Championnat de France Camions – Calvet file vers le titre

En s’imposant à Albi (4 & 5 septembre), troisième manche du Championnat de France Camions FFSA, Téo Calvet a pris une sérieuse option sur le titre 2021. Thomas Robineau s’offre la 2e place devant Yorick Montagne tandis qu’Anthony Janiec a vécu un meeting

Trois sur trois. Téo Calvet #20 (Buggyra Freightliner) vient de remporter son troisième Grand Prix de la saison. Après Charade et Nogaro, le jeune toulousain vient d’ajouter le Grand Prix Camions d’Albi à son tableau de chasse. Avec trois victoires en quatre manches, il a été l’homme fort de ce week-end dans le Tarn. Au total, c’est son dixième succès en douze courses depuis le début de l’année. C’est juste impressionnant !

Janiec dans le dur

Pour le contrer, on attendait évidemment Anthony Janiec. Mais le triple champion de France en titre n’a terminé que 5e. Le MAN floqué du n°1 n’a pas été très en verve ce week-end ; disque de frein cassé dans le course 2 (abandon) et une pénalité de 30 sec dans la course 3 (6e) pour une attaque trop musclée sur un concurrent. Anthony Janiec se consolera tout de même en remportant la quatrième et dernière course, de quoi maintenir un minimum de pression sur le leader du général. Mais avec 43 points de retard, la tâche s’annonce maintenant compliquée.


Qui finira troisième ?

La lutte pour la troisième place du général fait rage entre Thomas Robineau (2e à Albi) Yorick Montagne (3e) et Aliyyah Koloc (6). Seulement 11.5 points séparent ces trois pilotes en tête du provisoire alors qu’il ne reste que 2 Grands Prix et huit courses à disputer. Le suspense va nous tenir en haleine jusqu’à la finale du championnat qui se tiendra au Castellet les 9 et 10 octobre prochains.  

Très gros week-end de la part de Lionel Montagne qui termine au pied du podium. Après un début de saison en dents de scie, la mise au point sur le Volvo du team TCS commence à porter ses fruits.

CCF brille et le lycée Gallieni aussi

On retiendra aussi la performance du team CCF (Camion de Course Francilien). Les mécanos ont remporté l’épreuve de mécanique tandis que le pilote, Aurélien Hergott #68 (DAF) s’est classé 4e du Gymkhana. Ces deux résultats cumulés leur permettent de remporter le challenge par équipe.

Les élèves du lycée professionnel Gallieni de Toulouse étaient bien présents et Jean-Philippe Dulac n’est pas venu faire de la figuration. Auteur des courses convaincantes, le professeur de conduite s’est aussi distingué lors du Gymkhana avec un podium de prestige à domicile à la clé (2e). Une épreuve dominée de main de maître par Thomas Robineau.

Le retour du public !

L’excellente nouvelle à Albi fut le retour du public en masse. Malgré le contexte sanitaire, plus de 15.000 personnes se sont rendues sur site pour admirer les courses de camions et les nombreuses animations ! De très bon augure à quelques jours du Mans. Les 24 Heures Camions fêteront d’ailleurs leur 40e anniversaire cette année. On vous attend très nombreux les 25 et 26 septembre pour célébrer ensemble cette passion pour le camion.

Billetterie 24 Heures Camions 

Profitez de l’offre prévente à 37€ euros (tarif early) jusqu’au 12 septembre.www.ticket.lemans.org

Communiqué Pôle Presse FFSA / Photo Xavier Martin

Mathieu DE BARBUAT

Mathieu DE BARBUAT sur la plus haute marche à Monza

Mathieu DE BARBUAT prometteur Pilote de la Ligue du Sport Automobile Occitanie Pyrénées vient de monter sur la plus haute marche du podium lors des 4 heures de MONZA dans le cadre du Le Mans Séries 2021. A tout juste16 ans Mathieu issus du Kart devient l’un des fleurons de notre Ligue régionale et apporte un vent de fraicheur sur les pistes Européennes.

Félicitations cher Mathieu.

STOP & GO GO GO …

Les compétitions reprennent après de longs mois d’arrêt en raison de la crise sanitaire, nos organisateurs sont sur le pont afin de peaufiner les manifestations et nos Pilotes nous assurent un spectacle époustouflant. A voir et revoir les vidéos FFSA un pur bonheur….

