RALLYE TERRE DES CARDABELLES – BILAN

Emmanuel Gascou s’impose sur le fil !

Au terme d’un superbe duel avec Arnaud Mordacq (Skoda Fabia R5), Emmanuel Gascou (Citroën C3 Rally2) s’offre sa première victoire en Championnat de France des Rallyes Terre et s’affirme comme un candidat au titre ! Les deux hommes devancent Stéphane Consani (Skoda Fabia R5) qui s’est bien repris en fin de rallye pour s’offrir la dernière marche du podium. Toutes les images de cette épreuve sont à retrouver en exclusivité sur la chaine « Sport en France »  dans l’émission ‘Moteurs’ ,le dimanche 17 octobre à 10h !

LE RÉSUMÉ

Déjà impressionnant en Lozère pour sa découverte de la Citroën C3 Rally2, Emmanuel Gascou a confirmé ce week-end en remportant une de ses épreuves favorites. Le pilote Ardéchois s’est offert un superbe duel avec Arnaud Mordacq tout au long du week-end. Séparés par moins de deux secondes à l’arrivée, les deux hommes ont tout simplement dominé cette course en signant la majorité des meilleurs temps et en s’échangeant le fauteuil de leader à plusieurs reprises.

Stéphane Consani récupère le bronze après avoir réalisé une belle deuxième journée de course. En retrait hier à cause notamment de problèmes de freins, le pilote de la Skoda Fabia R5 est parvenu à hausser le rythme aujourd’hui. Grâce à ce nouveau podium il reste plus que jamais dans la course au titre.

De retour après deux ans d’absence sur la terre, François-Xavier Blanc termine au quatrième rang. Sur une Hyundai i20 R5, l’Aveyronnais aurait pu viser plus haut mais une crevaison dans l’ES7 en a décidé autrement. Le top cinq est complété par Léo Rossel, le pilote du Collectif Espoirs FFSA 2021 qui a réalisé une course sage aux commandes de sa Ford Fiesta Rally2. Il devance un surprenant Florian Condamines, très à l’aise au volant d’une Skoda Fabia R5.

Derrière ces six pilotes, on retrouve les deux hommes forts du Championnat cette saison, Benjamin Clemencon (Hyundai i20 R5) et Cyrille Féraud (Citroën C4 WRC). Ce dernier est parvenu à contenir Eric Rousset pour le gain de la huitième place ce qui lui permettra d’arriver à Courthézon en tête du Championnat !

Assuré du titre en ‘CFRJ’ depuis quinze jours et le Rallye Coeur de France – Région Centre Val de Loire, Florent Todeschini (Ford Fiesta R2J) à terminé sa saison avec panache et un nouveau succès. Le Champion de France des Rallyes Junior 2021* devance à Millau le pilote Rallye Jeunes FFSA, Terence Callea (Ford Fiesta R2J) et Matteo Chatillon (Ford Fiesta R2J).

En Clio Trophy France Terre, Bastien Bergounhe (Renault Clio RS Rally 5) s’offre un succès à domicile en précédant de moins de deux secondes, Quentin Ribaud (Renault Clio RS Rally 5), qui peut regretter sa crevaison subie hier, et Jean-Paul Monnin (Renault Clio RS Rally 5).

Julien France impose sa DS 3 R3 dans le cadre du Championnat Deux Roues Motrices et devance au final les vainqueurs des deux formules de promotion, Florent Todeschini et Bastien Bergounhe.

ILS ONT DIT

Emmanuel Gascou (Citroën C3 Rally 2), vainqueur : « Je suis très content de l’emporter ici, c’est beaucoup d’émotions ! Nous sommes deux anciens de la terre avec deux voitures différentes et deux manufacturiers différents, c’était un beau combat. C’est beau le sport automobile quand c’est comme ça ! Jamais je ne pensais pouvoir remporter ce rallye un jour, je suis passé près à deux reprises mais là c’est top. »

Arnaud Mordacq (Skoda Fabia R5),deuxième : « C’était une belle bataille et Manu a fait un sacré temps dans la dernière spéciale, bravo à lui ! »

Stéphane Consani (Hyundai i20 R5), troisième : « C’est bien d’être là. Nous marquons encore des points au terme d’un rallye difficile. Nous avons été pénalisés hier par des problèmes de freins qui étaient encore présents aujourd’hui dans un moindre mesure. Malgré tout, nous sommes encore sur le podium et tout se jouera au Vaucluse. »

LE BILAN

10 épreuves spéciales

Meilleurs temps : Gascou 4 dont 1 ex-aequo, Mordacq 4 dont 1 ex-aequo, Blanc 2, Consani 1. 

