ministère dans les conditions rappelées dans le tableau ci-joint.

Enfin, dans le cadre des annonces gouvernementales prévues demain, le Président de la FFSA a insisté auprès du Gouvernement pour que l’accès aux circuits et aux pistes extérieures soit maintenu pour les pratiquants malgré un éventuel durcissement des mesures sanitaires. Il a aussi été demandé d’obtenir un minimum de visibilité pour nos acteurs et nos organisateurs.

Téléchargez la déclinaison des décisions sanitaires pour le sport à partir du 16 janvier 2021 (version au 2 mars 2021) cliquez ici

Courir en Occitanie avec la passion du VHC

En 2021, huit épreuves de rallye dédiées aux Véhicules Historiques de Compétitions auront lieu en Occitanie Pyrénées.

Malheureusement le Rallye cœur des vignobles qui devait ouvrir le bal les 6 et 7 mars a été annulé. La première épreuve sera, nous l’espérons, le Rallye Marcillac-Aveyron du 26 au 28 mars.

Le mot du Président….janvier 2021

2021, une nouvelle année débute, chaque jour une page blanche à écrire pour nous réinventer et vous accompagner.

Si 2020 a vu nos deux circuits (Albi-Nogaro) aménager leurs calendriers afin de conserver la plupart de leurs épreuves à huis clos, c’est à regret que la majorité des épreuves routières ont été abandonnées.

Aujourd’hui cependant, nos organisateurs passionnés, perspicaces et volontaires préparent ardemment les RDV du calendrier 2021 de la LSAOP (Ligue du Sport Automobile Occitanie Pyrénées) qui s’annonce riche en évènements.

Pour rappel, l’Occitanie organise sur son territoire une cinquantaine d’Epreuves dont 16 Championnats de France, 24 Coupes de France ou Coupes de Marque, 2 Drift, 8 Karting avec
un Grand Prix de France à Belmont sans oublier les manifestations historiques et énergies nouvelles.

Traditionnellement, c’est le circuit de Nogaro qui ouvre le calendrier National le 7 Mars avec la Coupe de France des Circuits également organisée Albi le 23 Mai. C’est également sur le circuit de Nogaro que le Championnat de France GT FFSA débutera lors des Coupes de Pâques suivi du même plateau sur le circuit d’Albi les 5 & 6 Juin. En ce qui concerne les Grands Prix Camions, ils se dérouleront à Nogaro les 19 & 20 Juin puis à Albi 4 & 5 Septembre ainsi que les Grands Prix Historiques.

Le Championnat de France des Rallyes sur Terre ouvre son calendrier 2021 à Pâques par le Rallye Terre des Causses dans l’Aveyron, suivi par le Rallye Castine Terre d’Occitanie au mois de Mai et le Rallye Terre des Cardabelles en Octobre. La moitié de ce Championnat France se déroule en Occitanie, sans oublier le Rallye TT Gers Terre d’Armagnac en Championnat de France des Rallyes tous terrains. Enfin, nos deux Epreuves phares en asphalte, le Rallye du Rouergue et le Rallye Montagne Noire qui feront références en juillet.

Il convient également de mentionner l’énorme contingent de Rallyes Nationaux et Régionaux, comptant pour la Coupe de France : Cœur des Vignobles, Marcillac, Frontonnais, Quercy, Val D’Agout, Val Dadou, Saint-Geniez d’Olt, Sidobre, Saint-Affricain, Chasselas, Thermes, Côtes du Tarn, Rignacois , des Courses de Côtes ou encore Auto-Cross qui chaque weekends animent nos Championnats Ligue.

Nouveauté 2021, la Ligue met en valeur les Rallyes VHC avec une Remise des Prix annuelle très attrayante et des engagements attractifs. L’intérêt est double : donner du temps de roulage au plus grand nombre de concurrents de ces belles autos et du plaisir aux spectateurs amoureux et nostalgiques.

La LSAOP coordonne l’ensemble des actions et des manifestations de ses (13) ASA pour l’Automobile et (4) ASK pour le Karting avec des organisations de qualité et de convivialité, de partages et d’échanges notamment le calendrier savamment aménagé dans la saison. Les différentes commissions par disciplines sont en charge du développement régional et ses membres sont également présents dans les commissions fédérales.

De plus, la LSAOP soutient et forme les Officiels et Commissaires dans leur mission. Les stages ont déjà commencé et vont se poursuivre durant ce 1er trimestre.

