47e Rallye Aveyron Rouergue Occitanie (8-10 juillet) – Troisième étape à Rodez

Troisième manche de la saison, le Championnat de France des Rallyes retrouve avec grand plaisir les routes de l’Aveyron. Après une année blanche en 2020, les 167 concurrents (soit plus de 50% par rapport à 2019) vont s’affronter sur les 12 spéciales du rallye, dont les incontournables Campouriez-Le Nayrac et Luc-Moyrazes de plus de 30 kilomètres chacune. Outre la lutte en Championnat de France pour succéder au palmarès à Yohan Rossel et stopper la série de victoires en 2021 de Yoann Bonato, il faudra suivre également : le Championnat de France 2 Roues Motrices, le Championnat de France Junior, le Trophée Michelin, le Championnat Team, le Championnat Féminin, mais aussi le Clio Trophy France et la première apparition cette année du Trophée Alpine Elf Rally

Communiqué Pôle Presse FFSA

GP Camions de Nogaro : Téo Calvet a le dernier mot

Téo Calvet remporte le Grand Prix Camions de Nogaro 2021 après un incroyable mano à mano avec le champion de France en titre Anthony Janiec. La troisième place revient à Yorick Montagne qui complète le podium.

Téo Calvet est décidemment en grande forme en ce début de saison 2021 du Championnat de France Camions FFSA. Déjà vainqueur à Charade pour la manche inaugurale début juin, le jeune pilote de 20 ans a récidivé à Nogaro. Pourtant le début du week-end a été largement favorable à Anthony Janiec, le champion de France en titre. Avec la pole et deux victoires le samedi, le pilote du Lion Truck Racing a vécu une journée parfaite, mettant ainsi une pression énorme sur son rival.   

Le dimanche avait bien démarré pour Janiec, avec une potentielle troisième victoire en quatre courses. Mais ce dernier s’est fait déclasser après la course 3 pour un « overspeed ». La direction de course lui a infligé une pénalité de 10 secondes pour cet excès de vitesse (les camions sont limités à 160 km/h), ce qui l’a fait rétrograder au troisième rang. Téo Calvet n’en demandait pas tant et s’est vu offrir la victoire sur tapis vert. Tout s’est donc joué dans l’ultime course du meeting. Grâce à un départ canon, Calvet a réussi à prendre l’avantage sur son rival, ce qui a scellé le résultat final du meeting. Pour trois petits points, Calvet remporte donc le Grand Prix de Nogaro 2021 et accentue son avance en tête du général.

Néanmoins, Anthony Janiec peut être légitimement satisfait de ce résultat. A Charade, le n°1 n’avait pas été en mesure de monter sur la plus haute marche du podium. Cette « anomalie » a été rectifiée à Nogaro. Des performances qui peuvent lui donner pleine  confiance pour le reste de la saison. Alors qu’il reste encore 12 courses à disputer (3 meetings, 4 courses par week-end), tout reste ouvert et c’est tant mieux pour le spectacle.

Du suspense, il y en a aussi eu pour le gain de la troisième place. Il a fallu attendre la dernière du week-end pour départager Yorick Montagne et Aliyyah Koloc. Le premier arrache la troisième place grâce à sa régularité, scorant de gros points dans chacune des courses tandis qu’Aliyyah perdait gros dans la course 2 suite à un accrochage avec un autre concurrent.

Un autre pilote s’est offert un beau résultat. Ivan Rodrigues termine ce week-end au 5e rang. Auteur de son premier podium en carrière à Charade, le pilote du team Luxo Sport n’a pas été aussi performant dans le Gers qu’en Auvergne. Il a quand même su piloter intelligemment pour engranger de gros points. Raphaël Sousa a été l’une des belles surprises de Nogaro. Probablement le meilleur week-end de sa carrière (7e, 5e, 4e). Mais le Portugais a été contraint d’abandonner suite à un problème technique dans la course 4. Pour sa part, Lionel Montagne continue de s’acclimater à sa nouvelle équipe et au Volvo du team TCS. Il se classe au 7e rang.

Le rookie Lucas Rivals s’est encore fait remarquer pour ses débuts dans le Championnat de France Camions. Il s’adjuge la huitième place finale, devant des pilotes plus expérimentés que lui. C’est prometteur pour la suite. Son grand frère, Romain, lui aussi débutant dans la catégorie, s’est aussi montré à l’aise. Il s’est même offert trois top 10 dont une très solide huitième place dans course 4.

Même s’ils terminent en retrait dans le classement, quelques pilotes se sont illustrés en s’immisçant dans le top 10. C’est le cas de Kevin Bassanelli, Stéphane Languillat ou encore Florian Orsini.

A noter que le public a fait son grand retour dans le stadium de Nogaro. Malgré une météo capricieuse et des conditions d’accès au circuit contraignantes (tests PCR, tests antigéniques, pass sanitaire etc…), le public a quand même répondu présent. Dix mille personnes sont venues assister au SHOW. C’est maintenant la trêve estivale.