Leaders :
ES1 : Mordacq
ES2 : Gascou
ES3 à ES8 : Mordacq
ES9 à ES10 : Gascou

Classement final provisoire :

  1. Gascou/De Turckheim (Citroën C3 Rally 2) en 1h34m46s8
  2. Mordacq/Ratier (Skoda Fabia R5) + 1s9
  3. Consani/De La Haye (Skoda Fabia R5) + 40s5
  4. Blanc/De Turckheim (Hyundai i20 R5) + 50s6
  5. Rossel/Mercoiret (Ford Fiesta Rally2) + 1m25s4
  6. Condamines/Jolé (Skoda Fabia R5) + 2m50s3
  7. Clemencon/Fouret (Hyundai i20 R5) +2m54s2
  8. Feraud/Duchemin (Citroën C4 WRC) + 3m20s0…

LES PODIUMS PROVISOIRES

CHAMPIONNAT DE FRANCE TERRE DEUX ROUES MOTRICES :1. France/Haddad (DS 3 R3) en 1h46m30s1
2. Todeschini/Barral (Ford Fiesta R2J) + 24s7
3. Bergounhe/Descharne (Renault Clio RS Rally 5) +32s9…

CHAMPIONNAT DE FRANCE DES RALLYES JUNIOR : 

1. Todeschini/Barral (Ford Fiesta R2J) en 1h46m54s8
2. Callea/Maillefert (Ford Fiesta R2J) + 1m03s9
3. Chatillon/Ricou (Ford Fiesta R2J) + 4m24s4…

CLIO TROPHY FRANCE TERRE :
1. Bergounhe/Descharne (Renault Clio RS Rally 5) en 1h47m03s0

2. Ribaud/Ascensio (Renault Clio RS Rally 5) + 1s7

3. Monnin/Gilliot (Renault Clio RS Rally 5) + 16s6…


PRINCIPAUX ABANDONSVictor Deygas (Ford Fiesta R2J) mécanique dans ES6, Eric Mauffrey (Mitsubishi Lancer Evo6) mécanique dans ES6, Damien Daumas (Citroën C3 Rally2) mécanique après ES4, Marcel Abad (Renault Clio RS Rally5) hors-course – délai dépassé…

PROCHAIN RENDEZ-VOUS

Rallye Terre de Vaucluse, 12 – 14 novembre

CLASSEMENTS CHAMPIONNATS Tous les classements sont à retrouver sur www.ffsa.org

*sous réserve de la publication officielle des résultats

Communiqué Pôle Presse FFSA / Photo © FR MEDIA LIVE

Finale des Rallyes 2021 – Les Qualifiés de la Ligue du Sport Automobile Occitanie Pyrénées

La Finale des Rallyes 2021 arrivant à grands pas, nous sommes heureux de vous annoncer les équipages qui représenteront notre Ligue Occitanie-Pyrénées.

Nous serons avec eux lors de cette manifestation avec la présence de notre stand au Village des Ligues. Venez nombreux les soutenir et les encourager sur les routes du Centre-Val de Loire.

37ème Rallye Terre des Cardabelles – Premières balles de match sur le Larzac

Quatrième manche du ‘CFRT’, le célèbre Rallye Terre des Cardabelles sera le théâtre du prochain affrontement entre les candidats au titre 2021. En effet, cinq pilotes arrivent à Millau séparés par dix-sept points alors que deux épreuves seulement restent à disputer. Le plateau est superbe avec 142 équipages présents en moderne et la présence de tous les favoris, sans oublier le Clio Trophy France Terre et le Championnat de France des Rallyes Junior.

Communiqué Pôle Presse FFSA

CHAMPIONNAT DE FRANCE DE DRIFT – Touge à Calmont, le spectacle aux origines du drift !

Après une manche de haut-vol à Croix-en-Ternois qui a ouvert la saison du Championnat de France de Drift FFSA, c’est un cadre différent qui va s’offrir aux concurrents les 10, 11 et 12 septembre avec l’épreuve à flanc de montagne de Touge à Calmont, le spectacle aux origines du drift !

À l’instar de la précédente manche, l’épreuve de Calmont est à nouveau un double meeting dans ce calendrier 2021 condensé. Il s’agit de la seule épreuve de « touge », c’est-à -dire “en montagne” en japonais, cette année en Championnat de France de Drift FFSA, et l’an passé, le public y a répondu présent et à guichet fermé, un vrai succès populaire.