Pour conserver un parfait encadrement durant ces épreuves, la Ligue accueille tous ceux et toutes celles qui sont intéressés(es) par la passion des courses automobiles quelle que soit la discipline. Plusieurs compétences sont attendues pour le terrain : des Commissaires de route et de piste ; pour les amoureux de mécanique : des Commissaires techniques ; pour les missions exécutives : des Directeurs de Courses et des Commissaires Sportifs ; pour le Chronométrage : des informaticiens.

Notre discipline est porteuse de nombreux titres de champions du Monde nés dans l’hexagone avec l’esprit de compétition. Ils sont nos meilleurs représentants régionaux, vous pouvez les rejoindre et partager ces compétitions.

Je vous donne rendez-vous sur nos épreuves et vous souhaites de la prospérité et de la passion dans vos activités pour cette nouvelle saison sportive 2021 !!! Prenez soin de vous et de vos proches.

Michel VERGNES
Président

FFSA Logo

INFOS FFSA – Reprise du sport automobile dès le 28 novembre

Grâce au travail mené par l’ensemble des acteurs de la Filière des sports mécaniques et particulièrement des groupements professionnels (GNCACEIPA et GNPK), en collaboration avec le Ministère chargé des Sports, les circuits et les pistes extérieures de karting pourront accueillir des pratiquants, licenciés ou non, dès le samedi 28 novembre 2020.

Dans l’attente du décret officiel et de l’instruction du Ministère chargé des Sports précisant les modalités de réouverture, nous souhaitons d’ores et déjà partager avec vous certains éléments acquis à la suite de l’intervention du Premier Ministre Jean Castex ce matin.

Dans un rayon de 20 km autour de chez vous et dans la limite des 3 heures maximum d’activité physique par jour, vous pourrez aller rouler. Les mairies ou les préfets ont toutefois le pouvoir de prendre des mesures spécifiques à leur territoire. Il est donc nécessaire d’appeler votre club ou le circuit afin de vérifier si celui-ci est bien ouvert avant de vous déplacer.

Il est important d’indiquer que chaque pilote sera responsable du respect des dispositions gouvernementales quant à ses déplacements. Il n’appartient pas aux clubs d’effectuer des contrôles liés aux restrictions de déplacement.

Ce dispositif concerne la 1ère phase de ce déconfinement et ne devrait s’appliquer que du 28 novembre au 15 décembre 2020.

Pour pratiquer votre passion en toute sécurité et en confiance, le respect des gestes barrières et du protocole sanitaire renforcé, mis en place par la Fédération Française du Sport Automobile en concertation avec les groupements professionnels, est primordial.

Il est obligatoire de limiter les flux de personnes en simultané au même endroit et les interactions entre les participants. Les lieux de convivialité et les restaurants resteront, quant à eux, fermés.

Tous nos clubs et nos circuits veilleront au respect des gestes barrières, aux préconisations sanitaires validées par le Ministère et à la distanciation physique.

« Comme le 11 mai dernier, le sport automobile fait partie des activités à pouvoir reprendre dès le premier jour du déconfinement, ce samedi 28 novembre 2020.

Le travail réalisé en concertation avec les groupements professionnels (GNCACEIPA et GNPK) et le Ministère chargé des Sports permet à nouveau d’accueillir nos pratiquants, licenciés ou non, sur nos circuits et nos pistes extérieures. Je remercie l’ensemble des acteurs de la Filière des sports mécaniques qui a su rester solidaire, patient, responsable et déterminé.

Je suis néanmoins conscient que nous sommes tous touchés économiquement par cette crise sanitaire et qu’il reste énormément de travail afin d’optimiser les modalités d’une reprise économique et sportive de notre passion en 2021.

La FFSA a d’ailleurs communiqué hier les calendriers prévisionnels 2021 des compétitions fédérales sur route et sur circuit. À ce titre, nous allons poursuivre notre action pour garantir les conditions de la saison prochaine en collaboration avec le Ministère de l’Intérieur, les Préfectures et les Collectivités locales. »

Nicolas Deschaux, Président de la FFSA

Communiqué Pôle Presse FFSA

FFSA Logo

INFOS FFSA – Comité Directeur de la FFSA

Le Comité Directeur du 24 novembre 2020 a voté l’attribution des titres à l’issue de la saison 2020, les calendriers prévisionnels de la saison 2021 et plusieurs dispositions règlementaires que vous pouvez retrouver ci-dessous :

Extrait des principales décisions du Comité Directeur du 24 novembre 2020

Calendriers prévisionnels de la saison 2021 (sous réserve de l’évolution de la situation sanitaire et des dispositions des autorités administratives)

Lors de ce même Comité Directeur, le Président de la FFSA a salué les annonces du Président de la République pour soutenir le secteur sport à hauteur de 400 millions d’euros. Les propositions travaillées par les Commissions coordonnées par le Ministère chargé des Sports et le CNOSF auxquelles la FFSA a participé activement ont ainsi étaient prises en compte.

