RALLYE TERRE DES CARDABELLES – BILAN

Emmanuel Gascou s’impose sur le fil !

Au terme d’un superbe duel avec Arnaud Mordacq (Skoda Fabia R5), Emmanuel Gascou (Citroën C3 Rally2) s’offre sa première victoire en Championnat de France des Rallyes Terre et s’affirme comme un candidat au titre ! Les deux hommes devancent Stéphane Consani (Skoda Fabia R5) qui s’est bien repris en fin de rallye pour s’offrir la dernière marche du podium. Toutes les images de cette épreuve sont à retrouver en exclusivité sur la chaine « Sport en France »  dans l’émission ‘Moteurs’ ,le dimanche 17 octobre à 10h !

LE RÉSUMÉ

Déjà impressionnant en Lozère pour sa découverte de la Citroën C3 Rally2, Emmanuel Gascou a confirmé ce week-end en remportant une de ses épreuves favorites. Le pilote Ardéchois s’est offert un superbe duel avec Arnaud Mordacq tout au long du week-end. Séparés par moins de deux secondes à l’arrivée, les deux hommes ont tout simplement dominé cette course en signant la majorité des meilleurs temps et en s’échangeant le fauteuil de leader à plusieurs reprises.

Stéphane Consani récupère le bronze après avoir réalisé une belle deuxième journée de course. En retrait hier à cause notamment de problèmes de freins, le pilote de la Skoda Fabia R5 est parvenu à hausser le rythme aujourd’hui. Grâce à ce nouveau podium il reste plus que jamais dans la course au titre.

De retour après deux ans d’absence sur la terre, François-Xavier Blanc termine au quatrième rang. Sur une Hyundai i20 R5, l’Aveyronnais aurait pu viser plus haut mais une crevaison dans l’ES7 en a décidé autrement. Le top cinq est complété par Léo Rossel, le pilote du Collectif Espoirs FFSA 2021 qui a réalisé une course sage aux commandes de sa Ford Fiesta Rally2. Il devance un surprenant Florian Condamines, très à l’aise au volant d’une Skoda Fabia R5.

Derrière ces six pilotes, on retrouve les deux hommes forts du Championnat cette saison, Benjamin Clemencon (Hyundai i20 R5) et Cyrille Féraud (Citroën C4 WRC). Ce dernier est parvenu à contenir Eric Rousset pour le gain de la huitième place ce qui lui permettra d’arriver à Courthézon en tête du Championnat !

Assuré du titre en ‘CFRJ’ depuis quinze jours et le Rallye Coeur de France – Région Centre Val de Loire, Florent Todeschini (Ford Fiesta R2J) à terminé sa saison avec panache et un nouveau succès. Le Champion de France des Rallyes Junior 2021* devance à Millau le pilote Rallye Jeunes FFSA, Terence Callea (Ford Fiesta R2J) et Matteo Chatillon (Ford Fiesta R2J).

En Clio Trophy France Terre, Bastien Bergounhe (Renault Clio RS Rally 5) s’offre un succès à domicile en précédant de moins de deux secondes, Quentin Ribaud (Renault Clio RS Rally 5), qui peut regretter sa crevaison subie hier, et Jean-Paul Monnin (Renault Clio RS Rally 5).

Julien France impose sa DS 3 R3 dans le cadre du Championnat Deux Roues Motrices et devance au final les vainqueurs des deux formules de promotion, Florent Todeschini et Bastien Bergounhe.