L’élite française du drift à l’assaut de la montagne !
Au calendrier pour la 4e année consécutive, Calmont est un rendez-vous incontournable où le spectacle tient une place prépondérante. Le public, installé sur une butte qui surplombe le tracé est au plus proche des voitures avec une vue imprenable, on l’attend nombreux sur cette épreuve qui est toujours survoltée.

Le défi qu’imposent ces routes sinueuses, avec un départ s’effectuant sur le superbe tracé de la célèbre course côte de Calmont, va garantir un niveau de pilotage incroyable en flirtant avec les rails. L’erreur de trajectoire, ici, se paye cash et tous les duels du Top 32 seront très disputés avec une intensité qui ira crescendo.

Le vainqueur de l’an passé, Axel François, qui s’est déjà illustré à Croix-en-Ternois, va vouloir affirmer son statut de favori et il aura fort à faire face à des pilotes comme Benjamin Boulbes (le champion en titre), Jérémy Mérirès qui est leader du championnat ou Kévin Jozou qui s’est déjà imposé ici en 2019.

Et pour pimenter encore ces duels, on pourra aussi compter sur les têtes d’affiche comme Jason Banet, Mathias Locatelli ou le champion portugais, Diogo Correia, qui réalise en intégralité le Championnat de France de Drift cette saison. Et pourquoi pas voir de bonnes surprises avec les coups de volant reconnus de Hugo Lavedan, Jérôme Esteban, Jaime Fourel ou Anthony Rocci, qui se plaisent bien sur ces tracés sinueux.

On attend 60 concurrents pour ce tracé impressionnant de 450 mètres, parmi les sélectionnés « wildcards », on verra le retour de l’italien Giovanni Dalla Pozza, qui a déjà roulé dans le championnat, le portuguais Telmos Rodrigues qui fera aussi le déplacement et Grégory Nerat tentera d’épater le public à bord de sa Corvette C6.

Le CFD donne rendez-vous aux fans à Calmont, épreuve phare où les préventes ont déjà battu tous les records, très bon signe pour la discipline et ses partenaires en France.

« C’est évidemment un très grand plaisir pour le Championnat de France de Drift FFSA de revenir dans la région Toulousaine et son village de Calmont pour arpenter le tracé de la célèbre course de côte que les pilotes de drift apprécient beaucoup. Tous les bénévoles de l’association « Calmont Sport et Mécanique » se préparent depuis un an déjà pour l’événement, et c’est un très grand bonheur de pouvoir disputer à nouveau cette épreuve. »

Jérôme Vassia – Directeur et promoteur du Championnat de France de Drift FFSA

« L’équipe de Calmont Sport et Mécanique est prête pour les rounds 3 et 4 du Championnat de France de Drift. Trois associations du village nous épauleront pour accueillir les participants. Après le spectacle auquel nous avons eu droit à Croix-en-Ternois, nous sommes impatients de voir évoluer les pilotes dans les lacets de la côte de Calmont. »

Laurent Ferré – Président de l’association Calmont Sport et Mécanique

« C’est une vraie satisfaction d’être de retour pour l’épreuve de Calmont, c’est un rendez-vous qui a montré un haut niveau d’attractivité, tant pour le public que pour les pilotes. C’est déjà devenu une des références du calendrier en très peu de temps, le spectacle est toujours présent. C’est un vrai plaisir de collaborer avec des partenaires comme les organisateurs du « Calmont Sport et Mécanique » qui sont très investis et professionnels. Nous sommes ravis de compter à nouveau sur cette manche-là qui nous offre de très belles images pour le Championnat de France de Drift FFSA et de partager ces moments-là avec le public. »

Armand Faure – Directeur de la communication du Championnat de France de Drift FFSA

Communiqué Pôle Presse FFSA / Photo Drift Events

Championnat de France Camions – Calvet file vers le titre

En s’imposant à Albi (4 & 5 septembre), troisième manche du Championnat de France Camions FFSA, Téo Calvet a pris une sérieuse option sur le titre 2021. Thomas Robineau s’offre la 2e place devant Yorick Montagne tandis qu’Anthony Janiec a vécu un meeting

Trois sur trois. Téo Calvet #20 (Buggyra Freightliner) vient de remporter son troisième Grand Prix de la saison. Après Charade et Nogaro, le jeune toulousain vient d’ajouter le Grand Prix Camions d’Albi à son tableau de chasse. Avec trois victoires en quatre manches, il a été l’homme fort de ce week-end dans le Tarn. Au total, c’est son dixième succès en douze courses depuis le début de l’année. C’est juste impressionnant !