Pour les ASA et ASK, touchées par la fermeture et par une baisse des licences, la mise en place d’un « Pass’Sport » dès 2021, aide à la prise de licence évaluée à 100 millions d’euros, doit faciliter le retour des licenciés dans nos clubs. Le Ministère communiquera les détails de ce soutien au cours du mois de décembre.

La FFSA a d’ailleurs renforcé le dispositif voté le 29 juillet 2020 par le Comité Directeur dans lequel avait été acté d’offrir aux bénévoles titulaires d’une licence encadrement 2020 la même licence en 2021, par sa décision d’offrir aux licenciés 2020 « pratiquant compétition » n’ayant été engagé d’en aucune compétition durant la saison, leur licence 2021. Les modalités d’application de cette mesure seront précisées sur le site internet de la FFSA avant la date d’ouverture de la prise des licences 2021.

Également, l’Etat renforce le fonds d’urgence positionné à l’Agence Nationale du Sport pour continuer de venir en aide aux toutes petites associations (non employeuses) qui ne bénéficient pas des aides de droit commun. Pour rappel, ce fond déjà doté de 19 millions d’euros pour 2020, sera abondé de 15 millions supplémentaires en 2021.

Aussi, la FFSA va lancer prochainement un audit par une enquête en ligne pour mesurer concrètement l’impact économique et social de la crise actuelle auprès de ses membres et des acteurs de la Filière.

Concernant nos manifestations sportives, le Président de la République a confirmé la mise en place du mécanisme de compensation de la billetterie à hauteur de 110 millions d’euros pour les clubs professionnels ainsi que les organisateurs d’évènements dont les fédérations. Cette aide exceptionnelle sera calculée en fonction des pertes et de la dépendance à la billetterie des structures. La FFSA a dès le mois d’octobre sollicité ce fonds pour ses évènements. Elle sera vigilante à la cohérence de la répartition de cette aide et à la défense des intérêts de nos organisateurs.

Pour les loisirs sportifs marchands et le secteur événementiel, le fonds de solidarité sera adapté pour permettre une meilleure couverture des charges fixes des structures qui seront fermées au-delà du 1er décembre.

La FFSA va accompagner ses clubs dans leur démarche auprès des pouvoirs publics pour bénéficier des aides auxquelles ils sont éligibles. Pour ce faire, une communication va être envoyée aux clubs avec le rappel de l’ensemble des dispositifs existants et un suivi spécifique mis en place par les services de la FFSA.

Au-delà de ces mesures, la FFSA a demandé au Gouvernement la mise en place d’un fonds de garantie avec un pool d’assureurs au soutien des organisateurs. Comme pour le cinéma et la production des films en période de crise sanitaire, ce fonds permettrait de sécuriser les organisateurs d’évènements en 2021. L’Etat aiderait ainsi les organisateurs par son intervention auprès des assureurs sans avoir besoin d’abonder financièrement dans ce fonds.

Dans la perspective de la reprise de nos activités, le chef de l’État a souhaité que le retour des mineurs dans les associations sportives puisse être effectif dès le 28 novembre. Le Ministère chargé des Sports va préciser les conditions du déconfinement dans les prochains jours. Mais la FFSA a fait valoir les enjeux du sport automobile auprès du Gouvernement et la nécessité impérieuse d’une reprise de nos activités au plus tôt par l’ensemble de nos pratiquants dans le respect des protocoles sanitaires strictes validés par le Ministère chargé des Sports.

À ce titre, la FFSA, au sein de la Filière des sports mécaniques en lien avec la FFM, le GNPK et le GNCACEIPA, continue de défendre les acteurs de la Filière et nos particularités qui offrent les conditions sanitaires d’une pratique de notre passion en toute responsabilité.