Rendez-vous à Albi les 4 & 5 septembre prochains pour la troisième manche du Championnat de France Camions FFSA. Infos et billetterie sur www.circuit-albi.fr

Communiqué Pôle Presse FFSA / Photo Xavier Martin

21EME RALLYE CASTINE TERRE D’OCCITANIE – BILAN

Une première manche renversante !

En qualité d’épreuve d’ouverture du Championnat de France des Rallyes Terre 2021, le Rallye Castine Terre d’Occitanie n’aura pas failli à sa réputation ! Avec des rebondissements incessants, quatre changements de leaders et un suspense haletant jusqu’au dernier kilomètre, le ‘CFRT’ a été lancé de la plus belle des manières avec, en prime, un équipage surprise couronné : Benjamin Clemençon / Stéphane Maille (Hyundai i20 R5) devant les membres du Collectif Espoirs FFSA 2021, Léo Rossel/Mathieu Maurin (Ford Fiesta Rally 2), meilleurs performers, et Jean-Marc Manzagol / Patrick Chiappe (Hyundai i20 R5). Une épreuve à retrouver en exclusivité sur la chaine « Sport en France » dimanche 11 juillet à 10h !

LE RÉSUMÉ

Les dix mois de pause forcée se sont sentis tout au long du week-end tant les concurrents de cette 21e édition avaient les crocs ! Disputée sous une météo très capricieuse, la première étape avait déjà offert son lot de rebondissements. Premier leader, Léo Rossel, le Champion de France Junior 2020, partait à la faute dans l’ES3 le reléguant du premier au treizième rang. Stéphane Consani (Ford Fiesta Rally 2), auteur de trois temps scratch, jouait bien placé. Mais la véritable surprise venait d’Emmanuel Gascou (Peugeot 207 S2000). Leader de la troisième spéciale à la dernière assistance du jour, il devait rendre son carnet la mort dans l’âme (échappement cassé). 

Repartis en tête ce matin avec une confortable avance, Stéphane Consani et Thibault de la Haye n’avaient qu’à dérouler pour aller chercher une première victoire sur le Championnat de France des Rallyes Terre 2021. Malheureusement, une bosse mal jugée par le Marseillais dans l’ES9 aura eu raison de l’équipage TM Compétition. 

Dès lors, c’est le surprenant Benjamin Clemençon qui se retrouvait propulsé en tête à la surprise générale, pour son quatrième rallye terre de sa carrière, le premier avec la Hyundai i20 R5 ! Pas effrayé par cette position, le pilote du Team Sarrazin Motorsport parvenait à la conserver jusqu’à l’arrivée pour s’adjuger sa plus belle victoire ! 

Treizième à l’issue de l’ES3 à plus de deux minutes et quarante secondes de la tête, Léo Rossel aura réussi l’exploit de remonter au … deuxième rang à cinq secondes de la victoire ! Auteur de six meilleurs temps, le pilote du Collectif Espoirs FFSA 2021 a impressionné pour ses premiers pas en quatre roues motrices sur le ‘CFRT’ et, en plus de marquer les esprits, inscrit de précieux points dans l’optique du championnat. 

Très régulier du début à la fin, Jean-Marc Manzagol (Hyundai i20 R5) échoue à sept petites secondes de la victoire mais il offre à son équipe, le Sarrazin Motorsport, un triplé retentissant ! Il devance finalement un excellent Maxime Potty (Ford Fiesta Rally 2), en constante progression sur ce ‘Castine 2021’, et Cyrille Feraud (C4 WRC), lui aussi plus en verve aujourd’hui. Paul Lamouret, au volant de sa vaillante Mitsubishi Evo IX, réalise l’une des performances du rallye avec cette sixième place du classement général. 

Au sein de la 208 Rally Cup, Mathieu Franceschi a parfaitement rectifié le tir après son zéro pointé du ‘Vosges Grand Est’ en dominant de la tête et des épaules cette deuxième manche. Il en profite également pour remporter le classement ‘2 Roues Motrices’ du Championnat de France des Rallyes Terre, lui le champion sortant. Après l’abandon d’Hugo Margaillan (ES8 – transmission), Pedro Almeida a décroché la médaille d’argent devant Hugo Louvel. 

Première manche de l’histoire du Clio Trophy France Terre, le Rallye Castine Terre d’Occitanie a vu Quentin Ribaud survoler les débats, à l’image de Franceschi, tout au long du week-end. Le Vauclusien s’impose devant Jean-Paul Monnin et John Laroche. 

Du côté du Trophée Fédéral VHC, Nicolas Therond a vu les choses se simplifier après les abandons respectifs de Laurent Battut et Jean-Manuel Beuzelin et s’impose au volant de sa Porsche 911 SC.  