ILS ONT DIT

Emmanuel Gascou (Citroën C3 Rally 2), vainqueur : « Je suis très content de l’emporter ici, c’est beaucoup d’émotions ! Nous sommes deux anciens de la terre avec deux voitures différentes et deux manufacturiers différents, c’était un beau combat. C’est beau le sport automobile quand c’est comme ça ! Jamais je ne pensais pouvoir remporter ce rallye un jour, je suis passé près à deux reprises mais là c’est top. »

Arnaud Mordacq (Skoda Fabia R5),deuxième : « C’était une belle bataille et Manu a fait un sacré temps dans la dernière spéciale, bravo à lui ! »

Stéphane Consani (Hyundai i20 R5), troisième : « C’est bien d’être là. Nous marquons encore des points au terme d’un rallye difficile. Nous avons été pénalisés hier par des problèmes de freins qui étaient encore présents aujourd’hui dans un moindre mesure. Malgré tout, nous sommes encore sur le podium et tout se jouera au Vaucluse. »

LE BILAN

10 épreuves spéciales

Meilleurs temps : Gascou 4 dont 1 ex-aequo, Mordacq 4 dont 1 ex-aequo, Blanc 2, Consani 1. 

Leaders :
ES1 : Mordacq
ES2 : Gascou
ES3 à ES8 : Mordacq
ES9 à ES10 : Gascou

Classement final provisoire :

  1. Gascou/De Turckheim (Citroën C3 Rally 2) en 1h34m46s8
  2. Mordacq/Ratier (Skoda Fabia R5) + 1s9
  3. Consani/De La Haye (Skoda Fabia R5) + 40s5
  4. Blanc/De Turckheim (Hyundai i20 R5) + 50s6
  5. Rossel/Mercoiret (Ford Fiesta Rally2) + 1m25s4
  6. Condamines/Jolé (Skoda Fabia R5) + 2m50s3
  7. Clemencon/Fouret (Hyundai i20 R5) +2m54s2
  8. Feraud/Duchemin (Citroën C4 WRC) + 3m20s0…

LES PODIUMS PROVISOIRES

CHAMPIONNAT DE FRANCE TERRE DEUX ROUES MOTRICES :1. France/Haddad (DS 3 R3) en 1h46m30s1
2. Todeschini/Barral (Ford Fiesta R2J) + 24s7
3. Bergounhe/Descharne (Renault Clio RS Rally 5) +32s9…

CHAMPIONNAT DE FRANCE DES RALLYES JUNIOR : 

1. Todeschini/Barral (Ford Fiesta R2J) en 1h46m54s8
2. Callea/Maillefert (Ford Fiesta R2J) + 1m03s9
3. Chatillon/Ricou (Ford Fiesta R2J) + 4m24s4…

CLIO TROPHY FRANCE TERRE :
1. Bergounhe/Descharne (Renault Clio RS Rally 5) en 1h47m03s0

2. Ribaud/Ascensio (Renault Clio RS Rally 5) + 1s7

3. Monnin/Gilliot (Renault Clio RS Rally 5) + 16s6…


PRINCIPAUX ABANDONSVictor Deygas (Ford Fiesta R2J) mécanique dans ES6, Eric Mauffrey (Mitsubishi Lancer Evo6) mécanique dans ES6, Damien Daumas (Citroën C3 Rally2) mécanique après ES4, Marcel Abad (Renault Clio RS Rally5) hors-course – délai dépassé…

PROCHAIN RENDEZ-VOUS

Rallye Terre de Vaucluse, 12 – 14 novembre

CLASSEMENTS CHAMPIONNATS Tous les classements sont à retrouver sur www.ffsa.org

*sous réserve de la publication officielle des résultats

Communiqué Pôle Presse FFSA / Photo © FR MEDIA LIVE

37ème Rallye Terre des Cardabelles – Premières balles de match sur le Larzac

Quatrième manche du ‘CFRT’, le célèbre Rallye Terre des Cardabelles sera le théâtre du prochain affrontement entre les candidats au titre 2021. En effet, cinq pilotes arrivent à Millau séparés par dix-sept points alors que deux épreuves seulement restent à disputer. Le plateau est superbe avec 142 équipages présents en moderne et la présence de tous les favoris, sans oublier le Clio Trophy France Terre et le Championnat de France des Rallyes Junior.

Communiqué Pôle Presse FFSA

24 Heures Camions : Téo Calvet sacré champion de France 2021

La finale du Championnat de France Camions FFSA s’est jouée ce week-end sur le circuit Bugatti du Mans à l’occasion de la 36e édition des 24 Heures Camions. Si Anthony Janiec s’est imposé, c’est bien Téo Calvet qui décroche la timbale avec le titre de Champion de France 2021.