Communiqué Pôle Presse FFSA

Bien triste nouvelle, Jacques BARRIERES nous a quitté

Jacques BARRIERES nous a quitté, ce jour, victime d’un AVC.

          Compagnon de notre amie Ginette PIRIS, membre du Comité Directeur de notre Comité, médecin depuis de nombreuses années sur nombre de nos épreuves, il laisse un grand vide dans notre milieu.

          Âgé de 78 ans, il se battait, avec un moral d’acier, depuis de nombreuses années contre la maladie.

          Ses obsèques auront lieu en l’église du Sacré Cœur place de la Verrerie 46000 Cahors, vendredi 6 novembre à 10 h 30,  Jacques sera ensuite incinéré à Montauban..

          Compte tenu des conditions sanitaires actuelles nous attirons votre attention sur le fait que seules les personnes de la famille pourront rester proches du défunt. Les autres personnes seront dans l’obligation , en petits groupes, de se maintenir à l’extérieur.

          L’ensemble, de ses amis du sport automobile, de la Ligue Occitanie Pyrénées  et du CORAC,  présente ses sincères condoléances à toute sa famille

Un franc succès pour le 76ème Grand Prix d’Albi – Une édition 2021 confirmée et très attendue

Après avoir accueilli les Championnats de France Superbike, de Camions et de Drift au cours des cinq dernières années, le Circuit d’Albi accueillait le promoteur SRO et son Championnat de France FFSA GT du 16 au 18 octobre dernier.

Tous les acteurs, organisateurs, équipes, pilotes, médias et spectateurs ont été conquis par cette 76ème édition du Grand Prix d’Albi, malgré un contexte sanitaire contraignant, imposant un nombre limité de 5000 personnes par jour présent dans l’enceinte du circuit.

Le travail réalisé par la nouvelle direction du Circuit depuis 5 ans porte ses fruits. Le tracé Albigeois est désormais bien ancré dans le paysage automobile français. Sa riche histoire depuis 1933 en fait un emplacement idéal et légitime pour accueillir les plus grandes disciplines françaises.

De très grands champions comme Graham Hill, Jackie Stewart, Alain Prost, Jim Clark ou encore Henri Pescarolo ont limé le bitume albigeois. Aujourd’hui, des champions en devenir brillent sur le Circuit d’Albi et participent au rayonnement de ce formidable tracé. Ce week-end le relais a été également donné avec la présence de Nicolas Prost ou encore Aurélien Panis, Adrien Tambay, Anthony Beltoise…

Grâce aux différents promoteurs des différents championnats de France choisissant le Circuit d’Albi comme arène, le Circuit d’Albi a de très belles heures devant lui. La volonté de la nouvelle organisation du Circuit a toujours été d’être un lieu de rencontres populaires et festives, ce dernier événement démontre la pleine capacité du lieu et de son organisation.

Le Championnat de France FFSA GT a dévoilé son calendrier pour la saison à venir et le Grand Prix d’Albi 2021 est d’ores et déjà confirmé (4 au 6 Juin) !

Le week-end s’est vraiment très bien déroulé ! Nous avions hâte d’accueillir le Championnat de France FFSA GT et nous sommes très heureux de la confiance accordée par SRO. Les équipes du circuit, les bénévoles et les Albigeois ont répondu présent pour ce 76ème Grand Prix d’Albi qui fut une très belle réussite. Le bilan est très positif. Nous nous réjouissons que le Grand Prix d’Albi soit à nouveau au calendrier 2021 du Championnat de France FFSA GT et nous espérons que la situation sanitaire nous permettra d’accueillir tous les fans !

Gregor Raymondis, Directeur du Circuit d’Albi

Nous sommes très heureux de revenir au Grand Prix d’Albi en 2021. Les propriétaires du circuit et l’ASA ont su nous proposer un beau meeting malgré les circonstances particulières de cette année. Le Grand Prix d’Albi est ancré dans l’histoire du sport automobile français et, en temps normal, nous savons que c’est un meeting très populaire dans le Tarn. En 2021, le programme sera plus intéressant encore puisque nous ajouterons notamment le Championnat de France FFSA Tourisme au FFSA GT. Si nous pouvons organiser le meeting 2021 sans restriction, il parait évident que le public répondra présent. Rendez-vous du 4 au 6 juin !

Laurent Gaudin, Manager Général du Championnat de France FFSA GT

Communiqué Circuit d’Albi

Retour en images sur le 76ème Grand-Prix d’Albi 2020 – Championnat de France GT4

Les 16, 17 et 18 octobre 2020, le French Speedway d’Albi accueillait le Championnat de France FFSA GT dans le cadre de son 76ème Grand-Prix.