ILS ONT DIT

Benjamin Clemençon (Hyundai i20 R5),vainqueur : « C’est de la folie ! Ce n’était que mon quatrième rallye sur cette surface, le premier avec cette voiture, et jamais je n’aurais cru pouvoir gagner aussi rapidement. Un grand merci à toute l’équipe ! »

Léo Rossel (Ford Fiesta Rally 2), deuxième : « Je me suis régalé ce week-end ! Je ne peux m’en prendre qu’à moi même pour cette erreur mais j’ai su me remobiliser, notamment grâce aux mots de Nicolas Bernardi, de la FFSA, et de Stéphane Sarrazin, mon Team Manager, hier soir. Je suis très content du rythme affiché ici et cela nous donne des bonnes bases pour la suite du Championnat de France des Rallyes Terre 2021 ! »

Jean-Marc Manzagol (Hyundai i20 R5), troisième : « Quel résultat d’équipe ! C’est extraordinaire pour Stéphane et son Team. On roule pour vivre ce genre d’émotions ! »

LE BILAN DU RALLYE

12 épreuves spéciales

Meilleurs temps : Rossel 6, Consani 3, Gascou 2, Feraud 1 

Leaders : Rossel ES1 – ES2, Gascou ES3 – ES6, Consani ES7 – ES9, Clemençon ES10 – ES12

Classement provisoire :

  1. Clemençon/Maille (Hyundai i20 R5) en 1:36:29,8
  2. Rossel/Maurin (Ford Fiesta Rally 2) + 5s0
  3. Manzagol/Chiappe (Hyundai i20 R5) +7s0
  4. Potty/Dumont (Ford Fiesta Rally 2) +40s8
  5. Feraud/Giraud (C4 WRC) +1min00s5


LES PODIUMS PROVISOIRES

CHAMPIONNAT DE FRANCE TERRE DEUX ROUES MOTRICES :
1. Franceschi/Baud (Peugeot 208 Rally 4) en 1h41mn08s3
2. Almeida/Magalhaes (Peugeot 208 Rally 4) +2mn19s1
3. Louvel/Villani (Peugeot 208 Rally 4) +3mn35s0

208 RALLY CUP : 

1. Franceschi/Baud (Peugeot 208 Rally 4) en 1h41mn08s3
2. Almeida/Magalhaes (Peugeot 208 Rally 4) +2mn19s1
3. Louvel/Villani (Peugeot 208 Rally 4) +3mn35s0

CLIO TROPHY FRANCE TERRE :
1. Ribaud/Ascensio (Renault Clio RSR Rally5) en 1h46mn31s7
2. Monnin/Chipaux (Renault Clio RSR Rally5) +59s1
3. Laroche/Augustin ((Renault Clio RSR Rally5) +1mn52s9


PRINCIPAUX ABANDONSEmmanuel Gascou (Peugeot 207 S2000), mécanique après ES6, Hugo Margaillan (Peugeot 208 Rally 4), mécanique ES8, Stéphane Consani (Ford Fiesta Rally 2), mécanique après ES9. 

PROCHAIN RENDEZ-VOUS

Rallye Terre de Langres Haute-Marne, 23 – 25 juillet

CLASSEMENTS CHAMPIONNATS

Tous les classements sont à retrouver sur www.ffsa.org

Communiqué Pôle Presse FFSA / Photo FR Media Live

FFSA Logo

INFOS FFSA – Point sur les échanges entre le Président et la Ministre

Le Président de la FFSA s’est entretenu longuement avec la Ministre déléguée en charge des Sports hier soir pour échanger notamment sur les compétitions de sport automobile et de karting.

Cet échange constructif est le fruit de la collaboration intense entre les services de la Fédération et ceux du Ministère des Sports et de Matignon suite aux récentes directives nationales interdisant les manifestations sportives amateurs. Pour rappel, à date, seules les compétitions sportives professionnelles demeurent autorisées et ces compétitions doivent impliquer une majorité de sportifs professionnels. Le Gouvernement a décidé que les amateurs devaient attendre une évolution sanitaire favorable pour reprendre la compétition.

Comme depuis le début de la crise sanitaire, la FFSA a souhaité être transparente avec les autorités étatiques au sujet des compétitions de sport automobile et de karting afin que l’arbitrage soit le plus cohérent et responsable au regard du contexte sanitaire.

Ainsi, outre le fait que de nombreuses compétitions comptant pour un Championnat ou une Coupe de France exige, par essence, un « niveau professionnalisé », l’objet de cet échange était d’apporter des éléments concrets permettant à la Ministre de prendre en compte la particularité de nos disciplines concernant l’appréciation du caractère professionnel de certaines activités.

Le Président de la FFSA a également rappelé que, sur le plan sanitaire, la pratique du sport automobile et du karting se déroule en plein air, sans contact et que tous les pratiquants possèdent des équipements de protection individuelle qui constituent une « barrière » supplémentaire de prévention contre le virus. Au surplus, il est vraisemblable que la pratique individuelle et sans contact d’une activité sportive de plein air n’engage pas une augmentation du risque d’exposition au virus.

La Ministre déléguée chargée des Sports a écouté les arguments portés par le Président de la FFSA et indiqué que le Ministère se prononcerait dès que possible sur un séquençage progressif du retour à la pratique pour tous et notamment des compétitions autorisées. Le Président souligne l’écoute active de la Ministre à l’égard de la situation des acteurs du sport automobile et sa connaissance précise de la structuration de Filière des Sports mécaniques (importance sociale et économique, présence d’acteurs industriels et de structures professionnelles sur nos épreuves) .

