RALLYE TERRE DES CARDABELLES – BILAN

Emmanuel Gascou s’impose sur le fil !

Au terme d’un superbe duel avec Arnaud Mordacq (Skoda Fabia R5), Emmanuel Gascou (Citroën C3 Rally2) s’offre sa première victoire en Championnat de France des Rallyes Terre et s’affirme comme un candidat au titre ! Les deux hommes devancent Stéphane Consani (Skoda Fabia R5) qui s’est bien repris en fin de rallye pour s’offrir la dernière marche du podium. Toutes les images de cette épreuve sont à retrouver en exclusivité sur la chaine « Sport en France »  dans l’émission ‘Moteurs’ ,le dimanche 17 octobre à 10h !

LE RÉSUMÉ

Déjà impressionnant en Lozère pour sa découverte de la Citroën C3 Rally2, Emmanuel Gascou a confirmé ce week-end en remportant une de ses épreuves favorites. Le pilote Ardéchois s’est offert un superbe duel avec Arnaud Mordacq tout au long du week-end. Séparés par moins de deux secondes à l’arrivée, les deux hommes ont tout simplement dominé cette course en signant la majorité des meilleurs temps et en s’échangeant le fauteuil de leader à plusieurs reprises.

Stéphane Consani récupère le bronze après avoir réalisé une belle deuxième journée de course. En retrait hier à cause notamment de problèmes de freins, le pilote de la Skoda Fabia R5 est parvenu à hausser le rythme aujourd’hui. Grâce à ce nouveau podium il reste plus que jamais dans la course au titre.

De retour après deux ans d’absence sur la terre, François-Xavier Blanc termine au quatrième rang. Sur une Hyundai i20 R5, l’Aveyronnais aurait pu viser plus haut mais une crevaison dans l’ES7 en a décidé autrement. Le top cinq est complété par Léo Rossel, le pilote du Collectif Espoirs FFSA 2021 qui a réalisé une course sage aux commandes de sa Ford Fiesta Rally2. Il devance un surprenant Florian Condamines, très à l’aise au volant d’une Skoda Fabia R5.

Derrière ces six pilotes, on retrouve les deux hommes forts du Championnat cette saison, Benjamin Clemencon (Hyundai i20 R5) et Cyrille Féraud (Citroën C4 WRC). Ce dernier est parvenu à contenir Eric Rousset pour le gain de la huitième place ce qui lui permettra d’arriver à Courthézon en tête du Championnat !

Assuré du titre en ‘CFRJ’ depuis quinze jours et le Rallye Coeur de France – Région Centre Val de Loire, Florent Todeschini (Ford Fiesta R2J) à terminé sa saison avec panache et un nouveau succès. Le Champion de France des Rallyes Junior 2021* devance à Millau le pilote Rallye Jeunes FFSA, Terence Callea (Ford Fiesta R2J) et Matteo Chatillon (Ford Fiesta R2J).

En Clio Trophy France Terre, Bastien Bergounhe (Renault Clio RS Rally 5) s’offre un succès à domicile en précédant de moins de deux secondes, Quentin Ribaud (Renault Clio RS Rally 5), qui peut regretter sa crevaison subie hier, et Jean-Paul Monnin (Renault Clio RS Rally 5).

Julien France impose sa DS 3 R3 dans le cadre du Championnat Deux Roues Motrices et devance au final les vainqueurs des deux formules de promotion, Florent Todeschini et Bastien Bergounhe.

ILS ONT DIT

Emmanuel Gascou (Citroën C3 Rally 2), vainqueur : « Je suis très content de l’emporter ici, c’est beaucoup d’émotions ! Nous sommes deux anciens de la terre avec deux voitures différentes et deux manufacturiers différents, c’était un beau combat. C’est beau le sport automobile quand c’est comme ça ! Jamais je ne pensais pouvoir remporter ce rallye un jour, je suis passé près à deux reprises mais là c’est top. »

Arnaud Mordacq (Skoda Fabia R5),deuxième : « C’était une belle bataille et Manu a fait un sacré temps dans la dernière spéciale, bravo à lui ! »

Stéphane Consani (Hyundai i20 R5), troisième : « C’est bien d’être là. Nous marquons encore des points au terme d’un rallye difficile. Nous avons été pénalisés hier par des problèmes de freins qui étaient encore présents aujourd’hui dans un moindre mesure. Malgré tout, nous sommes encore sur le podium et tout se jouera au Vaucluse. »

LE BILAN

10 épreuves spéciales

Meilleurs temps : Gascou 4 dont 1 ex-aequo, Mordacq 4 dont 1 ex-aequo, Blanc 2, Consani 1. 