Retour en images sur cette épreuve avec quelques photos de Bernard Rieu et Jacques René Fabre.

76ème Grand Prix d'Albi GT4

Le FFSA GT en terrain inconnu à Albi

Absent du calendrier du Championnat de France FFSA GT depuis 2012, le Circuit d’Albi fait son retour au programme du 16 au 18 octobre. Nouveauté pour la plupart des concurrents, le tracé du Tarn pourrait réserver bien des surprises avant la finale de la saison, programmée à Lédenon du 6 au 8 novembre.

Initialement pas prévu au programme, le Circuit d’Albi profite de cette année 2020 atypique pour faire un retour très remarqué dans le Championnat de France FFSA GT. Pour la première fois depuis 2011, la compétition phare de l’Hexagone fera donc de nouveau partie du Grand Prix d’Albi, dont ce sera la 76e édition.

Tracé autour de l’aérodrome d’Albi, ce circuit sera donc une nouveauté pour une grande partie des concurrents du Championnat de France FFSA GT et une grande première pour la catégorie GT4. Et si certaines équipes locales connaissent les lieux en tant que piste d’essais, on sait que la course réserve toujours son lot de surprises…

Une trentaine de GT4 sont attendues pour affronter les 3,565 km de ce circuit qui ne devrait pas manquer de proposer deux courses spectaculaires. Et sachant qu’il n’y aura plus que la finale de Lédenon – du 6 au 8 novembre – après ce déplacement dans le Tarn, on comprend que l’intérêt sportif pourrait atteindre un climax ces 17 et 18 octobre.

Trois équipages dans un mouchoir

Le dernier rendez-vous en date, début octobre sur le Circuit Paul Ricard, a été particulièrement riche en rebondissements. Profitant des ennuis techniques ayant frappé la BMW M4 GT4 de L’Espace Bienvenue, Edouard Cauhaupé et Fabien Lavergne (Mercedes-AMG GT4 #2) sont revenus dans le sillage de Ricardo van der Ende et Benjamin Lessennes dans le classement général. Onze points seulement séparent ces deux duos. Sachant qu’Albi sera une course « à domicile » pour l’équipe CD Sport, les positions pourraient encore se resserrer avant la finale de Lédenon.

Au troisième rang du général, Grégory Guilvert et Fabien Michal sont loin d’avoir dit leur dernier mot ! Toujours à la poursuite d’une première victoire au « scratch » cette année, les pilotes de l’Audi R8 LMS GT4 #42 du Saintéloc Racing n’ont que 20 points de retard sur les leaders.

Avec 100 unités encore à attribuer, douze équipages peuvent encore revendiquer la couronne sur le plan mathématique. De manière plus réaliste, six duos sont groupés en 50 points avec Nicolas Gomar-Mike Parisy (Aston Martin Vantage GT4 #89 – AGS Events) à 39 longueurs des hommes de tête, Thomas Drouet-Paul Petit (Mercedes-AMG GT4 #88 – AKKA ASP) à 41 points et Rodolphe Wallgren-Vincent Beltoise (Alpine A110 GT4 #222 – Mirage Racing) à 50 unités.

A noter que Pascal Huteau et Christophe Hamon (Audi R8 LMS GT4 #5 – Team Fullmotorsport), les mieux classés des pilotes de la Am Cup dans ce classement général, occupent une très belle 15e place absolue après être rentrés deux fois dans le Top 10 du général.

Silver Cup : Lessennes-van der Ende revanchards

Avec une attribution ne tenant compte que des concurrents engagés dans la catégorie, la Silver Cup propose sa propre hiérarchie. Fort de leurs bons week-ends à Magny-Cours et au Castellet, Edouard Cauhaupé et Fabien Lavergne pointent en tête dans cette course dans la course. Les pilotes de la Mercedes-AMG GT4 #2 de CD Sport devancent Benjamin Lessennes et Ricardo van der Ende. Le duo belgo-néerlandais de L’Espace Bienvenue ne compte que 11 points de retard… et il a soif de revanche après avoir été trahi par la mécanique de sa BMW M4 GT4 sur le Circuit Paul Ricard. Troisièmes de cette Silver Cup, Thomas Drouet et Paul Petit (Mercedes-AMG #88 – AKKA ASP) ne sont qu’à 20 longueurs.