Que la lutte fut belle et intense jusqu’au bout. Tout d’abord pour le titre ultime de Champion de France. Téo Calvet, leader du Championnat, est arrivé dans la Sarthe avec une avance confortable de 43 points au provisoire sur Anthony Janiec, le triple champion de France en titre.

Du suspense jusqu’à la fin

La tâche s’annonçait donc presque insurmontable mais pas impossible pour Anthony Janiec. Mathématiquement, c’était toujours possible mais pour y parvenir, il lui fallait tout gagner mais aussi espérer que Téo commette quelques erreurs. Le désormais ex champion de France a fait le boulot en s’imposant aux 24 Heures Camions (3 victoires en 4 courses).

Mais ça n’a pas suffi. Avec plusieurs podiums dont une victoire dans la dernière épreuve de l’année (histoire de finir en beauté), Téo Calvet termine troisième des 24 Heures Camions et s’assure donc le titre de Champion de France Camions FFSA 2021. Pour la petite anecdote, il décroche ce titre exactement 20 ans après son papa, Fabien Calvet, lui aussi pilote dans les années 90-2000.

Une bagarre à trois pour la dernière place du podium

Immense enjeu pour le gain de la troisième place finale au général entre Thomas Robineau, Yorick Montagne et Aliyyah Koloc. Robineau, le local de l’épreuve, a pu compter sur le soutien inconditionnel du public pour briller. Le Manceau finit les 24 Heures Camions au 2e rang, lui permettant ainsi de terminer sur la troisième marche du podium final. Yorick Montagne, qui dispute véritablement sa première année au volant du Renault T (2020 une seule course en raison du Covid), s’est montré très régulier et performant tout au long de l’exercice 2021 et sa marge de progression reste importante. Il conclut la saison au pied du podium du Mans et du général. Quant à la jeune  Aliyyah Koloc, la coéquipière de Téo Calvet, avec la cinquième position,  elle s’offre le titre espoir et féminin. Week-end à marquer au fer rouge pour le team Buggyra Racing qui rafle tous les titres (général, espoir, féminin).

Après une saison en dents de scie notamment due à des aléas mécaniques, Lionel Montagne arrache la sixième place du général au Mans. La meilleure place qu’il pouvait espérer tant les camions du top 5 sont performants. Derrière lui, on retrouve Raphaël Sousa qui réalise sa saison la plus aboutie. Son compatriote portugais Ivan Rodrigues termine 8e. Lucas Rivals (9e) a signé le meilleur résultat de sa jeune carrière au Mans avec une quatrième place dans l’une des manches. Pour sa première saison, il intègre le top 10,prometteur pour la suite. José Sousa, le père de Raphaël complète le top 10.

Les belles surprises

Plusieurs autres pilotes se sont illustrés en terre mancelle. Aurélien Hergott et son team Camion de Course Francilien ont remporté le challenge par équipe qui comprend le Gymkhana (1er) et l’épreuve de mécanique (2e). Pour sa part, Stéphane Languillat a brillé en terminant 5e dans une course, le meilleur résultat de sa carrière ! A souligner également les belles performances de Christophe Miquel et Pierre Parsus, respectivement 2e et 3e du Gymkhana. On pense aussi à Florian Orsini, Jennifer Janiec ou encore Martial Defaye qui ont performé pour figurer dans la Superpole.

Sans oublier les autres pilotes qui ont fait du très grand show, que ce soit au milieu ou à l’arrière du peloton : Romain Rivals, Patrick Chatelain, Kévin Bassanelli, Franck Conti, Fabrice Chaigneaud, Sébastien Descoffres, Jean-Philippe Dulac, Dimitry Treuvey, Laurine Orsini et Guillaume Martin. Vraiment un grand bravo à tous les concurrents du plateau qui nous ont régalés !

Le public n’a jamais lâché les camions !

