Rallye TT – Terres d’Armagnac - Bilan

Thibault Flouret-Barbe double la mise !

Au volant de son Rivet « volant », Thibault Flouret-Barbe s’impose pour la deuxième fois consécutive sur une épreuve de Championnat de France. Pourtant, cette victoire ne fut pas simple, avec un Loïc Costes des grands jours qui lui a mené la vie dure et qui décroche une très belle deuxième place. Un peu plus loin Benoît Bersans n’a pas démérité avec son Dronde Nissan. En 2RM, Guillaume Laborde monte pour la première fois sur la plus haute marche du podium avec son Rivet Honda. Dans le Trophée des 4×4, Joël Harichoury retrouve ses bonnes habitudes alors que dans le Challenge SSV, Romain Lucas Grousset découvre la joie de la victoire avec son Can Am.

CHAMPIONNAT DE FRANCE

Le Championnat de France des Rallyes Tout-Terrain poursuit sa tournée avec le Rallye Terres d’Armagnac. Au programme, plateau de qualité, bagarres annoncées et bonne humeur pour cette discipline qui rime avec convivialité.

Déjà très performant sur le dernier rallye du Barétous, Loïc Costes confirme lors de la première étape en signant 4 scratchs sur 5 possibles. Le cantalou est l’homme fort de ce début de rallye, il rentre à Toujouse avec 9’’ d’avance sur le Rivet de Thibault Flouret Barbe. A la troisième place, nous retrouvons Benoît Bersans qui pointe à 39’’ mais qui domine largement ses poursuivants.

Dimanche, Thibault Flouret Barbe se ressaisit, il enchaine les meilleurs temps, passe en tête et file vers une deuxième victoire consécutive en Championnat de France avec son copilote Jon Charriton. Une victoire qui lui permet d’accentuer son avance au Championnat.

Loïc Costes n’a rien lâché mais il n’a pas pu résister au retour du pilote de Sauveterre du Béarn. Le pilote du Fouquet signe tout de même le meilleur temps de la dernière spéciale et récolte donc le point supplémentaire de cette super spéciale.

Connaissant des soucis techniques sur la fin de l’épreuve, Benoît Bersans a perdu du terrain sur les leaders mais il réussit tout de même à conserver sa place sur la petite marche du podium, bravo ! Il devance Jérôme Hélin qui a sorti la grosse attaque pour aller chercher la 4ème place. Il s’impose dans la petite classe avec son Rivet Suzuki. De son côté, Stephan Barthe a tout donné voire un peu trop pour tenter de rentrer au pied du podium mais il échoue pour 3 petites secondes, dommage.

Pour sa deuxième course avec ce performant MMC Kawasaki, Eric Pastor a encore été brillant, il prend une superbe 6ème place finale. S’il dispute l’intégralité du Championnat et qu’il poursuit sur cette lignée, il pourrait bien jouer le titre en fin d’année. Un pilote à suivre ! Très régulier et sans faire de bruit, Jean-Alfred Marques s’intercale au 7ème rang avec son Fouquet diesel. Il précède le Rivet de Joël Chopin qui a connu quelques soucis et les Fouquet de Francis Balocchi et de Pierre-Jean Viart qui a connu quelques aléas durant le weekend. Enfin, soulignons la victoire en T3 pour le spectaculaire Jérôme Lerda et son Yamaha.

CHALLENGE DEUX ROUES MOTRICES

Dans le Challenge 2RM, le favori Yann Clevenot renonce dès la première ES remportée par un autre Cledze, celui de Lionel Babaquy. De retour à la compétition, Nicolas Lendresse retrouve rapidement le chemin des meilleurs temps avec quatre victoires de spéciales sur la fin de la première étape. Il clôture la journée avec une avance de 17’’ sur Guillaume Laborde qui se bat encore une fois pour la victoire. Soulignons la très belle performance de Peio Amestoy et son Phil’s Car Suzuki qui pointe au troisième rang.

Dimanche matin, Nicolas Lendresse rend son carnet dans le 7ème chrono. Hélas, il est imité dans la spéciale suivante par Peio Amestoy et Jérôme Duparc. Avec une avance confortable sur son poursuivant immédiat, Guillaume Laborde et son copilote Remi Esponda assurent la fin du rallye et filent vers un premier succès dans la catégorie. Un très bon résultat pour ce pilote talentueux qui a souvent manqué de chance par le passé. La médaille d’argent revient au BMC Honda de Ronny Pelerin et Bernadette Darthayette qui ont signé le meilleur temps dans la dernière spéciale. Cette deuxième place vient récompenser les efforts de toute une équipe fort sympathique. Le podium est complété par Vincent et Alexandre Tréssaricq qui poursuivent la découverte de leur nouvelle monture, un CRD Suzuki. Félicitations à eux pour cette belle prestation.