Avec respectivement 39 et 48 points de retard, Robert Consani-Benjamin Lariche (Alpine A110 GT4 #8 – Speed Car) et Julien Piguet-Aurélien Panis (Toyota GR Supra GT4 #30 – Toyota Gazoo Racing France by CMR) viseront probablement plus les coups d’éclat que le championnat en cette fin de saison.

Pro-Am : une troisième couronne en vue pour Michal-Guilvert ?

Constituant la quatrième des cinq épreuves du championnat, Albi marquera l’entrée dans la dernière ligne droite pour les candidats au titre. Actuellement troisièmes du « scratch », Grégory Guilvert et Fabien Michal (Audi R8 LMS GT4 #42-Saintéloc Racing) sont surtout largement leaders du classement Pro-Am. S’ils parviennent à frapper fort dans le Tarn, les doubles Champions de France pourraient déjà sceller leur troisième couronne dans la catégorie. Il leur faudrait alors porter leur avantage à plus de 50 points face à Nicolas Gomar et Mike Parisy (Aston Martin Vantage GT4 #89 – AGS Events), qui comptent actuellement 37 unités de retard.

Troisièmes de la catégorie à 54 points de la tête, Rodolphe Wallgren et Vincent Beltoise (Alpine A110 GT4 #222 – Mirage Racing) espèrent pouvoir ajouter à leur pointe de vitesse une régularité qui leur a parfois manqué en ce début d’année. La remarque vaut aussi pour Christopher Campbell-Nicolas Prost (Alpine A110 GT4 #36 – CMR) et Jean-Luc Beaubelique-Jim Pla (Mercedes-AMG GT4 – AKKA ASP), les deux duos qui complètent le Top 5 provisoire.

Am Cup : lutte à trois

Trois équipages sont toujours en lice pour le titre de Champion de France en Am Cup. L’abandon de Pascal Huteau et Christophe Hamon lors de la dernière course sur le Circuit Paul Ricard n’empêche pas les pilotes de l’Audi R8 LMS GT4 #5 du Team Fullmotorsport d’aborder cette dernière ligne droite en tête du championnat. Mais l’écart est évidemment beaucoup moins conséquent que ce qu’il n’aurait pu être. Après avoir alterné les hauts et les bas ces dernières semaines, Sylvain Caroff et Erwan Bastard (Ginetta G55 GT4 #72 – ANS Motorsport) n’ont que 15 longueurs de retard. Un troisième équipage, représentant un troisième constructeur, est encore pleinement dans la course : Wilfried Cazalbon et le benjamin du peloton César Gazeau (16 ans) ne sont qu’à 22 points des leaders sur la Toyota GR Supra GT4 de la formation CMR.

Mieux ! Avec les paires Laurent Coubard-Jean-Charles Rédélé (Alpine A110 GT4 #76 – Bodemer Auto) et Christophe Carrière-Didier Dumaine (Aston Martin Vantage GT4 #161 – AGS Events), deux autres marques ont encore leur mot à dire pour le podium final.

Deux invités et un retour à un horaire traditionnel

À Albi, deux concurrents concourront dans la classe Invité. On y retrouvera ainsi l’équipage de l’Alpine #22 du Mirage Racing. En l’absence de Philippe Giauque, le Champion de France FFSA GT 2013 Morgan Moullin-Traffort recevra en effet le renfort du jeune Matéo Herrero (18 ans), vu en Formule 4 FFSA en 2018 et actif dans l’Alpine Elf Europa Cup depuis deux saisons. Par ailleurs, Ruben Del Sarte étant exceptionnellement seul ce week-end, le Néerlandais – classé Silver – évoluera lui aussi dans cette classe invité sur la Ginetta G55 GT4 #23 d’ABM Grand Prix.

Après avoir vécu un week-end bien chargé au Castellet avec trois courses durant le week-end, les concurrents du Championnat de France FFSA GT vont retrouver à Albi un horaire plus traditionnel avec des essais libres vendredi (13h40-14h40 puis 17h45-18h45) puis deux séances d’essais qualificatifs samedi matin entre 9h30 et 10h20. La première course de 60 minutes débutera samedi à 14h30. Dimanche, c’est à 14h05 que sera donné le départ de la seconde course dans le Tarn. Qui abordera en tête la finale de Lédenon ? Pour le savoir, vous pourrez bien évidemment suivre les courses en direct samedi et dimanche sur la chaîne YouTube GT World.