La vraie vie reprend ses droits, le calendrier de la Ligue Occitanie Pyrénées a repris ses activités, le dernier week-end le circuit terre d’ALBAS près de Cahors s’est animé de belles courses pour le plus grand plaisir des compétiteurs et du public retrouvé, en respectant les mesures sanitaires en vigueur.

Le 77ème Grand Prix d’ALBI à retrouvé les joutes d’antan et les Pilotes se sont éclatés avec des sensations à couper le souffle délivrant un spectacle incroyable de puissance et de toute beauté.

1er Rallye en marche fin juin, le Rallye du Sidobre va animer ce coin du Tarn resté trop longtemps en sommeil ; dans le Lot en juillet nous aurons le Rallye Castine Terre d’Occitanie, suivi par le Rallye Aveyron  Rouergue Occitanie tant attendus par les acteurs des championnats de France, le Gers accueillera une manche du Championnat de France Rallye Tout Terrain, puis c’est un petit retour dans le sud du Tarn pour une édition spéciale du Rallye Val d’Agout.

Coté circuits le championnat de France Camions emmènera du côté de NOGARO la grande famille des routiers pour une énorme rencontre newlook et véritablement raviver le cœur des passionnés, suivra une semaine plus tard le championnat de France Historique à ALBI avec des plateaux exceptionnels…….

Le sport automobile en pleine évolution pour un avenir accompagné des nouvelles technologies voit ses bénévoles et ses compétiteurs partager à nouveau des moments passionnés, dans la convivialité et la bonne humeur qui débouche automatiquement vers la reprise économique et le développement de nos terroirs.

Romain Andriolo Feed 2021

Programme d’envergure pour Romain Andriolo

Après plusieurs saisons en karting, Romain Andriolo tente le passage en monoplace, la Formule 4, pour les saisons 2021 et 2022. Il sera pour l’occasion soutenu par la Ligue du Sport Automobile Occitanie Pyrénées ainsi que par la Ligue de Karting Occitanie Pyrénées.

13ème de la coupe de France en Cadet en 2018, puis champion 2019 de la Ligue de Karting Occitanie Pyrénées en X30 Junior, Romain décida de participer au Championnat de France 2020 Junior de la FFSA Academy. Lors de cette saison, il a ainsi bénéficié d’un encadrement de qualité avec des coachs expérimentés et pu se mesurer face aux 23 autres pilotes de la FFSA academy, tous équipés du même matériel.

Ses performances, sa progression ainsi que sa prestation lors de la WSK Euro Series à Lonato en OK-Junior, catégorie karting internationale, lui ont ouverts les portes du Championnat du Monde Junior sur le circuit de Portimao. Une très bonne opportunité d’engranger de l’expérience au plus haut niveau afin de mieux préparer l’avenir.

C’est donc plein d’espoir que le jeune Romain aborde cette saison 2021. Saison qu’il a d’ores et déjà entamé avec le volant Feed Racing les 20 et 21 mars dernier. Une première étape réalisée avec brio puisqu’il a été sélectionné par Jacques Villeneuve et Patrick Lemarié, avec cinq autres pilotes de son groupe, pour participer aux quarts de finales. A 14 ans, il fait partie des pilotes les plus jeunes, la moyenne d’âge étant de 18 ans.

En parallèle de sa saison automobile, Romain participera à des épreuves Karting Internationales dans la catégorie reine OK avec le soutien du constructeur français SODI et motorisé par TM Cedric Sport. Une entame de programme qui a eu lieu le week-end du 8 avril sur le circuit italien de Lonato dans le cadre de la WSK. Une course marquée par une alternance météorologique rendant les réglages compliqués et de très bonnes performances lui permettant d’accéder à la finale. Malheureusement pour Romain, il sera victime d’un défaut de maitrise d’un de ses concurrents mettant un terme à sa prestation. Rendez-vous est pris les 25 et 26 avril, toujours sur le circuit de Lonato pour la WSK Super Master avec de grandes ambitions !

Pour suivre Romain dans son parcours, n’hésitez pas à vous abonner à son compte Instagram romain.andriolokart.

Photos Karting par KSP et FEED Racing par Thibault Larue

Nogaro Coupe de France FFSA 2021

Coupe de France FFSA Circuit : Nogaro à huis clos

Dans le contexte sanitaire actuel et dans le cadre du protocole mis en place avec la FFSA, le circuit Paul Armagnac de Nogaro a confirmé la bonne organisation de la manche de Coupe de France des Circuits, les 6-7 Mars 2021.