Leaders :
ES1 : Mordacq
ES2 : Gascou
ES3 à ES8 : Mordacq
ES9 à ES10 : Gascou

Classement final provisoire :

  1. Gascou/De Turckheim (Citroën C3 Rally 2) en 1h34m46s8
  2. Mordacq/Ratier (Skoda Fabia R5) + 1s9
  3. Consani/De La Haye (Skoda Fabia R5) + 40s5
  4. Blanc/De Turckheim (Hyundai i20 R5) + 50s6
  5. Rossel/Mercoiret (Ford Fiesta Rally2) + 1m25s4
  6. Condamines/Jolé (Skoda Fabia R5) + 2m50s3
  7. Clemencon/Fouret (Hyundai i20 R5) +2m54s2
  8. Feraud/Duchemin (Citroën C4 WRC) + 3m20s0…

LES PODIUMS PROVISOIRES

CHAMPIONNAT DE FRANCE TERRE DEUX ROUES MOTRICES :1. France/Haddad (DS 3 R3) en 1h46m30s1
2. Todeschini/Barral (Ford Fiesta R2J) + 24s7
3. Bergounhe/Descharne (Renault Clio RS Rally 5) +32s9…

CHAMPIONNAT DE FRANCE DES RALLYES JUNIOR : 

1. Todeschini/Barral (Ford Fiesta R2J) en 1h46m54s8
2. Callea/Maillefert (Ford Fiesta R2J) + 1m03s9
3. Chatillon/Ricou (Ford Fiesta R2J) + 4m24s4…

CLIO TROPHY FRANCE TERRE :
1. Bergounhe/Descharne (Renault Clio RS Rally 5) en 1h47m03s0

2. Ribaud/Ascensio (Renault Clio RS Rally 5) + 1s7

3. Monnin/Gilliot (Renault Clio RS Rally 5) + 16s6…


PRINCIPAUX ABANDONSVictor Deygas (Ford Fiesta R2J) mécanique dans ES6, Eric Mauffrey (Mitsubishi Lancer Evo6) mécanique dans ES6, Damien Daumas (Citroën C3 Rally2) mécanique après ES4, Marcel Abad (Renault Clio RS Rally5) hors-course – délai dépassé…

PROCHAIN RENDEZ-VOUS

Rallye Terre de Vaucluse, 12 – 14 novembre

CLASSEMENTS CHAMPIONNATS Tous les classements sont à retrouver sur www.ffsa.org

*sous réserve de la publication officielle des résultats

Communiqué Pôle Presse FFSA / Photo © FR MEDIA LIVE

37ème Rallye Terre des Cardabelles – Premières balles de match sur le Larzac

Quatrième manche du ‘CFRT’, le célèbre Rallye Terre des Cardabelles sera le théâtre du prochain affrontement entre les candidats au titre 2021. En effet, cinq pilotes arrivent à Millau séparés par dix-sept points alors que deux épreuves seulement restent à disputer. Le plateau est superbe avec 142 équipages présents en moderne et la présence de tous les favoris, sans oublier le Clio Trophy France Terre et le Championnat de France des Rallyes Junior.

Communiqué Pôle Presse FFSA

24 Heures Camions : Téo Calvet sacré champion de France 2021

La finale du Championnat de France Camions FFSA s’est jouée ce week-end sur le circuit Bugatti du Mans à l’occasion de la 36e édition des 24 Heures Camions. Si Anthony Janiec s’est imposé, c’est bien Téo Calvet qui décroche la timbale avec le titre de Champion de France 2021.

Que la lutte fut belle et intense jusqu’au bout. Tout d’abord pour le titre ultime de Champion de France. Téo Calvet, leader du Championnat, est arrivé dans la Sarthe avec une avance confortable de 43 points au provisoire sur Anthony Janiec, le triple champion de France en titre.

Du suspense jusqu’à la fin

La tâche s’annonçait donc presque insurmontable mais pas impossible pour Anthony Janiec. Mathématiquement, c’était toujours possible mais pour y parvenir, il lui fallait tout gagner mais aussi espérer que Téo commette quelques erreurs. Le désormais ex champion de France a fait le boulot en s’imposant aux 24 Heures Camions (3 victoires en 4 courses).

Mais ça n’a pas suffi. Avec plusieurs podiums dont une victoire dans la dernière épreuve de l’année (histoire de finir en beauté), Téo Calvet termine troisième des 24 Heures Camions et s’assure donc le titre de Champion de France Camions FFSA 2021. Pour la petite anecdote, il décroche ce titre exactement 20 ans après son papa, Fabien Calvet, lui aussi pilote dans les années 90-2000.

Une bagarre à trois pour la dernière place du podium

Immense enjeu pour le gain de la troisième place finale au général entre Thomas Robineau, Yorick Montagne et Aliyyah Koloc. Robineau, le local de l’épreuve, a pu compter sur le soutien inconditionnel du public pour briller. Le Manceau finit les 24 Heures Camions au 2e rang, lui permettant ainsi de terminer sur la troisième marche du podium final. Yorick Montagne, qui dispute véritablement sa première année au volant du Renault T (2020 une seule course en raison du Covid), s’est montré très régulier et performant tout au long de l’exercice 2021 et sa marge de progression reste importante. Il conclut la saison au pied du podium du Mans et du général. Quant à la jeune  Aliyyah Koloc, la coéquipière de Téo Calvet, avec la cinquième position,  elle s’offre le titre espoir et féminin. Week-end à marquer au fer rouge pour le team Buggyra Racing qui rafle tous les titres (général, espoir, féminin).