Janiec dans le dur

Pour le contrer, on attendait évidemment Anthony Janiec. Mais le triple champion de France en titre n’a terminé que 5e. Le MAN floqué du n°1 n’a pas été très en verve ce week-end ; disque de frein cassé dans le course 2 (abandon) et une pénalité de 30 sec dans la course 3 (6e) pour une attaque trop musclée sur un concurrent. Anthony Janiec se consolera tout de même en remportant la quatrième et dernière course, de quoi maintenir un minimum de pression sur le leader du général. Mais avec 43 points de retard, la tâche s’annonce maintenant compliquée.


Qui finira troisième ?

La lutte pour la troisième place du général fait rage entre Thomas Robineau (2e à Albi) Yorick Montagne (3e) et Aliyyah Koloc (6). Seulement 11.5 points séparent ces trois pilotes en tête du provisoire alors qu’il ne reste que 2 Grands Prix et huit courses à disputer. Le suspense va nous tenir en haleine jusqu’à la finale du championnat qui se tiendra au Castellet les 9 et 10 octobre prochains.  

Très gros week-end de la part de Lionel Montagne qui termine au pied du podium. Après un début de saison en dents de scie, la mise au point sur le Volvo du team TCS commence à porter ses fruits.

CCF brille et le lycée Gallieni aussi

On retiendra aussi la performance du team CCF (Camion de Course Francilien). Les mécanos ont remporté l’épreuve de mécanique tandis que le pilote, Aurélien Hergott #68 (DAF) s’est classé 4e du Gymkhana. Ces deux résultats cumulés leur permettent de remporter le challenge par équipe.

Les élèves du lycée professionnel Gallieni de Toulouse étaient bien présents et Jean-Philippe Dulac n’est pas venu faire de la figuration. Auteur des courses convaincantes, le professeur de conduite s’est aussi distingué lors du Gymkhana avec un podium de prestige à domicile à la clé (2e). Une épreuve dominée de main de maître par Thomas Robineau.

Le retour du public !

L’excellente nouvelle à Albi fut le retour du public en masse. Malgré le contexte sanitaire, plus de 15.000 personnes se sont rendues sur site pour admirer les courses de camions et les nombreuses animations ! De très bon augure à quelques jours du Mans. Les 24 Heures Camions fêteront d’ailleurs leur 40e anniversaire cette année. On vous attend très nombreux les 25 et 26 septembre pour célébrer ensemble cette passion pour le camion.

Billetterie 24 Heures Camions 

Profitez de l’offre prévente à 37€ euros (tarif early) jusqu’au 12 septembre.www.ticket.lemans.org

Communiqué Pôle Presse FFSA / Photo Xavier Martin

47e Rallye Aveyron Rouergue Occitanie (8-10 juillet) – Troisième étape à Rodez

Troisième manche de la saison, le Championnat de France des Rallyes retrouve avec grand plaisir les routes de l’Aveyron. Après une année blanche en 2020, les 167 concurrents (soit plus de 50% par rapport à 2019) vont s’affronter sur les 12 spéciales du rallye, dont les incontournables Campouriez-Le Nayrac et Luc-Moyrazes de plus de 30 kilomètres chacune. Outre la lutte en Championnat de France pour succéder au palmarès à Yohan Rossel et stopper la série de victoires en 2021 de Yoann Bonato, il faudra suivre également : le Championnat de France 2 Roues Motrices, le Championnat de France Junior, le Trophée Michelin, le Championnat Team, le Championnat Féminin, mais aussi le Clio Trophy France et la première apparition cette année du Trophée Alpine Elf Rally

Communiqué Pôle Presse FFSA

GP Camions de Nogaro : Téo Calvet a le dernier mot

Téo Calvet remporte le Grand Prix Camions de Nogaro 2021 après un incroyable mano à mano avec le champion de France en titre Anthony Janiec. La troisième place revient à Yorick Montagne qui complète le podium.

Téo Calvet est décidemment en grande forme en ce début de saison 2021 du Championnat de France Camions FFSA. Déjà vainqueur à Charade pour la manche inaugurale début juin, le jeune pilote de 20 ans a récidivé à Nogaro. Pourtant le début du week-end a été largement favorable à Anthony Janiec, le champion de France en titre. Avec la pole et deux victoires le samedi, le pilote du Lion Truck Racing a vécu une journée parfaite, mettant ainsi une pression énorme sur son rival.   