​Après avoir reçu le feu vert de la Préfecture du Gers, la première manche de la Coupe de France des Circuits 2021 s’est tenue,  à huis clos, sur le circuit Paul Armagnac de Nogaro, dans le strict respect du protocole sanitaire. Plusieurs catégories berlines, GT, monoplaces, protos étaient  au programme.

Cette compétition permet depuis trois décennies aux pilotes amateurs et professionnels d’en découdre sur les plus belles pistes, à moindre coût, en toute simplicité et dans la plus grande convivialité.

La Coupe de France des Circuits comprend 7 épreuves organisées sur le territoire de mars à novembre.

La FFSA – Fédération Française du Sport Automobile félicite l’organisateur pour sa détermination et remercie les pouvoirs publics pour leur confiance

Un franc succès pour le 76ème Grand Prix d’Albi – Une édition 2021 confirmée et très attendue

Après avoir accueilli les Championnats de France Superbike, de Camions et de Drift au cours des cinq dernières années, le Circuit d’Albi accueillait le promoteur SRO et son Championnat de France FFSA GT du 16 au 18 octobre dernier.

Tous les acteurs, organisateurs, équipes, pilotes, médias et spectateurs ont été conquis par cette 76ème édition du Grand Prix d’Albi, malgré un contexte sanitaire contraignant, imposant un nombre limité de 5000 personnes par jour présent dans l’enceinte du circuit.

Le travail réalisé par la nouvelle direction du Circuit depuis 5 ans porte ses fruits. Le tracé Albigeois est désormais bien ancré dans le paysage automobile français. Sa riche histoire depuis 1933 en fait un emplacement idéal et légitime pour accueillir les plus grandes disciplines françaises.

De très grands champions comme Graham Hill, Jackie Stewart, Alain Prost, Jim Clark ou encore Henri Pescarolo ont limé le bitume albigeois. Aujourd’hui, des champions en devenir brillent sur le Circuit d’Albi et participent au rayonnement de ce formidable tracé. Ce week-end le relais a été également donné avec la présence de Nicolas Prost ou encore Aurélien Panis, Adrien Tambay, Anthony Beltoise…

Grâce aux différents promoteurs des différents championnats de France choisissant le Circuit d’Albi comme arène, le Circuit d’Albi a de très belles heures devant lui. La volonté de la nouvelle organisation du Circuit a toujours été d’être un lieu de rencontres populaires et festives, ce dernier événement démontre la pleine capacité du lieu et de son organisation.

Le Championnat de France FFSA GT a dévoilé son calendrier pour la saison à venir et le Grand Prix d’Albi 2021 est d’ores et déjà confirmé (4 au 6 Juin) !

Le week-end s’est vraiment très bien déroulé ! Nous avions hâte d’accueillir le Championnat de France FFSA GT et nous sommes très heureux de la confiance accordée par SRO. Les équipes du circuit, les bénévoles et les Albigeois ont répondu présent pour ce 76ème Grand Prix d’Albi qui fut une très belle réussite. Le bilan est très positif. Nous nous réjouissons que le Grand Prix d’Albi soit à nouveau au calendrier 2021 du Championnat de France FFSA GT et nous espérons que la situation sanitaire nous permettra d’accueillir tous les fans !

Gregor Raymondis, Directeur du Circuit d’Albi

Nous sommes très heureux de revenir au Grand Prix d’Albi en 2021. Les propriétaires du circuit et l’ASA ont su nous proposer un beau meeting malgré les circonstances particulières de cette année. Le Grand Prix d’Albi est ancré dans l’histoire du sport automobile français et, en temps normal, nous savons que c’est un meeting très populaire dans le Tarn. En 2021, le programme sera plus intéressant encore puisque nous ajouterons notamment le Championnat de France FFSA Tourisme au FFSA GT. Si nous pouvons organiser le meeting 2021 sans restriction, il parait évident que le public répondra présent. Rendez-vous du 4 au 6 juin !

Laurent Gaudin, Manager Général du Championnat de France FFSA GT

Communiqué Circuit d’Albi

Retour en images sur le 76ème Grand-Prix d’Albi 2020 – Championnat de France GT4

Les 16, 17 et 18 octobre 2020, le French Speedway d’Albi accueillait le Championnat de France FFSA GT dans le cadre de son 76ème Grand-Prix.