Après une saison en dents de scie notamment due à des aléas mécaniques, Lionel Montagne arrache la sixième place du général au Mans. La meilleure place qu’il pouvait espérer tant les camions du top 5 sont performants. Derrière lui, on retrouve Raphaël Sousa qui réalise sa saison la plus aboutie. Son compatriote portugais Ivan Rodrigues termine 8e. Lucas Rivals (9e) a signé le meilleur résultat de sa jeune carrière au Mans avec une quatrième place dans l’une des manches. Pour sa première saison, il intègre le top 10,prometteur pour la suite. José Sousa, le père de Raphaël complète le top 10.

Les belles surprises

Plusieurs autres pilotes se sont illustrés en terre mancelle. Aurélien Hergott et son team Camion de Course Francilien ont remporté le challenge par équipe qui comprend le Gymkhana (1er) et l’épreuve de mécanique (2e). Pour sa part, Stéphane Languillat a brillé en terminant 5e dans une course, le meilleur résultat de sa carrière ! A souligner également les belles performances de Christophe Miquel et Pierre Parsus, respectivement 2e et 3e du Gymkhana. On pense aussi à Florian Orsini, Jennifer Janiec ou encore Martial Defaye qui ont performé pour figurer dans la Superpole.

Sans oublier les autres pilotes qui ont fait du très grand show, que ce soit au milieu ou à l’arrière du peloton : Romain Rivals, Patrick Chatelain, Kévin Bassanelli, Franck Conti, Fabrice Chaigneaud, Sébastien Descoffres, Jean-Philippe Dulac, Dimitry Treuvey, Laurine Orsini et Guillaume Martin. Vraiment un grand bravo à tous les concurrents du plateau qui nous ont régalés !

Le public n’a jamais lâché les camions !

Pour conclure, il est primordial d’évoquer l’importance du public. La saison n’a pas été simple à gérer pour le prometteur. Malgré les contraintes liées à la crise sanitaire, le bilan de la saison est positif. Sur chaque meeting, les fans ont répondu présents dans les gradins. Et pour preuve, il y avait 48.000 spectateurs aux 24 Heures Camions sur les deux jours. Un franc succès. Alors un grand merci à toutes et à tous et rendez-vous en 2022 !

Classement du Championnat de France Camions 2021

Position  Numéro  Nom  Camion  Nationalité  Points  
120Téo Calvet  Freightliner  FRA234
21Anthony Janiec  MAN  FRA209
32Thomas Robineau  MAN  FRA172.5
424Yorick Montagne  Renault  FRA145
529Aliyyah Koloc  Freightliner  CZE143.5
64Lionel Montagne  Volvo  FRA80.5
721Raphael Sousa  Renault  POR71.5
894Ivan Rodrigues  MAN  FRA71
915Lucas Rivals  Renault  FRA70
1022José Sousa  Renault  POR62
1168Aurélien Hergott  DAF  FRA56
1271Stéphane Languillat  Renault  FRA55.5
1314Romain Rivals  Renault  FRA38
1431Patrick Chatelain  Iveco  FRA36
1510Jennifer Janiec  MAN  FRA34
1611Kévin Bassanelli  DAF  FRA31
1712Martial Defaye  Renault  FRA30
1819Florian Orsini  Mercedes-Benz  FRA29
1939Franck Conti  Volvo  FRA28
209Fabrice Chaignaud  Renault  FRA26
2181Sébastien Descoffres  DAF  FRA26
2232Jean-Philippe Dulac  Iveco  FRA20
2330Dimitri Treuvey  DAF  FRA19
2465Christophe Miquel  Scania  FRA11
256Guillaume Martin  MAN  FRA10
2669Pierre Parsus  Renault  FRA7
2799Laurine Orsini  Mercedes-Benz  FRA5
2844Sarah Bovy  MAN  BEL0
2955Sébastien Delchambre  MAN  BEL0
3064Pierre Ihuel  Volvo  FRA0
3125Clément Perrin  Renault  FRA0

Communiqué Pôle Presse FFSA / Photo ACO

CHAMPIONNAT DE FRANCE DE DRIFT – Touge à Calmont, le spectacle aux origines du drift !

Après une manche de haut-vol à Croix-en-Ternois qui a ouvert la saison du Championnat de France de Drift FFSA, c’est un cadre différent qui va s’offrir aux concurrents les 10, 11 et 12 septembre avec l’épreuve à flanc de montagne de Touge à Calmont, le spectacle aux origines du drift !

À l’instar de la précédente manche, l’épreuve de Calmont est à nouveau un double meeting dans ce calendrier 2021 condensé. Il s’agit de la seule épreuve de « touge », c’est-à -dire “en montagne” en japonais, cette année en Championnat de France de Drift FFSA, et l’an passé, le public y a répondu présent et à guichet fermé, un vrai succès populaire.