Pour conclure, il est primordial d’évoquer l’importance du public. La saison n’a pas été simple à gérer pour le prometteur. Malgré les contraintes liées à la crise sanitaire, le bilan de la saison est positif. Sur chaque meeting, les fans ont répondu présents dans les gradins. Et pour preuve, il y avait 48.000 spectateurs aux 24 Heures Camions sur les deux jours. Un franc succès. Alors un grand merci à toutes et à tous et rendez-vous en 2022 !

Classement du Championnat de France Camions 2021

Position  Numéro  Nom  Camion  Nationalité  Points  
120Téo Calvet  Freightliner  FRA234
21Anthony Janiec  MAN  FRA209
32Thomas Robineau  MAN  FRA172.5
424Yorick Montagne  Renault  FRA145
529Aliyyah Koloc  Freightliner  CZE143.5
64Lionel Montagne  Volvo  FRA80.5
721Raphael Sousa  Renault  POR71.5
894Ivan Rodrigues  MAN  FRA71
915Lucas Rivals  Renault  FRA70
1022José Sousa  Renault  POR62
1168Aurélien Hergott  DAF  FRA56
1271Stéphane Languillat  Renault  FRA55.5
1314Romain Rivals  Renault  FRA38
1431Patrick Chatelain  Iveco  FRA36
1510Jennifer Janiec  MAN  FRA34
1611Kévin Bassanelli  DAF  FRA31
1712Martial Defaye  Renault  FRA30
1819Florian Orsini  Mercedes-Benz  FRA29
1939Franck Conti  Volvo  FRA28
209Fabrice Chaignaud  Renault  FRA26
2181Sébastien Descoffres  DAF  FRA26
2232Jean-Philippe Dulac  Iveco  FRA20
2330Dimitri Treuvey  DAF  FRA19
2465Christophe Miquel  Scania  FRA11
256Guillaume Martin  MAN  FRA10
2669Pierre Parsus  Renault  FRA7
2799Laurine Orsini  Mercedes-Benz  FRA5
2844Sarah Bovy  MAN  BEL0
2955Sébastien Delchambre  MAN  BEL0
3064Pierre Ihuel  Volvo  FRA0
3125Clément Perrin  Renault  FRA0

Communiqué Pôle Presse FFSA / Photo ACO

Les camions font leur rentrée à Albi

Après deux mois de trêve estivale, le Championnat de France Camions FFSA reprend à Albi. Le circuit tarnais accueille ce week-end (4 & 5 septembre) la troisième épreuve du calendrier 2021.

Vainqueur des deux premiers Grands Prix de la saison (Charade et Nogaro), Téo Calvet caracole en tête du classement provisoire et voudra à tout prix continuer sur sa lancée. Mais la tâche ne sera pas simple pour le jeune Toulousain de 20 ans. Anthony Janiec, le champion de France en titre, actuellement deuxième du général, vit à Albi depuis quelques années et jouera clairement à domicile. Une chance en or pour lui d’inverser la tendance et de reprendre de gros points. Ces deux hommes seront les grandissimes favoris de l’épreuve. La bagarre s’annonce somptueuse et intense entre les deux anciens coéquipiers.

Derrière les deux extraterrestres du Championnat de France Camions, la lutte pour la troisième marche du podium s’annonce tout aussi palpitante. En effet, Aliyyah Koloc, Thomas Robineau et Yorick Montagne se disputent cette position au provisoire. Seulement onze points séparent les trois pilotes. Il faudra également garder un œil sur Ivan Rodrigues, Raphaël Sousa et Lucas Rivals, tous auteurs d’un début de saison solide. Et avec les courses 2 et 4 en grille inversée, ils pourraient bien venir mettre leur grain de sel et tenter de chambouler la hiérarchie établie.

Il sera intéressant de voir l’évolution de Lionel Montagne. Rappelons qu’il pilote cette année le Volvo de Franck Conti (ce dernier a rencontré des problèmes de santé et a laissé son volant à son ami Lionel). Montagne s’est illustré à plusieurs reprises, notamment lors des qualifications mais a souvent rencontré des problèmes techniques en course qui l’ont lourdement pénalisé au championnat.