Le dimanche avait bien démarré pour Janiec, avec une potentielle troisième victoire en quatre courses. Mais ce dernier s’est fait déclasser après la course 3 pour un « overspeed ». La direction de course lui a infligé une pénalité de 10 secondes pour cet excès de vitesse (les camions sont limités à 160 km/h), ce qui l’a fait rétrograder au troisième rang. Téo Calvet n’en demandait pas tant et s’est vu offrir la victoire sur tapis vert. Tout s’est donc joué dans l’ultime course du meeting. Grâce à un départ canon, Calvet a réussi à prendre l’avantage sur son rival, ce qui a scellé le résultat final du meeting. Pour trois petits points, Calvet remporte donc le Grand Prix de Nogaro 2021 et accentue son avance en tête du général.

Néanmoins, Anthony Janiec peut être légitimement satisfait de ce résultat. A Charade, le n°1 n’avait pas été en mesure de monter sur la plus haute marche du podium. Cette « anomalie » a été rectifiée à Nogaro. Des performances qui peuvent lui donner pleine  confiance pour le reste de la saison. Alors qu’il reste encore 12 courses à disputer (3 meetings, 4 courses par week-end), tout reste ouvert et c’est tant mieux pour le spectacle.

Du suspense, il y en a aussi eu pour le gain de la troisième place. Il a fallu attendre la dernière du week-end pour départager Yorick Montagne et Aliyyah Koloc. Le premier arrache la troisième place grâce à sa régularité, scorant de gros points dans chacune des courses tandis qu’Aliyyah perdait gros dans la course 2 suite à un accrochage avec un autre concurrent.

Un autre pilote s’est offert un beau résultat. Ivan Rodrigues termine ce week-end au 5e rang. Auteur de son premier podium en carrière à Charade, le pilote du team Luxo Sport n’a pas été aussi performant dans le Gers qu’en Auvergne. Il a quand même su piloter intelligemment pour engranger de gros points. Raphaël Sousa a été l’une des belles surprises de Nogaro. Probablement le meilleur week-end de sa carrière (7e, 5e, 4e). Mais le Portugais a été contraint d’abandonner suite à un problème technique dans la course 4. Pour sa part, Lionel Montagne continue de s’acclimater à sa nouvelle équipe et au Volvo du team TCS. Il se classe au 7e rang.

Le rookie Lucas Rivals s’est encore fait remarquer pour ses débuts dans le Championnat de France Camions. Il s’adjuge la huitième place finale, devant des pilotes plus expérimentés que lui. C’est prometteur pour la suite. Son grand frère, Romain, lui aussi débutant dans la catégorie, s’est aussi montré à l’aise. Il s’est même offert trois top 10 dont une très solide huitième place dans course 4.

Même s’ils terminent en retrait dans le classement, quelques pilotes se sont illustrés en s’immisçant dans le top 10. C’est le cas de Kevin Bassanelli, Stéphane Languillat ou encore Florian Orsini.

A noter que le public a fait son grand retour dans le stadium de Nogaro. Malgré une météo capricieuse et des conditions d’accès au circuit contraignantes (tests PCR, tests antigéniques, pass sanitaire etc…), le public a quand même répondu présent. Dix mille personnes sont venues assister au SHOW. C’est maintenant la trêve estivale.

Rendez-vous à Albi les 4 & 5 septembre prochains pour la troisième manche du Championnat de France Camions FFSA. Infos et billetterie sur www.circuit-albi.fr

Communiqué Pôle Presse FFSA / Photo Xavier Martin

21EME RALLYE CASTINE TERRE D’OCCITANIE – BILAN

Une première manche renversante !

En qualité d’épreuve d’ouverture du Championnat de France des Rallyes Terre 2021, le Rallye Castine Terre d’Occitanie n’aura pas failli à sa réputation ! Avec des rebondissements incessants, quatre changements de leaders et un suspense haletant jusqu’au dernier kilomètre, le ‘CFRT’ a été lancé de la plus belle des manières avec, en prime, un équipage surprise couronné : Benjamin Clemençon / Stéphane Maille (Hyundai i20 R5) devant les membres du Collectif Espoirs FFSA 2021, Léo Rossel/Mathieu Maurin (Ford Fiesta Rally 2), meilleurs performers, et Jean-Marc Manzagol / Patrick Chiappe (Hyundai i20 R5). Une épreuve à retrouver en exclusivité sur la chaine « Sport en France » dimanche 11 juillet à 10h !