L’élite française du drift à l’assaut de la montagne !
Au calendrier pour la 4e année consécutive, Calmont est un rendez-vous incontournable où le spectacle tient une place prépondérante. Le public, installé sur une butte qui surplombe le tracé est au plus proche des voitures avec une vue imprenable, on l’attend nombreux sur cette épreuve qui est toujours survoltée.

Le défi qu’imposent ces routes sinueuses, avec un départ s’effectuant sur le superbe tracé de la célèbre course côte de Calmont, va garantir un niveau de pilotage incroyable en flirtant avec les rails. L’erreur de trajectoire, ici, se paye cash et tous les duels du Top 32 seront très disputés avec une intensité qui ira crescendo.

Le vainqueur de l’an passé, Axel François, qui s’est déjà illustré à Croix-en-Ternois, va vouloir affirmer son statut de favori et il aura fort à faire face à des pilotes comme Benjamin Boulbes (le champion en titre), Jérémy Mérirès qui est leader du championnat ou Kévin Jozou qui s’est déjà imposé ici en 2019.

Et pour pimenter encore ces duels, on pourra aussi compter sur les têtes d’affiche comme Jason Banet, Mathias Locatelli ou le champion portugais, Diogo Correia, qui réalise en intégralité le Championnat de France de Drift cette saison. Et pourquoi pas voir de bonnes surprises avec les coups de volant reconnus de Hugo Lavedan, Jérôme Esteban, Jaime Fourel ou Anthony Rocci, qui se plaisent bien sur ces tracés sinueux.

On attend 60 concurrents pour ce tracé impressionnant de 450 mètres, parmi les sélectionnés « wildcards », on verra le retour de l’italien Giovanni Dalla Pozza, qui a déjà roulé dans le championnat, le portuguais Telmos Rodrigues qui fera aussi le déplacement et Grégory Nerat tentera d’épater le public à bord de sa Corvette C6.

Le CFD donne rendez-vous aux fans à Calmont, épreuve phare où les préventes ont déjà battu tous les records, très bon signe pour la discipline et ses partenaires en France.

« C’est évidemment un très grand plaisir pour le Championnat de France de Drift FFSA de revenir dans la région Toulousaine et son village de Calmont pour arpenter le tracé de la célèbre course de côte que les pilotes de drift apprécient beaucoup. Tous les bénévoles de l’association « Calmont Sport et Mécanique » se préparent depuis un an déjà pour l’événement, et c’est un très grand bonheur de pouvoir disputer à nouveau cette épreuve. »

Jérôme Vassia – Directeur et promoteur du Championnat de France de Drift FFSA

« L’équipe de Calmont Sport et Mécanique est prête pour les rounds 3 et 4 du Championnat de France de Drift. Trois associations du village nous épauleront pour accueillir les participants. Après le spectacle auquel nous avons eu droit à Croix-en-Ternois, nous sommes impatients de voir évoluer les pilotes dans les lacets de la côte de Calmont. »

Laurent Ferré – Président de l’association Calmont Sport et Mécanique

« C’est une vraie satisfaction d’être de retour pour l’épreuve de Calmont, c’est un rendez-vous qui a montré un haut niveau d’attractivité, tant pour le public que pour les pilotes. C’est déjà devenu une des références du calendrier en très peu de temps, le spectacle est toujours présent. C’est un vrai plaisir de collaborer avec des partenaires comme les organisateurs du « Calmont Sport et Mécanique » qui sont très investis et professionnels. Nous sommes ravis de compter à nouveau sur cette manche-là qui nous offre de très belles images pour le Championnat de France de Drift FFSA et de partager ces moments-là avec le public. »

Armand Faure – Directeur de la communication du Championnat de France de Drift FFSA

Communiqué Pôle Presse FFSA / Photo Drift Events

Championnat de France Camions – Calvet file vers le titre

En s’imposant à Albi (4 & 5 septembre), troisième manche du Championnat de France Camions FFSA, Téo Calvet a pris une sérieuse option sur le titre 2021. Thomas Robineau s’offre la 2e place devant Yorick Montagne tandis qu’Anthony Janiec a vécu un meeting

Trois sur trois. Téo Calvet #20 (Buggyra Freightliner) vient de remporter son troisième Grand Prix de la saison. Après Charade et Nogaro, le jeune toulousain vient d’ajouter le Grand Prix Camions d’Albi à son tableau de chasse. Avec trois victoires en quatre manches, il a été l’homme fort de ce week-end dans le Tarn. Au total, c’est son dixième succès en douze courses depuis le début de l’année. C’est juste impressionnant !

Janiec dans le dur

Pour le contrer, on attendait évidemment Anthony Janiec. Mais le triple champion de France en titre n’a terminé que 5e. Le MAN floqué du n°1 n’a pas été très en verve ce week-end ; disque de frein cassé dans le course 2 (abandon) et une pénalité de 30 sec dans la course 3 (6e) pour une attaque trop musclée sur un concurrent. Anthony Janiec se consolera tout de même en remportant la quatrième et dernière course, de quoi maintenir un minimum de pression sur le leader du général. Mais avec 43 points de retard, la tâche s’annonce maintenant compliquée.


Qui finira troisième ?