Dans un contexte où beaucoup d’informations contradictoires peuvent circuler, le Président de la FFSA tient à rappeler que les services de la Fédération sont pleinement mobilisés pour accompagner l’ensemble des acteurs du sport automobile et du karting durant cette période particulièrement complexe et ce, sur l’ensemble des sujets (entraînements, essais, école de pilote, manifestation etc.). Sur ce point, il convient de rappeler que les entraînements et la pratique hors compétition sont autorisés par le Ministère dans les conditions rappelées dans le tableau ci-joint.

Enfin, dans le cadre des annonces gouvernementales prévues demain, le Président de la FFSA a insisté auprès du Gouvernement pour que l’accès aux circuits et aux pistes extérieures soit maintenu pour les pratiquants malgré un éventuel durcissement des mesures sanitaires. Il a aussi été demandé d’obtenir un minimum de visibilité pour nos acteurs et nos organisateurs.

Téléchargez la déclinaison des décisions sanitaires pour le sport à partir du 16 janvier 2021 (version au 2 mars 2021) cliquez ici

FFSA Logo

INFOS FFSA – Reprise du sport automobile dès le 28 novembre

Grâce au travail mené par l’ensemble des acteurs de la Filière des sports mécaniques et particulièrement des groupements professionnels (GNCACEIPA et GNPK), en collaboration avec le Ministère chargé des Sports, les circuits et les pistes extérieures de karting pourront accueillir des pratiquants, licenciés ou non, dès le samedi 28 novembre 2020.

Dans l’attente du décret officiel et de l’instruction du Ministère chargé des Sports précisant les modalités de réouverture, nous souhaitons d’ores et déjà partager avec vous certains éléments acquis à la suite de l’intervention du Premier Ministre Jean Castex ce matin.

Dans un rayon de 20 km autour de chez vous et dans la limite des 3 heures maximum d’activité physique par jour, vous pourrez aller rouler. Les mairies ou les préfets ont toutefois le pouvoir de prendre des mesures spécifiques à leur territoire. Il est donc nécessaire d’appeler votre club ou le circuit afin de vérifier si celui-ci est bien ouvert avant de vous déplacer.

Il est important d’indiquer que chaque pilote sera responsable du respect des dispositions gouvernementales quant à ses déplacements. Il n’appartient pas aux clubs d’effectuer des contrôles liés aux restrictions de déplacement.

Ce dispositif concerne la 1ère phase de ce déconfinement et ne devrait s’appliquer que du 28 novembre au 15 décembre 2020.

Pour pratiquer votre passion en toute sécurité et en confiance, le respect des gestes barrières et du protocole sanitaire renforcé, mis en place par la Fédération Française du Sport Automobile en concertation avec les groupements professionnels, est primordial.

Il est obligatoire de limiter les flux de personnes en simultané au même endroit et les interactions entre les participants. Les lieux de convivialité et les restaurants resteront, quant à eux, fermés.

Tous nos clubs et nos circuits veilleront au respect des gestes barrières, aux préconisations sanitaires validées par le Ministère et à la distanciation physique.

« Comme le 11 mai dernier, le sport automobile fait partie des activités à pouvoir reprendre dès le premier jour du déconfinement, ce samedi 28 novembre 2020.

Le travail réalisé en concertation avec les groupements professionnels (GNCACEIPA et GNPK) et le Ministère chargé des Sports permet à nouveau d’accueillir nos pratiquants, licenciés ou non, sur nos circuits et nos pistes extérieures. Je remercie l’ensemble des acteurs de la Filière des sports mécaniques qui a su rester solidaire, patient, responsable et déterminé.

Je suis néanmoins conscient que nous sommes tous touchés économiquement par cette crise sanitaire et qu’il reste énormément de travail afin d’optimiser les modalités d’une reprise économique et sportive de notre passion en 2021.

La FFSA a d’ailleurs communiqué hier les calendriers prévisionnels 2021 des compétitions fédérales sur route et sur circuit. À ce titre, nous allons poursuivre notre action pour garantir les conditions de la saison prochaine en collaboration avec le Ministère de l’Intérieur, les Préfectures et les Collectivités locales. »

Nicolas Deschaux, Président de la FFSA

Communiqué Pôle Presse FFSA

FFSA Logo

INFOS FFSA – Comité Directeur de la FFSA

Le Comité Directeur du 24 novembre 2020 a voté l’attribution des titres à l’issue de la saison 2020, les calendriers prévisionnels de la saison 2021 et plusieurs dispositions règlementaires que vous pouvez retrouver ci-dessous :

Extrait des principales décisions du Comité Directeur du 24 novembre 2020

Calendriers prévisionnels de la saison 2021 (sous réserve de l’évolution de la situation sanitaire et des dispositions des autorités administratives)

Lors de ce même Comité Directeur, le Président de la FFSA a salué les annonces du Président de la République pour soutenir le secteur sport à hauteur de 400 millions d’euros. Les propositions travaillées par les Commissions coordonnées par le Ministère chargé des Sports et le CNOSF auxquelles la FFSA a participé activement ont ainsi étaient prises en compte.