Communiqué Pôle Presse FFSA / Photo SRO Patrick Hecq

FFSA Logo

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ÉLECTIVE – Nicolas Deschaux, réélu Président de la FFSA

Réunis au Comité National Olympique et Sportif Français situé à Paris ce mercredi 7 octobre 2020, les membres de l’Assemblée Générale de la Fédération Française du Sport Automobile ont procédé à l’élection du Comité Directeur de la FFSA pour les quatre années à venir.

La liste menée par Nicolas DESCHAUX, régulièrement déposée et validée par la Commission des opérations électorales, a obtenu 702 voix de l’Assemblée Générale sur un total de 702 voix présentes ou représentées soit 100 % des suffrages exprimés. La seconde liste menée par Bernard DARNICHE, régulièrement déposée et validée par la Commission des opérations électorales, a obtenu 0 voix soit 0 %. Nouvellement élu, le Comité Directeur composé de 24 Membres dont Jean ALESI et Yvan MULLER, a élu Nicolas DESCHAUX, à l’unanimité, à la présidence de la FFSA.

Nicolas DESCHAUX, Président de la FFSA :

En préambule, je remercie vivement l’ensemble des dirigeants qui m’ont accompagné au cours de mon précédent mandat. Malgré le contexte très particulier dû à la crise du coronavirus, leur mobilisation et leur action remarquables nous ont permis de maintenir le cap sur de nombreux fronts et, in fine d’organiser courageusement la saison sportive 2020.
Je tiens à remercier très sincèrement chacun des membres de l’Assemblée, Présidents et délégués des Ligues Régionales, ayant voté pour notre liste et à féliciter les personnes qui m’accompagnent.

100 %, c’est pour ce nouveau Comité Directeur un socle de confiance, de légitimité et plus encore de responsabilité.

La crise que nous vivons est inédite et frappe notre sport et nos organisations. Face à cette crise, le sport automobile a tenu bon. Tous les acteurs ont su se montrer solidaires, inventifs et responsables.

Le sport automobile est riche et possède de nombreux atouts : son poids économique [plus de 2,3 milliards annuels suivant étude menée en 2019], sa variété de disciplines et d’épreuves, son tissu de clubs associatifs, ses résultats de pilotes au plus haut niveau -comme Sébastien OGIER, Simon PAGENAUD, Sébastien LOEB, Pierre GASLY, …-, son nombre de sites de pratique auto et karting sur le territoire, sa forte pratique amateur, ses valeurs que sont la recherche de performance et d’innovations, la confiance ainsi que le dépassement de soi et enfin ses grandes épreuves comme le Grand Prix de France de F1, les 24 Heures du Mans, le Dakar, le Paris E-Prix, le Tour Auto, pour n’en citer que quelques-unes.

Cette richesse doit permettre de dépasser la crise actuelle, sanitaire et économique, qui s’inscrit dans un ensemble plus large de mutations environnementales, technologiques et sociétales (diminution de notre impact carbone, évolution des modes de consommation de notre sport, renouvellement de nos officiels, féminisation de notre pratique, …).

C’est dans cet esprit que nous avons souhaité définir les priorités fédérales* en complément du travail et des actions menées sous la précédente mandature.

Ces priorités visent à permettre à notre sport d’être plus accessible, durable, sécurisé et innovant, et devront guider la politique fédérale dans le cadre du prochain mandat.

Rester dans une dynamique de progrès et de développement tout en s’adaptant aux conséquences de la crise, tel est l’enjeu majeur de notre sport pour les années à venir. »

Membres du Comité Directeur FFSA 2020-2024
ALESI Jean
BONDURAND Marie
CLEMENT Jacques (Secrétaire général)
DEMEUZOIS Bernard
DESCHAUX Nicolas (Président)
DIVIES Caroline
DO VALE Joël
DURIN Michel
EYERMANN Marie-Line
GOSSELIN Pierre
GUIGNARD Michel
LESPIAUCQ Christine
MAILLARD Jean-Paul
MARTIN Josette
MONDESIR Gilles
MORISSEAU Patrick
MULLER Yvan
RAYNAUD Martine
REGIS Jacques
ROGER Dominique
ROGER Jean-Luc
TEISSIER Samuel (Trésorier)
TOSELLO Rémi
VERGNES Michel

Communiqué Pôle Presse FFSA