La lutte pour la troisième place du général fait rage entre Thomas Robineau (2e à Albi) Yorick Montagne (3e) et Aliyyah Koloc (6). Seulement 11.5 points séparent ces trois pilotes en tête du provisoire alors qu’il ne reste que 2 Grands Prix et huit courses à disputer. Le suspense va nous tenir en haleine jusqu’à la finale du championnat qui se tiendra au Castellet les 9 et 10 octobre prochains.  

Très gros week-end de la part de Lionel Montagne qui termine au pied du podium. Après un début de saison en dents de scie, la mise au point sur le Volvo du team TCS commence à porter ses fruits.

CCF brille et le lycée Gallieni aussi

On retiendra aussi la performance du team CCF (Camion de Course Francilien). Les mécanos ont remporté l’épreuve de mécanique tandis que le pilote, Aurélien Hergott #68 (DAF) s’est classé 4e du Gymkhana. Ces deux résultats cumulés leur permettent de remporter le challenge par équipe.

Les élèves du lycée professionnel Gallieni de Toulouse étaient bien présents et Jean-Philippe Dulac n’est pas venu faire de la figuration. Auteur des courses convaincantes, le professeur de conduite s’est aussi distingué lors du Gymkhana avec un podium de prestige à domicile à la clé (2e). Une épreuve dominée de main de maître par Thomas Robineau.

Le retour du public !

L’excellente nouvelle à Albi fut le retour du public en masse. Malgré le contexte sanitaire, plus de 15.000 personnes se sont rendues sur site pour admirer les courses de camions et les nombreuses animations ! De très bon augure à quelques jours du Mans. Les 24 Heures Camions fêteront d’ailleurs leur 40e anniversaire cette année. On vous attend très nombreux les 25 et 26 septembre pour célébrer ensemble cette passion pour le camion.

Billetterie 24 Heures Camions 

Profitez de l’offre prévente à 37€ euros (tarif early) jusqu’au 12 septembre.www.ticket.lemans.org

Communiqué Pôle Presse FFSA / Photo Xavier Martin

Les camions font leur rentrée à Albi

Après deux mois de trêve estivale, le Championnat de France Camions FFSA reprend à Albi. Le circuit tarnais accueille ce week-end (4 & 5 septembre) la troisième épreuve du calendrier 2021.

Vainqueur des deux premiers Grands Prix de la saison (Charade et Nogaro), Téo Calvet caracole en tête du classement provisoire et voudra à tout prix continuer sur sa lancée. Mais la tâche ne sera pas simple pour le jeune Toulousain de 20 ans. Anthony Janiec, le champion de France en titre, actuellement deuxième du général, vit à Albi depuis quelques années et jouera clairement à domicile. Une chance en or pour lui d’inverser la tendance et de reprendre de gros points. Ces deux hommes seront les grandissimes favoris de l’épreuve. La bagarre s’annonce somptueuse et intense entre les deux anciens coéquipiers.

Derrière les deux extraterrestres du Championnat de France Camions, la lutte pour la troisième marche du podium s’annonce tout aussi palpitante. En effet, Aliyyah Koloc, Thomas Robineau et Yorick Montagne se disputent cette position au provisoire. Seulement onze points séparent les trois pilotes. Il faudra également garder un œil sur Ivan Rodrigues, Raphaël Sousa et Lucas Rivals, tous auteurs d’un début de saison solide. Et avec les courses 2 et 4 en grille inversée, ils pourraient bien venir mettre leur grain de sel et tenter de chambouler la hiérarchie établie.

Il sera intéressant de voir l’évolution de Lionel Montagne. Rappelons qu’il pilote cette année le Volvo de Franck Conti (ce dernier a rencontré des problèmes de santé et a laissé son volant à son ami Lionel). Montagne s’est illustré à plusieurs reprises, notamment lors des qualifications mais a souvent rencontré des problèmes techniques en course qui l’ont lourdement pénalisé au championnat.

Absent depuis le début de l’année, Christophe Miquel va faire son grand retour à Albi. Lui et son « Scaniazaki » font toujours le show. Ils seront assurément les vraies coqueluches du public ce week-end.

Legends Cars Cup

La Legends Cars Cup partagera la piste avec les camions à l’occasion du 5ème Grand Prix d’Albi.

Camions décorés

Le Grand Prix Camions d’Albi accueillera plus de 100 camions décorés. Ces véritables œuvres d’art roulantes seront exposées au cœur du circuit sur le parking attenant à l’aérodrome. Samedi soir sera le moment le plus opportun pour venir découvrir ces camions tous bardés de décorations lumineuses. Le spectacle visuel est toujours incroyable.

NOUVEAUTE – Albi American Festival

Des dizaines de voitures américaines d’époques et d’aujourd’hui se donneront rendez-vous sur le paddock du circuit afin de faire un saut dans l’époque des « Muscle Car américaine » !

Plusieurs clubs de passionnés seront sur place afin d’exposer leur modèle mais également rouler sur la piste durant des sessions dédiées. Des baptêmes pour le public seront prévus ! Les fonds récoltés seront reversés à des associations.