Pour les ASA et ASK, touchées par la fermeture et par une baisse des licences, la mise en place d’un « Pass’Sport » dès 2021, aide à la prise de licence évaluée à 100 millions d’euros, doit faciliter le retour des licenciés dans nos clubs. Le Ministère communiquera les détails de ce soutien au cours du mois de décembre.

La FFSA a d’ailleurs renforcé le dispositif voté le 29 juillet 2020 par le Comité Directeur dans lequel avait été acté d’offrir aux bénévoles titulaires d’une licence encadrement 2020 la même licence en 2021, par sa décision d’offrir aux licenciés 2020 « pratiquant compétition » n’ayant été engagé d’en aucune compétition durant la saison, leur licence 2021. Les modalités d’application de cette mesure seront précisées sur le site internet de la FFSA avant la date d’ouverture de la prise des licences 2021.

Également, l’Etat renforce le fonds d’urgence positionné à l’Agence Nationale du Sport pour continuer de venir en aide aux toutes petites associations (non employeuses) qui ne bénéficient pas des aides de droit commun. Pour rappel, ce fond déjà doté de 19 millions d’euros pour 2020, sera abondé de 15 millions supplémentaires en 2021.

Aussi, la FFSA va lancer prochainement un audit par une enquête en ligne pour mesurer concrètement l’impact économique et social de la crise actuelle auprès de ses membres et des acteurs de la Filière.

Concernant nos manifestations sportives, le Président de la République a confirmé la mise en place du mécanisme de compensation de la billetterie à hauteur de 110 millions d’euros pour les clubs professionnels ainsi que les organisateurs d’évènements dont les fédérations. Cette aide exceptionnelle sera calculée en fonction des pertes et de la dépendance à la billetterie des structures. La FFSA a dès le mois d’octobre sollicité ce fonds pour ses évènements. Elle sera vigilante à la cohérence de la répartition de cette aide et à la défense des intérêts de nos organisateurs.

Pour les loisirs sportifs marchands et le secteur événementiel, le fonds de solidarité sera adapté pour permettre une meilleure couverture des charges fixes des structures qui seront fermées au-delà du 1er décembre.

La FFSA va accompagner ses clubs dans leur démarche auprès des pouvoirs publics pour bénéficier des aides auxquelles ils sont éligibles. Pour ce faire, une communication va être envoyée aux clubs avec le rappel de l’ensemble des dispositifs existants et un suivi spécifique mis en place par les services de la FFSA.

Au-delà de ces mesures, la FFSA a demandé au Gouvernement la mise en place d’un fonds de garantie avec un pool d’assureurs au soutien des organisateurs. Comme pour le cinéma et la production des films en période de crise sanitaire, ce fonds permettrait de sécuriser les organisateurs d’évènements en 2021. L’Etat aiderait ainsi les organisateurs par son intervention auprès des assureurs sans avoir besoin d’abonder financièrement dans ce fonds.

Dans la perspective de la reprise de nos activités, le chef de l’État a souhaité que le retour des mineurs dans les associations sportives puisse être effectif dès le 28 novembre. Le Ministère chargé des Sports va préciser les conditions du déconfinement dans les prochains jours. Mais la FFSA a fait valoir les enjeux du sport automobile auprès du Gouvernement et la nécessité impérieuse d’une reprise de nos activités au plus tôt par l’ensemble de nos pratiquants dans le respect des protocoles sanitaires strictes validés par le Ministère chargé des Sports.

À ce titre, la FFSA, au sein de la Filière des sports mécaniques en lien avec la FFM, le GNPK et le GNCACEIPA, continue de défendre les acteurs de la Filière et nos particularités qui offrent les conditions sanitaires d’une pratique de notre passion en toute responsabilité.

Communiqué Pôle Presse FFSA

FFSA Logo

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ÉLECTIVE – Nicolas Deschaux, réélu Président de la FFSA

Réunis au Comité National Olympique et Sportif Français situé à Paris ce mercredi 7 octobre 2020, les membres de l’Assemblée Générale de la Fédération Française du Sport Automobile ont procédé à l’élection du Comité Directeur de la FFSA pour les quatre années à venir.

La liste menée par Nicolas DESCHAUX, régulièrement déposée et validée par la Commission des opérations électorales, a obtenu 702 voix de l’Assemblée Générale sur un total de 702 voix présentes ou représentées soit 100 % des suffrages exprimés. La seconde liste menée par Bernard DARNICHE, régulièrement déposée et validée par la Commission des opérations électorales, a obtenu 0 voix soit 0 %. Nouvellement élu, le Comité Directeur composé de 24 Membres dont Jean ALESI et Yvan MULLER, a élu Nicolas DESCHAUX, à l’unanimité, à la présidence de la FFSA.