Retour en images sur cette épreuve avec quelques photos de Bernard Rieu et Jacques René Fabre.

76ème Grand Prix d'Albi GT4

Le FFSA GT en terrain inconnu à Albi

Absent du calendrier du Championnat de France FFSA GT depuis 2012, le Circuit d’Albi fait son retour au programme du 16 au 18 octobre. Nouveauté pour la plupart des concurrents, le tracé du Tarn pourrait réserver bien des surprises avant la finale de la saison, programmée à Lédenon du 6 au 8 novembre.

Initialement pas prévu au programme, le Circuit d’Albi profite de cette année 2020 atypique pour faire un retour très remarqué dans le Championnat de France FFSA GT. Pour la première fois depuis 2011, la compétition phare de l’Hexagone fera donc de nouveau partie du Grand Prix d’Albi, dont ce sera la 76e édition.

Tracé autour de l’aérodrome d’Albi, ce circuit sera donc une nouveauté pour une grande partie des concurrents du Championnat de France FFSA GT et une grande première pour la catégorie GT4. Et si certaines équipes locales connaissent les lieux en tant que piste d’essais, on sait que la course réserve toujours son lot de surprises…

Une trentaine de GT4 sont attendues pour affronter les 3,565 km de ce circuit qui ne devrait pas manquer de proposer deux courses spectaculaires. Et sachant qu’il n’y aura plus que la finale de Lédenon – du 6 au 8 novembre – après ce déplacement dans le Tarn, on comprend que l’intérêt sportif pourrait atteindre un climax ces 17 et 18 octobre.

Trois équipages dans un mouchoir

Le dernier rendez-vous en date, début octobre sur le Circuit Paul Ricard, a été particulièrement riche en rebondissements. Profitant des ennuis techniques ayant frappé la BMW M4 GT4 de L’Espace Bienvenue, Edouard Cauhaupé et Fabien Lavergne (Mercedes-AMG GT4 #2) sont revenus dans le sillage de Ricardo van der Ende et Benjamin Lessennes dans le classement général. Onze points seulement séparent ces deux duos. Sachant qu’Albi sera une course « à domicile » pour l’équipe CD Sport, les positions pourraient encore se resserrer avant la finale de Lédenon.

Au troisième rang du général, Grégory Guilvert et Fabien Michal sont loin d’avoir dit leur dernier mot ! Toujours à la poursuite d’une première victoire au « scratch » cette année, les pilotes de l’Audi R8 LMS GT4 #42 du Saintéloc Racing n’ont que 20 points de retard sur les leaders.

Avec 100 unités encore à attribuer, douze équipages peuvent encore revendiquer la couronne sur le plan mathématique. De manière plus réaliste, six duos sont groupés en 50 points avec Nicolas Gomar-Mike Parisy (Aston Martin Vantage GT4 #89 – AGS Events) à 39 longueurs des hommes de tête, Thomas Drouet-Paul Petit (Mercedes-AMG GT4 #88 – AKKA ASP) à 41 points et Rodolphe Wallgren-Vincent Beltoise (Alpine A110 GT4 #222 – Mirage Racing) à 50 unités.

A noter que Pascal Huteau et Christophe Hamon (Audi R8 LMS GT4 #5 – Team Fullmotorsport), les mieux classés des pilotes de la Am Cup dans ce classement général, occupent une très belle 15e place absolue après être rentrés deux fois dans le Top 10 du général.

Silver Cup : Lessennes-van der Ende revanchards

Avec une attribution ne tenant compte que des concurrents engagés dans la catégorie, la Silver Cup propose sa propre hiérarchie. Fort de leurs bons week-ends à Magny-Cours et au Castellet, Edouard Cauhaupé et Fabien Lavergne pointent en tête dans cette course dans la course. Les pilotes de la Mercedes-AMG GT4 #2 de CD Sport devancent Benjamin Lessennes et Ricardo van der Ende. Le duo belgo-néerlandais de L’Espace Bienvenue ne compte que 11 points de retard… et il a soif de revanche après avoir été trahi par la mécanique de sa BMW M4 GT4 sur le Circuit Paul Ricard. Troisièmes de cette Silver Cup, Thomas Drouet et Paul Petit (Mercedes-AMG #88 – AKKA ASP) ne sont qu’à 20 longueurs.