Absent depuis le début de l’année, Christophe Miquel va faire son grand retour à Albi. Lui et son « Scaniazaki » font toujours le show. Ils seront assurément les vraies coqueluches du public ce week-end.

Legends Cars Cup

La Legends Cars Cup partagera la piste avec les camions à l’occasion du 5ème Grand Prix d’Albi.

Camions décorés

Le Grand Prix Camions d’Albi accueillera plus de 100 camions décorés. Ces véritables œuvres d’art roulantes seront exposées au cœur du circuit sur le parking attenant à l’aérodrome. Samedi soir sera le moment le plus opportun pour venir découvrir ces camions tous bardés de décorations lumineuses. Le spectacle visuel est toujours incroyable.

NOUVEAUTE – Albi American Festival

Des dizaines de voitures américaines d’époques et d’aujourd’hui se donneront rendez-vous sur le paddock du circuit afin de faire un saut dans l’époque des « Muscle Car américaine » !

Plusieurs clubs de passionnés seront sur place afin d’exposer leur modèle mais également rouler sur la piste durant des sessions dédiées. Des baptêmes pour le public seront prévus ! Les fonds récoltés seront reversés à des associations.

Informations pratiques

Le 5ème Grand Prix Camions d’Albi est soumis aux règles du pass sanitaire.

Billetterie :

  • Tarif samedi : 20 euros
  • Tarif dimanche : 20 euros
  • Tarif week-end : 30 euros
  • Gratuit pour les moins de 16 ans accompagnés d’un adulte

Informations et billetterie sur www.circuit-albi.fr

Communiqué Pôle Presse FFSA / Photo Xavier Martin

Autocross & SprintCar à Aydie : Résumé Coupe

La troisième épreuve du Championnat et de la Coupe de France a tenu toutes ses promesses. Malgré une météo capricieuse le samedi matin, le soleil a vite fait son retour pour offrir un spectacle sensationnel. 

Maxi-Sprint : En signant une deuxième victoire cette saison, Steven LECOINT (CAMOTOS) confirme son rang de favori. Le pilote de la Loire-Atlantique a été impérial à Aydie et a réussi à dominer son principal adversaire, Bastien LACAN (MV RACING). Corentin MARTIN retrouve son sourire qui lui va si bien, le Normand sur son châssis ROSCROSS termine deuxième de cette finale et rentre dans la TOP 5 du classement général provisoire. Timmo LEFOL, en signant un deuxième podium cette saison confirme que ses résultats du début de saison ne sont pas le fruit du hasard. Le pilote GRTECH s’empare ainsi de la troisième place du classement général provisoire. 

Tourisme Cup : Pourtant sur la pôle de la finale, Jean MICHAUD (LOTUS) est resté scotché sur la grille de départ et a dû laisser Jérôme TESSANIER prendre le commandement des opérations. Le pilote de la SKODA remporte cette finale devant Lionel QUERE (FORD FIESTA) et Jean MICHAUD. Ce dernier en marquant les points du troisième conserve la tête du classement général provisoire.

Buggy Cup : Après des demi-finales agitées, c’est finalement Jimmy VERRIER (PROPSULSION) qui s’élançait depuis al pôle position. Le Vendéo-Normand, remporte cette finale mené d’une main de maître devant Benoît BUISSON. Le pilote d’Aydie réalise une belle opération au championnat. La révélation de ce weekend s’appelle Aubin MARSOLLIER, le jeune pilote Vendéen, après un weekend sans encombre était présent sur al deuxième ligne. Opportuniste dans cette finale, il complète le TOP 3 pour sa troisième participation à une course nationale. A noter aussi que son père Jean-Louis et son Frère Justin, s’étaient aux aussi qualifiés en troisième ligne. Une belle récolte de point pour le TEAM Vendéen. 