Nicolas DESCHAUX, Président de la FFSA :

En préambule, je remercie vivement l’ensemble des dirigeants qui m’ont accompagné au cours de mon précédent mandat. Malgré le contexte très particulier dû à la crise du coronavirus, leur mobilisation et leur action remarquables nous ont permis de maintenir le cap sur de nombreux fronts et, in fine d’organiser courageusement la saison sportive 2020.
Je tiens à remercier très sincèrement chacun des membres de l’Assemblée, Présidents et délégués des Ligues Régionales, ayant voté pour notre liste et à féliciter les personnes qui m’accompagnent.

100 %, c’est pour ce nouveau Comité Directeur un socle de confiance, de légitimité et plus encore de responsabilité.

La crise que nous vivons est inédite et frappe notre sport et nos organisations. Face à cette crise, le sport automobile a tenu bon. Tous les acteurs ont su se montrer solidaires, inventifs et responsables.

Le sport automobile est riche et possède de nombreux atouts : son poids économique [plus de 2,3 milliards annuels suivant étude menée en 2019], sa variété de disciplines et d’épreuves, son tissu de clubs associatifs, ses résultats de pilotes au plus haut niveau -comme Sébastien OGIER, Simon PAGENAUD, Sébastien LOEB, Pierre GASLY, …-, son nombre de sites de pratique auto et karting sur le territoire, sa forte pratique amateur, ses valeurs que sont la recherche de performance et d’innovations, la confiance ainsi que le dépassement de soi et enfin ses grandes épreuves comme le Grand Prix de France de F1, les 24 Heures du Mans, le Dakar, le Paris E-Prix, le Tour Auto, pour n’en citer que quelques-unes.

Cette richesse doit permettre de dépasser la crise actuelle, sanitaire et économique, qui s’inscrit dans un ensemble plus large de mutations environnementales, technologiques et sociétales (diminution de notre impact carbone, évolution des modes de consommation de notre sport, renouvellement de nos officiels, féminisation de notre pratique, …).

C’est dans cet esprit que nous avons souhaité définir les priorités fédérales* en complément du travail et des actions menées sous la précédente mandature.

Ces priorités visent à permettre à notre sport d’être plus accessible, durable, sécurisé et innovant, et devront guider la politique fédérale dans le cadre du prochain mandat.

Rester dans une dynamique de progrès et de développement tout en s’adaptant aux conséquences de la crise, tel est l’enjeu majeur de notre sport pour les années à venir. »

Membres du Comité Directeur FFSA 2020-2024
ALESI Jean
BONDURAND Marie
CLEMENT Jacques (Secrétaire général)
DEMEUZOIS Bernard
DESCHAUX Nicolas (Président)
DIVIES Caroline
DO VALE Joël
DURIN Michel
EYERMANN Marie-Line
GOSSELIN Pierre
GUIGNARD Michel
LESPIAUCQ Christine
MAILLARD Jean-Paul
MARTIN Josette
MONDESIR Gilles
MORISSEAU Patrick
MULLER Yvan
RAYNAUD Martine
REGIS Jacques
ROGER Dominique
ROGER Jean-Luc
TEISSIER Samuel (Trésorier)
TOSELLO Rémi
VERGNES Michel

Communiqué Pôle Presse FFSA

20ème Rallye Castine Terre d’Occitanie – Al Attiyah / Baumel en guest stars !

Moins de trois semaines après le premier rallye du Championnat en Lozère, les acteurs du ‘CFRT’ se retrouvent dans le Lot à l’occasion du 20ème Rallye Castine Terre d’Occitanie. Comme à Mende, la victoire devrait se jouer entre les 19 ‘R5’ attendues au départ même si la bataille va faire rage dans toutes les catégories et en particulier en Championnat Deux Roues Motrices ainsi que du côté des VHC qui vont s’affronter dans le cadre du Trophée Fédéral VHC Terre Art et Création / Rétro Assurances. Cette deuxième épreuve de la saison est marquée par la présence de Nasser Al Attiyah. Le triple vainqueur du Dakar et Champion du Monde WRC2 2014 fait figure de favori au volant de sa Volkswagen Polo R5.

Un Championnat de France pour voitures de tourisme dès 2021 !

Lancé en 2021 par la Fédération Française du Sport Automobile et organisé par SRO Motorsports Group, le Championnat de France FFSA Tourisme permettra à notre pays de retrouver une véritable compétition nationale pour les voitures de tourisme. Avec les mêmes bases que le TC américain, le TC France proposera deux courses sprint dans le cadre du Championnat de France FFSA des Circuits. Les ingrédients faisant le succès du FFSA GT seront repris pour proposer un championnat multimarque très prometteur.

En proposant ses services à la Fédération Française du Sport Automobile pour la saison 2017, SRO Motorsports Group a ressuscité le Championnat de France FFSA GT et, de manière plus globale, le Championnat de France FFSA des Circuits. Les grilles de départ du FFSA GT sont bien remplies et les courses de support, très variées, bénéficient de l’encadrement professionnel de SRO Motorsports Group.

Mais Stéphane Ratel et ses équipes ne sont jamais à court d’idées… Le succès indiscutable du FFSA GT conduira en 2021 à la naissance d’une nouvelle compétition : le Championnat de France FFSA Tourisme.