Avec respectivement 39 et 48 points de retard, Robert Consani-Benjamin Lariche (Alpine A110 GT4 #8 – Speed Car) et Julien Piguet-Aurélien Panis (Toyota GR Supra GT4 #30 – Toyota Gazoo Racing France by CMR) viseront probablement plus les coups d’éclat que le championnat en cette fin de saison.

Pro-Am : une troisième couronne en vue pour Michal-Guilvert ?

Constituant la quatrième des cinq épreuves du championnat, Albi marquera l’entrée dans la dernière ligne droite pour les candidats au titre. Actuellement troisièmes du « scratch », Grégory Guilvert et Fabien Michal (Audi R8 LMS GT4 #42-Saintéloc Racing) sont surtout largement leaders du classement Pro-Am. S’ils parviennent à frapper fort dans le Tarn, les doubles Champions de France pourraient déjà sceller leur troisième couronne dans la catégorie. Il leur faudrait alors porter leur avantage à plus de 50 points face à Nicolas Gomar et Mike Parisy (Aston Martin Vantage GT4 #89 – AGS Events), qui comptent actuellement 37 unités de retard.

Troisièmes de la catégorie à 54 points de la tête, Rodolphe Wallgren et Vincent Beltoise (Alpine A110 GT4 #222 – Mirage Racing) espèrent pouvoir ajouter à leur pointe de vitesse une régularité qui leur a parfois manqué en ce début d’année. La remarque vaut aussi pour Christopher Campbell-Nicolas Prost (Alpine A110 GT4 #36 – CMR) et Jean-Luc Beaubelique-Jim Pla (Mercedes-AMG GT4 – AKKA ASP), les deux duos qui complètent le Top 5 provisoire.

Am Cup : lutte à trois

Trois équipages sont toujours en lice pour le titre de Champion de France en Am Cup. L’abandon de Pascal Huteau et Christophe Hamon lors de la dernière course sur le Circuit Paul Ricard n’empêche pas les pilotes de l’Audi R8 LMS GT4 #5 du Team Fullmotorsport d’aborder cette dernière ligne droite en tête du championnat. Mais l’écart est évidemment beaucoup moins conséquent que ce qu’il n’aurait pu être. Après avoir alterné les hauts et les bas ces dernières semaines, Sylvain Caroff et Erwan Bastard (Ginetta G55 GT4 #72 – ANS Motorsport) n’ont que 15 longueurs de retard. Un troisième équipage, représentant un troisième constructeur, est encore pleinement dans la course : Wilfried Cazalbon et le benjamin du peloton César Gazeau (16 ans) ne sont qu’à 22 points des leaders sur la Toyota GR Supra GT4 de la formation CMR.

Mieux ! Avec les paires Laurent Coubard-Jean-Charles Rédélé (Alpine A110 GT4 #76 – Bodemer Auto) et Christophe Carrière-Didier Dumaine (Aston Martin Vantage GT4 #161 – AGS Events), deux autres marques ont encore leur mot à dire pour le podium final.

Deux invités et un retour à un horaire traditionnel

À Albi, deux concurrents concourront dans la classe Invité. On y retrouvera ainsi l’équipage de l’Alpine #22 du Mirage Racing. En l’absence de Philippe Giauque, le Champion de France FFSA GT 2013 Morgan Moullin-Traffort recevra en effet le renfort du jeune Matéo Herrero (18 ans), vu en Formule 4 FFSA en 2018 et actif dans l’Alpine Elf Europa Cup depuis deux saisons. Par ailleurs, Ruben Del Sarte étant exceptionnellement seul ce week-end, le Néerlandais – classé Silver – évoluera lui aussi dans cette classe invité sur la Ginetta G55 GT4 #23 d’ABM Grand Prix.

Après avoir vécu un week-end bien chargé au Castellet avec trois courses durant le week-end, les concurrents du Championnat de France FFSA GT vont retrouver à Albi un horaire plus traditionnel avec des essais libres vendredi (13h40-14h40 puis 17h45-18h45) puis deux séances d’essais qualificatifs samedi matin entre 9h30 et 10h20. La première course de 60 minutes débutera samedi à 14h30. Dimanche, c’est à 14h05 que sera donné le départ de la seconde course dans le Tarn. Qui abordera en tête la finale de Lédenon ? Pour le savoir, vous pourrez bien évidemment suivre les courses en direct samedi et dimanche sur la chaîne YouTube GT World.

Communiqué Pôle Presse FFSA / Photo SRO Patrick Hecq