LE RÉSUMÉ

Les dix mois de pause forcée se sont sentis tout au long du week-end tant les concurrents de cette 21e édition avaient les crocs ! Disputée sous une météo très capricieuse, la première étape avait déjà offert son lot de rebondissements. Premier leader, Léo Rossel, le Champion de France Junior 2020, partait à la faute dans l’ES3 le reléguant du premier au treizième rang. Stéphane Consani (Ford Fiesta Rally 2), auteur de trois temps scratch, jouait bien placé. Mais la véritable surprise venait d’Emmanuel Gascou (Peugeot 207 S2000). Leader de la troisième spéciale à la dernière assistance du jour, il devait rendre son carnet la mort dans l’âme (échappement cassé). 

Repartis en tête ce matin avec une confortable avance, Stéphane Consani et Thibault de la Haye n’avaient qu’à dérouler pour aller chercher une première victoire sur le Championnat de France des Rallyes Terre 2021. Malheureusement, une bosse mal jugée par le Marseillais dans l’ES9 aura eu raison de l’équipage TM Compétition. 

Dès lors, c’est le surprenant Benjamin Clemençon qui se retrouvait propulsé en tête à la surprise générale, pour son quatrième rallye terre de sa carrière, le premier avec la Hyundai i20 R5 ! Pas effrayé par cette position, le pilote du Team Sarrazin Motorsport parvenait à la conserver jusqu’à l’arrivée pour s’adjuger sa plus belle victoire ! 

Treizième à l’issue de l’ES3 à plus de deux minutes et quarante secondes de la tête, Léo Rossel aura réussi l’exploit de remonter au … deuxième rang à cinq secondes de la victoire ! Auteur de six meilleurs temps, le pilote du Collectif Espoirs FFSA 2021 a impressionné pour ses premiers pas en quatre roues motrices sur le ‘CFRT’ et, en plus de marquer les esprits, inscrit de précieux points dans l’optique du championnat. 

Très régulier du début à la fin, Jean-Marc Manzagol (Hyundai i20 R5) échoue à sept petites secondes de la victoire mais il offre à son équipe, le Sarrazin Motorsport, un triplé retentissant ! Il devance finalement un excellent Maxime Potty (Ford Fiesta Rally 2), en constante progression sur ce ‘Castine 2021’, et Cyrille Feraud (C4 WRC), lui aussi plus en verve aujourd’hui. Paul Lamouret, au volant de sa vaillante Mitsubishi Evo IX, réalise l’une des performances du rallye avec cette sixième place du classement général. 

Au sein de la 208 Rally Cup, Mathieu Franceschi a parfaitement rectifié le tir après son zéro pointé du ‘Vosges Grand Est’ en dominant de la tête et des épaules cette deuxième manche. Il en profite également pour remporter le classement ‘2 Roues Motrices’ du Championnat de France des Rallyes Terre, lui le champion sortant. Après l’abandon d’Hugo Margaillan (ES8 – transmission), Pedro Almeida a décroché la médaille d’argent devant Hugo Louvel. 

Première manche de l’histoire du Clio Trophy France Terre, le Rallye Castine Terre d’Occitanie a vu Quentin Ribaud survoler les débats, à l’image de Franceschi, tout au long du week-end. Le Vauclusien s’impose devant Jean-Paul Monnin et John Laroche. 

Du côté du Trophée Fédéral VHC, Nicolas Therond a vu les choses se simplifier après les abandons respectifs de Laurent Battut et Jean-Manuel Beuzelin et s’impose au volant de sa Porsche 911 SC.  


ILS ONT DIT

Benjamin Clemençon (Hyundai i20 R5),vainqueur : « C’est de la folie ! Ce n’était que mon quatrième rallye sur cette surface, le premier avec cette voiture, et jamais je n’aurais cru pouvoir gagner aussi rapidement. Un grand merci à toute l’équipe ! »

Léo Rossel (Ford Fiesta Rally 2), deuxième : « Je me suis régalé ce week-end ! Je ne peux m’en prendre qu’à moi même pour cette erreur mais j’ai su me remobiliser, notamment grâce aux mots de Nicolas Bernardi, de la FFSA, et de Stéphane Sarrazin, mon Team Manager, hier soir. Je suis très content du rythme affiché ici et cela nous donne des bonnes bases pour la suite du Championnat de France des Rallyes Terre 2021 ! »