Junior Sprint : PEPUJOL encore. Indomptable tout au long du weekend, le jeune pilote de BEZIERS s’élançait au volant de son MV RCAING en pôle de la finale. Aloïs SUIRE (ROSCROSS) et Maxence DAYOT (ROSCROSS) complétaient aussi cette première ligne. Théophile PEIGNET (ROSCROSS) se contentait d’une deuxième ligne pour cette finale. Pour autant, cette division devrait bouger, on le sait Etan PEPUJOL sera engagé sur le front Européen lors de l’épreuve de Mauron fin juillet, tandis que Théophile PEIGNET, nous expliquais lors de l’interview du samedi soir que sa participation en Aout pouvait être compromise. Lilou DUREL (KAMIKKAZ) est la meilleure féminine de cette division, elle termine septième. 

CLASSEMENT GENERAL PROVISOIRE :

MAXI SPRINT : 1) S. LECOINT (213 pts) ; 2) B. LACAN (201 pts) ; 3) T. LEFOL (133 pts). 

TOURISME CUP : 1) J. MICHAUD (185 pts) ; 2) N. GUILLON (184 pts) ; 3) J. TESSANIER (181 pts). 

BUGGY CUP : 1) J. VERRIER (186 pts) ; 2) B. BUISSON (156 pts). 3) F. QUINTANE (155 pts).

JUNIOR SPRINT : 1) E. PEPUJOL (223 pts) ; 2) T. PEIGNET (185 pts) ; 3) M. DEVILLE (139 pts) (…) 8) L. DUREL (113 pts). 

Prochaine Épreuve : Championnat d’Europe d’Autocross à Saint Georges de Montaigu le 17-18 Juillet.

Communiqué Pôle Presse FFSA / Photo ADECOM

Autocross & SprintCar à Aydie : Résumé Championnat

La troisième épreuve du Championnat et de la Coupe de France a tenu toutes ses promesses. Malgré une météo capricieuse le samedi matin, le soleil a vite fait son retour pour offrir un spectacle sensationnel. 

Sprint-Girls : Léa POSTERLE, la renaissance. La pilote d’Aydie (SPEED-CAR WONDER) retrouve le sourire après la désillusion de Bourges. Elle s’élançait pourtant de al deuxième ligne et devait laisser la pôle position de la finale à Lola MORETON, impériale tout au long du weekend. La pilote originaire de Saint-Etienne au volant de son CAMOTOS n’a pas mis longtemps à comprendre les rouages de cette nouvelle division. Jessye MURAT (G-SPEED) et Mendy HOLLEY (SQUAL’CAR) complétaient cette première ligne. Léa POSTERLE remporte la finale devant Mendy HOLLEY et Lola MORETON. 

Maxi Tourisme : Guillaume LEDUC, ou l’art de passer de surprise à candidat sérieux pour le titre. Le pilote Nantais, au volant de sa Peugeot 206 signe sa deuxième victoire cette saison, devenant ainsi le meilleur performer. En terminant deuxième de cette finale, Jacques MONIOT (NISSAN MICRA) conserve la tête du classement général avec neuf points d’avance. Stéphane GENET (PEUGEOT 208) termine troisième de la finale. 

Buggy 1600 : Époustouflant Edouard VIGNAL. Le pilote Auvergnat au volant de son SPEED-CAR a impressionné une nouvelle fois ce weekend. Avec un pilotage généreux, il réussit à rejoindre la première ligne de la finale, dont la pôle était occupée par le Champion de France en Titre, Thomas CHRISTOL (CAMOTOS). Adrien BROGNARA complète cette première ligne. Edouard VIGNAL remporte cette finale devant Thomas CHRISTOL. Paul Mathieu FAUCONNIER (CAMOTOS) fait sensation en partant septième sur la grille de départ, a l’attaque jusqu’au dernier tour, il parvient à déborder Alexandre THEUIL (ZEDEK) pour terminer troisième de cette finale. 