À l’image du FFSA GT, ce championnat est ouvert à des voitures à la base très différentes. Comme pour le GT3 et le GT4, SRO Motorsports Group a établi un cadre technique strict et une balance de performances donnera les mêmes chances de succès à tous les participants. Sur la piste, au moins deux catégories seront de la partie : le TC, pour des voitures d’environ 300 chevaux, et le TCA, qui regroupera des autos de 200 chevaux environ. Dans chaque catégorie, deux titres de Champion de France FFSA Tourisme seront attribués par la Fédération Française du Sport Automobile : un pour les Pilotes et un pour les Équipes.

« Avec le TC et le TCA, nous reprenons les bases d’un championnat organisé par SRO aux États-Unis et qui fonctionne bien », explique Stéphane Ratel, le Fondateur et Président de SRO Motorsports Group. « Nous voulions proposer une compétition pour les voitures de tourisme qui soit adaptée au marché national français, et donc avec des coûts fortement contenus. Les voitures éligibles sont soit issues de coupes de promotion, soit homologuées par SRO sur base d’un modèle proche de la série. Leur prix ne pourra pas dépasser 100.000 euros. Dans la catégorie TCA, il sera même possible de se procurer une voiture homologuée à partir de 20.000 euros. »

« J’ai personnellement eu l’occasion de me rendre plusieurs fois sur les circuits américains l’an dernier », poursuit Laurent Gaudin, Manager Général du Championnat de France FFSA des Circuits. « J’ai été séduit par le concept du TC, par sa simplicité pour les concurrents et par l’ambiance. Nous apporterons en France les meilleurs côtés de ce sport auto à la sauce américaine avec un produit qui, j’en suis convaincu, répond à la demande de nombreux pilotes. »

Coûts maîtrisés et équité technique

Depuis son introduction en GT3 en 2006, la Balance de Performances établie par SRO Motorsports Group est une référence. Les équipes techniques de SRO n’ont jamais cessé de peaufiner leur analyse et leurs modèles informatiques avec un seul objectif : équilibrer au maximum les chances de chacun. Ce nouveau Championnat de France FFSA Tourisme, que l’on appellera aussi TC France en version abrégée, pourra donc bénéficier de presque 15 ans d’expérience.

« Chaque voiture devra répondre scrupuleusement à la définition technique définie par SRO », poursuit Laurent Gaudin. « Pas question donc de faire évoluer sa monture en dehors de ce qui est prévu par l’homologation ! En faisant ainsi, nous garantissons nos deux priorités : la maîtrise des coûts et l’équité technique. »

Pour contenir les budgets, Pirelli mettra à la disposition des concurrents des pneumatiques ayant une longue durée de vie. Deux sets de pneus neufs par week-end seront acceptés en TC et un seul en TCA.

Enfin, deux pilotes pourront se partager une même voiture pour encore diviser le budget. De quoi rendre ce Championnat de France FFSA Tourisme accessible au plus grand nombre !

Une véritable pyramide by SRO Motorsports Group

Plus accessible encore que le FFSA GT, le Championnat de France FFSA Tourisme sera la nouvelle plateforme d’accès aux compétitions de SRO Motorsports Group. Tant pour les équipes que pour les pilotes, la pyramide mise en place sera plus limpide que jamais. Après avoir brillé en TC France, les concurrents peuvent espérer gravir les échelons avec le FFSA GT, discipline reine dans l’Hexagone, puis le GT3 pour ceux qui désireraient s’épanouir au niveau international. Pour mettre les jeunes talents sous les projecteurs, un classement Junior sera d’ailleurs établi.

Six week-ends, douze sprints

Intégré au Championnat de France FFSA des Circuits, le TC France proposera aux participants six épreuves. Lors de chaque rendez-vous, ce sont pratiquement 4 heures de roulage qui seront proposées avec deux séances d’essais libres de 45 minutes, deux séances d’essais qualificatifs de 20 minutes puis deux courses sprint de 40 minutes. Un programme bien chargé qui ravira à la fois les spécialistes des courses pour les « berlines », les amateurs éclairés et les jeunes pilotes désireux de sa faire remarquer au niveau national à moindres coûts.

Un encadrement professionnel

Référence mondiale dans l’organisation d’épreuves de sport automobile depuis plus de 25 ans, SRO Motorsports Group entend bien appliquer sa recette du succès au Championnat de France FFSA Tourisme. Avec deux leitmotivs : rigueur et convivialité. La rigueur d’une organisation hautement professionnelle n’est en rien contradictoire avec une ambiance agréable dans le paddock. Au contraire : c’est par la sévérité de sa direction de course et de ses contrôles techniques que SRO Motorsports Group entend donner les mêmes chances de succès à tous. Et si l’égalité est de mise, ce sont le talent des pilotes et l’expérience de l’équipe qui peuvent faire la différence.

Retombées médiatiques assurées

Le Championnat de France FFSA Tourisme bénéficiera des mêmes moyens de promotion que le Championnat de France FFSA GT. Service presse de qualité, retransmission des courses en direct sur internet, site internet régulièrement mis à jour… Le TC France ne passera pas inaperçu et offrira une magnifique plateforme de communication pour concurrents et leurs partenaires.