Jean-Marc Manzagol (Hyundai i20 R5), troisième : « Quel résultat d’équipe ! C’est extraordinaire pour Stéphane et son Team. On roule pour vivre ce genre d’émotions ! »

LE BILAN DU RALLYE

12 épreuves spéciales

Meilleurs temps : Rossel 6, Consani 3, Gascou 2, Feraud 1 

Leaders : Rossel ES1 – ES2, Gascou ES3 – ES6, Consani ES7 – ES9, Clemençon ES10 – ES12

Classement provisoire :

  1. Clemençon/Maille (Hyundai i20 R5) en 1:36:29,8
  2. Rossel/Maurin (Ford Fiesta Rally 2) + 5s0
  3. Manzagol/Chiappe (Hyundai i20 R5) +7s0
  4. Potty/Dumont (Ford Fiesta Rally 2) +40s8
  5. Feraud/Giraud (C4 WRC) +1min00s5


LES PODIUMS PROVISOIRES

CHAMPIONNAT DE FRANCE TERRE DEUX ROUES MOTRICES :
1. Franceschi/Baud (Peugeot 208 Rally 4) en 1h41mn08s3
2. Almeida/Magalhaes (Peugeot 208 Rally 4) +2mn19s1
3. Louvel/Villani (Peugeot 208 Rally 4) +3mn35s0

208 RALLY CUP : 

1. Franceschi/Baud (Peugeot 208 Rally 4) en 1h41mn08s3
2. Almeida/Magalhaes (Peugeot 208 Rally 4) +2mn19s1
3. Louvel/Villani (Peugeot 208 Rally 4) +3mn35s0

CLIO TROPHY FRANCE TERRE :
1. Ribaud/Ascensio (Renault Clio RSR Rally5) en 1h46mn31s7
2. Monnin/Chipaux (Renault Clio RSR Rally5) +59s1
3. Laroche/Augustin ((Renault Clio RSR Rally5) +1mn52s9


PRINCIPAUX ABANDONSEmmanuel Gascou (Peugeot 207 S2000), mécanique après ES6, Hugo Margaillan (Peugeot 208 Rally 4), mécanique ES8, Stéphane Consani (Ford Fiesta Rally 2), mécanique après ES9. 

PROCHAIN RENDEZ-VOUS

Rallye Terre de Langres Haute-Marne, 23 – 25 juillet

CLASSEMENTS CHAMPIONNATS

Tous les classements sont à retrouver sur www.ffsa.org

Communiqué Pôle Presse FFSA / Photo FR Media Live

FFSA Logo

INFOS FFSA – Point sur les échanges entre le Président et la Ministre

Le Président de la FFSA s’est entretenu longuement avec la Ministre déléguée en charge des Sports hier soir pour échanger notamment sur les compétitions de sport automobile et de karting.

Cet échange constructif est le fruit de la collaboration intense entre les services de la Fédération et ceux du Ministère des Sports et de Matignon suite aux récentes directives nationales interdisant les manifestations sportives amateurs. Pour rappel, à date, seules les compétitions sportives professionnelles demeurent autorisées et ces compétitions doivent impliquer une majorité de sportifs professionnels. Le Gouvernement a décidé que les amateurs devaient attendre une évolution sanitaire favorable pour reprendre la compétition.

Comme depuis le début de la crise sanitaire, la FFSA a souhaité être transparente avec les autorités étatiques au sujet des compétitions de sport automobile et de karting afin que l’arbitrage soit le plus cohérent et responsable au regard du contexte sanitaire.

Ainsi, outre le fait que de nombreuses compétitions comptant pour un Championnat ou une Coupe de France exige, par essence, un « niveau professionnalisé », l’objet de cet échange était d’apporter des éléments concrets permettant à la Ministre de prendre en compte la particularité de nos disciplines concernant l’appréciation du caractère professionnel de certaines activités.

Le Président de la FFSA a également rappelé que, sur le plan sanitaire, la pratique du sport automobile et du karting se déroule en plein air, sans contact et que tous les pratiquants possèdent des équipements de protection individuelle qui constituent une « barrière » supplémentaire de prévention contre le virus. Au surplus, il est vraisemblable que la pratique individuelle et sans contact d’une activité sportive de plein air n’engage pas une augmentation du risque d’exposition au virus.