Informations pratiques

Le 5ème Grand Prix Camions d’Albi est soumis aux règles du pass sanitaire.

Billetterie :

  • Tarif samedi : 20 euros
  • Tarif dimanche : 20 euros
  • Tarif week-end : 30 euros
  • Gratuit pour les moins de 16 ans accompagnés d’un adulte

Informations et billetterie sur www.circuit-albi.fr

Communiqué Pôle Presse FFSA / Photo Xavier Martin

CFR Junior 2021 (3/6) – 47e Rallye Aveyron Rouergue Occitanie, 8-10 juillet

Florent Todeschini et Florian Barral s’imposent en Aveyron

Les concurrents du ‘CFR Junior’ ont découvert ce weekend le parcours du mythique rallye aveyronnais réputé pour ses intenses changements de rythme et la longueur de certaines de ses spéciales. Mais ils ont été épargnés par la canicule souvent rencontrée à cette période.

Un weekend sans faute et une nouvelle victoire célébrée sur le podium de Rodez permet à Florent Todeschini et Florian Barral de reprendre les commandes du classement général à mi-saison.

Victor Deygas et Mélodie Charles confirment les progrès amorcés depuis le début de saison. Après les 6ème et 4ème places au Touquet puis dans les Vosges, l’équipage termine 2ème à Rodez. Le mécanicien de Yoann Bonato au sein du Team CHL s’offre ainsi pour son anniversaire un premier podium en ‘CFRJ’.

Auteur d’un début de saison timide (P10 au Touquet et abandon avant le départ dans les Vosges), Jordan D’Agostino, copiloté par Alexia Desnoyer, crée la belle surprise de ce weekend en montant lui aussi sur un premier podium ‘CFRJ’ avec une 3ème place âprement défendue tout au long du rallye.

Florent Todeschini – vainqueur : « On a passé un bon weekend dans l’Aveyron. C’était une découverte pour moi, mais pas pour Florian. On a fait une bonne première journée, mais un peu timide, et aujourd’hui on a su se lâcher et rouler comme sur les deux premiers rallyes : prendre de l’avance et savoir gérer. On a fait le plein de points et on reprend la tête du championnat : c’est ce qui compte. »

Victor Deygas – deuxième : « Ce qui nous avait manqué sur les deux premières manches de la saison c’était d’arriver à se mettre dans le rythme d’entrée et là on a réussi à le faire. Terminer à la deuxième place était inespéré en début de weekend donc on est vraiment super contents. C’était compliqué, on a réussi à passer à côté des pièges alors que certains ont eu un peu de malchance quand même. En plus pour mon anniversaire ! Et je suis ravi de partager ça avec Mélodie. »

Jordan D’Agostinotroisième : « Le weekend a bien démarré puisque, après la première spéciale effectuée en liaison, on fait le 2ème temps dans la suivante. J’ai ensuite continué sur ce rythme même si j’ai fait quelques petites erreurs, mais ça fait partie de l’apprentissage car c’est seulement mon 3ème rallye en Championnat de France. J’ai fait abstraction de ces erreurs et je n’ai jamais rien lâché et aujourd’hui on termine 3ème. Je suis vraiment très content, c’est de bon augure pour la suite. »

Le top 5 de cette troisième manche du ‘CFR Junior’ est complété par les lauréats Rallye Jeunes 2019 et 2020, Terence Callea et Thibaud Cellier.

Après une victoire dans les Vosges, Florian Bouchonneau (lauréat Rallye Jeunes 2018) doit se contenter de la 6ème place, avec le meilleur temps scratch de l’ES4 à son actif.

7ème et 8ème à l’arrivée de ce rallye aveyronnais, Grégory Giraud et Guillaume Bonnet poursuivent leur apprentissage sur l’asphalte avant le prochain rendez-vous, fin août, qui marquera le passage du ‘CFRJ’ sur la terre.

Ils sont suivis par Sarah Rumeau qui, en plus de ces nouveaux points marqués en ‘CFRJ’ pour le 3ème rallye de sa jeune carrière dans la discipline, remporte ce weekend le classement du Championnat de France Féminin.

Enfin, le classement est complété par Lucas Aymard, Matteo Chatillon et Louis Myr : après avoir été victime de problèmes de pompe à essence vendredi et être reparti en ‘nouveau départ’ pour la seconde étape, ce dernier perd donc la tête du Championnat qu’il occupait en arrivant à Rodez.

Trois abandons sur sortie de route ont été enregistrés ce weekend : Anthony Rott dans l’ES6, au terme de la 1ère étape, Romain Durand, dans l’ES9 alors qu’il pointait en 2ème position et auteur du meilleur temps de l’ES3, et Louis Constant, dans l’ES10.