Une grande variété de voitures

Comme le GT3 et le GT4, le TC France proposera une large variété de voitures aux profils très différents. De quoi réjouir le public avec des silhouettes et des sonorités différentes, mais aussi garantir des courses très animées avec des modèles ayant chacun leurs forces et leurs faiblesses.

Il existe déjà une liste de véhicules homologués et celle-ci est loin d’être exhaustive puisque d’autres voitures sont en cours d’homologation.

En TC, où la référence est d’environ 300 chevaux, on retrouvera les nouvelles BMW M2 CS Racing Cup, les BMW 235i Racing Cup, BMW 240i Racing Cup, Alpine A110 Cup, SEAT Leon Cup Racer, Honda Civic R TC Cup, Hyundai Veloster TC Cup et Toyota GT86 Cup.

Du côté de la catégorie TCA, on s’attend à vivre de magnifiques affrontements entre les Renault Clio Cup des 3e et 4e générations, les Mini Cooper Cup, les Peugeot RCZ Racing Cup, BMW 325i Clubsport, Ginetta G40 Junior, Honda Civic Cup SI TCA, Hyundai Veloster Cup TCA, Ford Fiesta Cup et autres Mazda MX-5 Cup.

Le décor est planté et il ne fait aucun doute que les courses pour voitures de tourisme s’apprêtent à vivre une nouvelle jeunesse en France en 2021. Rendez-vous sur le Circuit Paul Armagnac de Nogaro le week-end de Pâques pour la première épreuve d’une nouvelle ère !

Présentation Championnat de France FFSA Tourisme – TC France

Communiqué Pôle Presse FFSA / photo © SRO – Dirk Boagerts

FFSA Logo

INFOS FFSA – Comité Directeur de la FFSA du 29 juillet 2020 – Extrait des principales décisions

Le Comité Directeur de la FFSA, réuni à Paris en date du 29 juillet 2020 et considérant la crise sanitaire, a voté sur le plan règlementaire les dispositions suivantes :

RÉGLEMENTATION


Afin de pérenniser les organisations et l’implication des hommes et femmes bénévoles de terrain, le Comité Directeur de la FFSA en date du 29 juillet 2020 a décidé la mesure suivante :

  • Les bénévoles titulaires d’une licence encadrement* en 2020 se verront offrir la même licence en 2021, sous réserve de répondre aux conditions de délivrance définies dans la réglementation FFSA.

RAPPEL DES DECISIONS ANTERIÉURES VALIDÉES PAR LE COMITÉ DIRECTEUR

Mesures d’aide aux clubs et aux pratiquants.


Sur le plan règlementaire, afin d’aider ses structures et pratiquants fortement impactés par la crise sanitaire, le Comité Directeur de la FFSA avait d’ores et déjà décidé des mesures suivantes :

              – Remboursement des droits de calendrier pour les organisateurs dont l’épreuve

              a fait l’objet d’une annulation durant la crise due au Covid-19.

               Gel de la règlementation technique jusqu’à la fin de la saison 2021 

              (hormis les impératifs liés à la sécurité).

              – Montant de la cotisation pour l’ensemble des Associations Sportive Auto

              et Karting ramené à 1€ symbolique.

SÉCURITÉ


  • Règlement Technique – Tableau de Sécurité – Règles Techniques et de Sécurité (RTS)
    Prolongation de la validité des équipements de sécurité homologués

Dans le contexte Covid-19 qui a réduit significativement la saison sportive 2020, le Comité Directeur a entériné, dans le cadre des épreuves Nationales et Régionales uniquement, une prolongation exceptionnelle des dates de validité des équipements de sécurité homologués FIA caducs fin 2020 et ce jusqu’à fin 2021. 

– Harnais

– Siège de compétition (Baquet)

– Casques

– Vêtements de protection (Combinaison, Cagoule, Sous-vêtement, Gants, Chaussures)

– Filets de course

Le Président Nicolas Deschaux et les membres du Comité Directeur de la FFSA remercient enfin tous les dirigeants de Ligues et de Clubs pour leur implication et leur engagement quotidien face au caractère exceptionnel de la situation.

Document diffusé dans un but d’information, sans valeur réglementaire.

Les règlements sportifs et techniques 2020 complets sont disponibles sur www.ffsa.org

* les licences concernées par cette mesure sont les suivantes : EICA, EICB, EICCC, EICCR, EICK, EICOACPC, EICOACPR, EICOB, EICS, EICSK, EICTA, EICTAK, EICTB, EICTBK, EICTC, EICTCAD, EICTCK, EICTST, EICTSTK, EID, EIDCCA, EIDCCT, EIDCD, EIDCK, EIDCR, EIDCT4X4, EIM, EIRZT4X4, EIV, ENCHST, ENCOC, ENCSK, ENCSST, ENDCDR, ENDCK, ENDCST, ENJDR, ENJDRST, ENM et NP.

Communiqué Pôle Presse FFSA