La Ministre déléguée chargée des Sports a écouté les arguments portés par le Président de la FFSA et indiqué que le Ministère se prononcerait dès que possible sur un séquençage progressif du retour à la pratique pour tous et notamment des compétitions autorisées. Le Président souligne l’écoute active de la Ministre à l’égard de la situation des acteurs du sport automobile et sa connaissance précise de la structuration de Filière des Sports mécaniques (importance sociale et économique, présence d’acteurs industriels et de structures professionnelles sur nos épreuves) .

Dans un contexte où beaucoup d’informations contradictoires peuvent circuler, le Président de la FFSA tient à rappeler que les services de la Fédération sont pleinement mobilisés pour accompagner l’ensemble des acteurs du sport automobile et du karting durant cette période particulièrement complexe et ce, sur l’ensemble des sujets (entraînements, essais, école de pilote, manifestation etc.). Sur ce point, il convient de rappeler que les entraînements et la pratique hors compétition sont autorisés par le Ministère dans les conditions rappelées dans le tableau ci-joint.

Enfin, dans le cadre des annonces gouvernementales prévues demain, le Président de la FFSA a insisté auprès du Gouvernement pour que l’accès aux circuits et aux pistes extérieures soit maintenu pour les pratiquants malgré un éventuel durcissement des mesures sanitaires. Il a aussi été demandé d’obtenir un minimum de visibilité pour nos acteurs et nos organisateurs.

Téléchargez la déclinaison des décisions sanitaires pour le sport à partir du 16 janvier 2021 (version au 2 mars 2021) cliquez ici

FFSA Logo

INFOS FFSA – Reprise du sport automobile dès le 28 novembre

Grâce au travail mené par l’ensemble des acteurs de la Filière des sports mécaniques et particulièrement des groupements professionnels (GNCACEIPA et GNPK), en collaboration avec le Ministère chargé des Sports, les circuits et les pistes extérieures de karting pourront accueillir des pratiquants, licenciés ou non, dès le samedi 28 novembre 2020.

Dans l’attente du décret officiel et de l’instruction du Ministère chargé des Sports précisant les modalités de réouverture, nous souhaitons d’ores et déjà partager avec vous certains éléments acquis à la suite de l’intervention du Premier Ministre Jean Castex ce matin.

Dans un rayon de 20 km autour de chez vous et dans la limite des 3 heures maximum d’activité physique par jour, vous pourrez aller rouler. Les mairies ou les préfets ont toutefois le pouvoir de prendre des mesures spécifiques à leur territoire. Il est donc nécessaire d’appeler votre club ou le circuit afin de vérifier si celui-ci est bien ouvert avant de vous déplacer.

Il est important d’indiquer que chaque pilote sera responsable du respect des dispositions gouvernementales quant à ses déplacements. Il n’appartient pas aux clubs d’effectuer des contrôles liés aux restrictions de déplacement.

Ce dispositif concerne la 1ère phase de ce déconfinement et ne devrait s’appliquer que du 28 novembre au 15 décembre 2020.

Pour pratiquer votre passion en toute sécurité et en confiance, le respect des gestes barrières et du protocole sanitaire renforcé, mis en place par la Fédération Française du Sport Automobile en concertation avec les groupements professionnels, est primordial.

Il est obligatoire de limiter les flux de personnes en simultané au même endroit et les interactions entre les participants. Les lieux de convivialité et les restaurants resteront, quant à eux, fermés.

Tous nos clubs et nos circuits veilleront au respect des gestes barrières, aux préconisations sanitaires validées par le Ministère et à la distanciation physique.

« Comme le 11 mai dernier, le sport automobile fait partie des activités à pouvoir reprendre dès le premier jour du déconfinement, ce samedi 28 novembre 2020.

Le travail réalisé en concertation avec les groupements professionnels (GNCACEIPA et GNPK) et le Ministère chargé des Sports permet à nouveau d’accueillir nos pratiquants, licenciés ou non, sur nos circuits et nos pistes extérieures. Je remercie l’ensemble des acteurs de la Filière des sports mécaniques qui a su rester solidaire, patient, responsable et déterminé.

Je suis néanmoins conscient que nous sommes tous touchés économiquement par cette crise sanitaire et qu’il reste énormément de travail afin d’optimiser les modalités d’une reprise économique et sportive de notre passion en 2021.

La FFSA a d’ailleurs communiqué hier les calendriers prévisionnels 2021 des compétitions fédérales sur route et sur circuit. À ce titre, nous allons poursuivre notre action pour garantir les conditions de la saison prochaine en collaboration avec le Ministère de l’Intérieur, les Préfectures et les Collectivités locales. »

Nicolas Deschaux, Président de la FFSA

Communiqué Pôle Presse FFSA