Bilan du Rallye :

  • 12 épreuves spéciales
  • Meilleurs temps : Florent Todeschini – 8, Romain Durand – 1, Florian Bouchonneau – 1, (temps forfaitaires pour l’ES1 et ES5)
  • Leaders : Florent Todeschini de ES1 à ES 12

Classement* CFR Junior du 47ème Rallye Aveyron Rouergue Occitanie :

1.   Todeschini / Barral en 2h16m55s7

2.   Deygas / Charles + 1m02s7

3.   D’Agostino / Desnoyer + 1m21s4

Classement* Pilotes CFR Junior 2021 après le 47ème Rallye Aveyron Rouergue Occitanie (incluant les pts ‘meilleur performeur’) :

1.        Florent Todeschini – 50 pts                                     

2.        Florian Bouchonneau – 35 pts                                               

3 ex.   Louis Myr – 34 pts       

           Victor Deygas– 34 pts 

5.        Grégory Giraud – 25 pts                                                                       

6.        Romain Durand – 24 pts                                                                       

7.        Louis Constant – 16 pts                                                          

8.        Jordan D’Agostino – 13 pts

9.        Thibaud Cellier – 12 pts

10.      Terence Callea – 10 pts

11.      Mattéo Chatillon – 5 pts

12.      Sarah Rumeau – 4 pt

13 ex. Anthony Rott – 3 pts

            Guillaume Bonnet – 3 pts

15.       Lucas Aymard – 1 pt

*sous réserve des résultats de vérifications techniques

Prochain rendez-vous : Rallye Terre de Lozère Sud France, 27-29 août

Communiqué Pôle Presse FFSA / Photo DPPI

31ème Rallye TT Terres d’Armagnac

Un plateau de qualité pour le deuxième round !

3 ans après sa dernière édition, le rallye Terres d’Armagnac retrouve sa place dans le championnat avec un plateau plus conséquent et une qualité indéniable. L’équipe organisatrice a hâte de retrouver la caravane du rallye Tout-Terrain avec comme chef de file provisoire le jeune et talentueux Thibault Flouret-Barbe. La course s’annonce plus ouverte que jamais et nous pourrions avoir des surprises dimanche soir à Nogaro !

LE TABLEAU DE BORD

31ème Rallye Terres d’Armagnac

Deuxième manche du Championnat de France des Rallyes Tout-Terrain 2021.

Engagés : 62 dont 35 inscrits en Championnat de France, 13 en Challenge 2RM, 10 en Trophée des 4×4 et 4 en Challenge SSV.

Parcours : long de 263 km dont 90 km d’ES (11), répartis en deux étapes. Départ du parc fermé de Nogaro, samedi 9 juillet à 8h00. Arrivée sur le parc fermé de Nogaro le dimanche 11 juillet à 16h32.

Compte pour le Championnat de France des Rallyes Tout-Terrain pour les pilotes et copilotes du groupe T1A et T3 (classes 1A & 1B, S) (2/7), le Trophée Rallye 4×4 pour les pilotes et copilotes des groupes T2, T2B et T2B+ (2/7), le Challenge Rallye 2 roues motrices pour les pilotes et copilotes du groupe T1B (2/7) et le Challenge SSV pour les pilotes et copilotes du groupe SSV (2/7), le Championnat des Rallyes du Comité Régional du Sport Automobile d’Occitanie Pyrénées, le Championnat des Rallyes du Comité Régional du Sport Automobile d’Aquitaine, le Challenge des commissaires du Comité Régional du Sport Automobile d’Occitanie Pyrénées et d’Aquitaine.

LES GRANDES LIGNES

Les principaux favoris pour la victoire et les places d’honneur

Championnat de France : Flouret-Barbe (Rivet BMW), Costes L. (Fouquet Porsche), Garicoix J. (BMC Suzuki), Barthe S. (Fouquet Honda), Hélin (Rivet Suzuki), Bersans (Dronde Nissan), Omnes (Caze Kawasaki), Viart (Fouquet Nissan), Foucart (Rivet Mazda), Chopin (Rivet Nissan), Urrutia S. (Caze Jaguar), Artola (Caze Nissan), Brulon (Caze), Cassiède (Fouquet Nissan), Guyot (Phil’s Car), Pastor (MMC Kawasaki).

Challenge 2RM : Clevenot (Cledze Suzuki), Laborde (Rivet Honda), Babaquy (Cledze Suzuki), Lendresse (Gembo), Duparcq (CRD Suzuki), Pelerin (BMC Honda), Berrouet (Cledze Suzuki), Tressaricq (Cledze Suzuki), Amestoy (Phil’s Car Suzuki).

Trophée des 4×4: Andrieu (Isuzu), Harichoury (Jeep Cherokee), Daigneau (Jeep Cherokee), Beyer (Jeep Chrysler), Aubrun (Jeep Cherokee), Ryckeboer (Jeep Cherokee).

Challenge SSV: H. Crevecoeur* (Polaris), Salaberry (Can Am), Grousset (Can Am), Warnier (Polaris). (* A confirmer après les vérifications techniques.)