Super-Sprint : Ici aussi, les demi-finales ont été agitées. Au terme de celles-ci, c’est David MEAT (KAMIKAZ) qui s’élançait en pôle aux cotés de Loïc MAULNY (ROSCROSS) et de Quentin EYRAULT. Ce dernier, issu du championnat SEAC prouve une nouvelle fois, l’excellence de nos trophées régionaux. Le pilote de CHADRAC en Auvergne, au volant du CHRISTEC, n’a pas failli tout au long du weekend et signe son premier podium en championnat de France derrière, Loïc MAULNY, vainqueur et David MEAT, deuxième. 

Super Buggy : Valery MOULINEUF a retrouvé son rang ce weekend. Le pilote Mauronnais après un weekend parfait s’élançait en pôle de la finale. François-Xavier BIVAUD (MAC) et Sébastien BOUCARD (ORT4) complétaient cette première ligne. Parti depuis la troisième ligne, Christophe PERRICHOT (PETERS) remporte cette finale devant un Gilles LABROSSE absolument déchainé, n’hésitant pas à tutoyer les talus. Valery MOULINEUF complète ce podium. 

CLASSEMENT GENERAL PROVISOIRE :

SPRINT GIRLS : 1) L. POSTERLE (185 pts) ; 2) C. LEROY (174pts) ; 3) M. PARTHENAY (162 pts).  

MAXI TOURISME : 1) J. MONIOT (204 pts) ; 2) G. LEDUC (193 pts) ; 3) C. CHAMPIN (141 pts). 

BUGGY 1600 : 1) T. CHRISTOL (184 pts) ; 2) E. VIGNAL (175 pts) ; 3) F. GUILLINY (173 pts).

SUPER SPRINT : 1) V. PRIAT (189 pts) ; 2) D. MEAT (158 pts) ; 3) T. LHOMOND (138 pts). 

SUPER BUGGY : 1) C. PERRICHOT (152 pts) ; 2) V. MOULINEUF(149 pts) ; 3)F-X. BIVAUD (137 pts)

Prochaine Epreuve : Championnat d’Europe d’Autocross à Saint Georges de Montaigu le 17-18 Juillet 2021

Communiqué Pôle Presse FFSA / Photo ADECOM

STOP & GO GO GO …

Les compétitions reprennent après de longs mois d’arrêt en raison de la crise sanitaire, nos organisateurs sont sur le pont afin de peaufiner les manifestations et nos Pilotes nous assurent un spectacle époustouflant. A voir et revoir les vidéos FFSA un pur bonheur….

La vraie vie reprend ses droits, le calendrier de la Ligue Occitanie Pyrénées a repris ses activités, le dernier week-end le circuit terre d’ALBAS près de Cahors s’est animé de belles courses pour le plus grand plaisir des compétiteurs et du public retrouvé, en respectant les mesures sanitaires en vigueur.

Le 77ème Grand Prix d’ALBI à retrouvé les joutes d’antan et les Pilotes se sont éclatés avec des sensations à couper le souffle délivrant un spectacle incroyable de puissance et de toute beauté.

1er Rallye en marche fin juin, le Rallye du Sidobre va animer ce coin du Tarn resté trop longtemps en sommeil ; dans le Lot en juillet nous aurons le Rallye Castine Terre d’Occitanie, suivi par le Rallye Aveyron  Rouergue Occitanie tant attendus par les acteurs des championnats de France, le Gers accueillera une manche du Championnat de France Rallye Tout Terrain, puis c’est un petit retour dans le sud du Tarn pour une édition spéciale du Rallye Val d’Agout.

Coté circuits le championnat de France Camions emmènera du côté de NOGARO la grande famille des routiers pour une énorme rencontre newlook et véritablement raviver le cœur des passionnés, suivra une semaine plus tard le championnat de France Historique à ALBI avec des plateaux exceptionnels…….

Le sport automobile en pleine évolution pour un avenir accompagné des nouvelles technologies voit ses bénévoles et ses compétiteurs partager à nouveau des moments passionnés, dans la convivialité et la bonne humeur qui débouche automatiquement vers la reprise économique et le développement de nos terroirs.