LES ENJEUX MAJEURS

POUR LE CHAMPIONNAT DE FRANCE

. Etonnant d’efficacité et rapide comme l’éclair sur le dernier rallye du Barétous, Thibault Flouret-Barbe partira avec les faveurs des pronostics pour ce deuxième rendez-vous de l’année. Au volant de son Rivet BMW, ce dernier tentera de doubler la mise afin d’accentuer son avance au championnat.
. Les autres animateurs du Championnat partiront avec le couteau entre les dents ! Ce sera le cas de Loïc Costes qui a signé d’excellents chronos sur la manche d’ouverture du championnat et qui était monté sur le podium du rallye Gers Armagnac en 2018.
. Le jeune Stephan Barthe ne devrait pas être en reste sur ce tracé technique avec son Fouquet Honda tout comme Johane Garicoix qui aimerait bien retrouver le chemin de l’arrivée et pourquoi pas de la victoire !
. Tout ce beau monde devra se méfier de Jérôme Hélin qui reprend du service avec son Rivet Suzuki. Le Champion de France en titre adore ce rallye et fera son maximum pour monter sur la plus haute marche du podium.
. Très à l’aise pour son premier rallye, Pierre-Jean Viart essaiera de faire aussi bien ce weekend avec son Fouquet Nissan. Il affrontera des équipages chevronnés comme Vincent Foucart, Joël Chopin, Sébastien Urrutia, Denis Artola ou encore Joël Guyot. D’autres pilotes pourraient tirer leur épingle du jeu à l’image de Benoît Bersans, Nicolas Cassiède mais aussi le surprenant Éric Pastor et son MMC.
. Enfin, comment ne pas parler du retour à la compétition de Cyril Omnes qui étrennera un Caze Kawasaki identique à celui de Florent Brulon.

POUR LE CHALLENGE 2RM

. Dans la catégorie 2RM, nous devrions assister à un nouveau duel entre le Cledze de Yann Clevenot et le Rivet de Guillaume Laborde. Ce dernier en a surpris plus d’un dans le Béarn et il devrait encore mener la vie dure à celui qui semble être le favori. D’autres Cledze devraient se faire remarquer avec Lionel Babaquy, Éric Berrouet, Jérôme Duparcq et Vincent Tressaricq.
. Au volant de son BMC, Ronny Pelerin tentera de s’immiscer dans ce combat tout comme Nicolas Lendresse qui fera son retour avec son Gembo, ou encore Peio Amestoy et son spectaculaire Phil’s Car Suzuki.

POUR LE CHALLENGE SSV

. Formule économique permettant de découvrir la discipline tout en se faisant plaisir, le Challenge SSV n’accueille que des SSV d’origine. De ce fait, cette année, les SSV modifiés sont maintenant classés dans la catégorie Championnat de France et sont équipés d’une bride. Avec cette nouvelle règle, nous assistons à une véritable redistribution des cartes dans ce Challenge et de nouveaux noms font leur apparition en haut des feuilles de classement.
. Au volant de son Polaris, Hervé Crevecoeur prendra le depart de l’épreuve avec l’envie de bien faire et surtout de remporter cette catégorie.
. Il affrontera les Can Am de Patxi Salaberry et de Lucas Grousset qui se sont fait remarquer lors de la première course de l’année en montant sur le podium et le Polaris de Robert Warnier.

POUR LE TROPHEE DES 4X4

. Dans le Trophée des 4×4, Marion Andrieu remet le pied à l’étrier avec son Isuzu. Comme à son habitude, la pilote du Cantal aura pour objectif la victoire !
. Face à elle, c’est une véritable marée de Jeep Cherokee qui va tenter de lui barrer la route avec comme chef de file Joël Harichoury. Il sera accompagné de Fabien Daigneau, Joris Beyer, Teddy Aubrun et Johann Ryckeboer qui viseront une place dans le tiercé final.

Communiqué Pôle Presse FFSA / Photo Lionel Montmain

Aydie 2021 - Championnat de France

Retour en image sur les 17ème Autocross – Sprint Car d’Aydie

Les 3 et 4 juillet dernier, le circuit d’Aydie accueillait la troisième manche du Championnat de France et de la Coupe de France d’Autocross et Sprint Car.

La ligue du Sport Automobile Occitanie Pyrénées vous propose de revivre ce week-end en images !

17ème Autocross - Sprint Car d'Aydie
« de 6 »

Retrouvez plus de photos sur Karting-Sud.com

47e Rallye Aveyron Rouergue Occitanie (8-10 juillet) – Troisième étape à Rodez

Troisième manche de la saison, le Championnat de France des Rallyes retrouve avec grand plaisir les routes de l’Aveyron. Après une année blanche en 2020, les 167 concurrents (soit plus de 50% par rapport à 2019) vont s’affronter sur les 12 spéciales du rallye, dont les incontournables Campouriez-Le Nayrac et Luc-Moyrazes de plus de 30 kilomètres chacune. Outre la lutte en Championnat de France pour succéder au palmarès à Yohan Rossel et stopper la série de victoires en 2021 de Yoann Bonato, il faudra suivre également : le Championnat de France 2 Roues Motrices, le Championnat de France Junior, le Trophée Michelin, le Championnat Team, le Championnat Féminin, mais aussi le Clio Trophy France et la première apparition cette année du Trophée Alpine Elf Rally

Communiqué Pôle Presse FFSA