CHALLENGE SSV

Sans surprise, Romain-Lucas Grousset et Raphaël Astic s’imposent dans le Challenge des SSV au volant de leur Can Am. Ce dernier n’a laissé aucune chance à ses adversaires en restant sur un rythme élevé du début à la fin de l’épreuve. La deuxième place revient à Hervé et Maxime Crevecoeur. Au volant de leur RZR 1000, ils se sont battus durant tout le rallye avec leurs camarades de jeu Robert et Martine Warnier qui disposaient d’une machine similaire. Une chose est sûre, ces derniers ont pris du plaisir sur les pistes de ce rallye Terres d’Armagnac !

TROPHEE DES 4×4

Du côté du Trophée des 4×4, Johann Ryckeboer et Jérôme Berniolles ont marqué de leur empreinte la première journée de course en devançant tous les favoris de la catégorie. Hélas,  ils furent contraints à l’abandon le dimanche matin à cause d’un problème mécanique. Joël Harichoury n’en demandait pas tant. Le pilote de la Jeep a assuré le spectacle avec Loane Toulou à ses côtés. Malgré quelques soucis techniques le samedi, il retrouve le plaisir de monter sur la plus haute marche du podium avec la satisfaction du devoir accompli. Il devance le Mitsubishi des réguliers Bruno et Denis Bourland et la Jeep de Joris Beyer et Lorraine Claudepierre.

Communiqué Pôle Presse FFSA / Photo Lionel Montmain

31ème Rallye TT Terres d’Armagnac

Un plateau de qualité pour le deuxième round !

3 ans après sa dernière édition, le rallye Terres d’Armagnac retrouve sa place dans le championnat avec un plateau plus conséquent et une qualité indéniable. L’équipe organisatrice a hâte de retrouver la caravane du rallye Tout-Terrain avec comme chef de file provisoire le jeune et talentueux Thibault Flouret-Barbe. La course s’annonce plus ouverte que jamais et nous pourrions avoir des surprises dimanche soir à Nogaro !

LE TABLEAU DE BORD

31ème Rallye Terres d’Armagnac

Deuxième manche du Championnat de France des Rallyes Tout-Terrain 2021.

Engagés : 62 dont 35 inscrits en Championnat de France, 13 en Challenge 2RM, 10 en Trophée des 4×4 et 4 en Challenge SSV.

Parcours : long de 263 km dont 90 km d’ES (11), répartis en deux étapes. Départ du parc fermé de Nogaro, samedi 9 juillet à 8h00. Arrivée sur le parc fermé de Nogaro le dimanche 11 juillet à 16h32.

Compte pour le Championnat de France des Rallyes Tout-Terrain pour les pilotes et copilotes du groupe T1A et T3 (classes 1A & 1B, S) (2/7), le Trophée Rallye 4×4 pour les pilotes et copilotes des groupes T2, T2B et T2B+ (2/7), le Challenge Rallye 2 roues motrices pour les pilotes et copilotes du groupe T1B (2/7) et le Challenge SSV pour les pilotes et copilotes du groupe SSV (2/7), le Championnat des Rallyes du Comité Régional du Sport Automobile d’Occitanie Pyrénées, le Championnat des Rallyes du Comité Régional du Sport Automobile d’Aquitaine, le Challenge des commissaires du Comité Régional du Sport Automobile d’Occitanie Pyrénées et d’Aquitaine.

LES GRANDES LIGNES

Les principaux favoris pour la victoire et les places d’honneur

Championnat de France : Flouret-Barbe (Rivet BMW), Costes L. (Fouquet Porsche), Garicoix J. (BMC Suzuki), Barthe S. (Fouquet Honda), Hélin (Rivet Suzuki), Bersans (Dronde Nissan), Omnes (Caze Kawasaki), Viart (Fouquet Nissan), Foucart (Rivet Mazda), Chopin (Rivet Nissan), Urrutia S. (Caze Jaguar), Artola (Caze Nissan), Brulon (Caze), Cassiède (Fouquet Nissan), Guyot (Phil’s Car), Pastor (MMC Kawasaki).

Challenge 2RM : Clevenot (Cledze Suzuki), Laborde (Rivet Honda), Babaquy (Cledze Suzuki), Lendresse (Gembo), Duparcq (CRD Suzuki), Pelerin (BMC Honda), Berrouet (Cledze Suzuki), Tressaricq (Cledze Suzuki), Amestoy (Phil’s Car Suzuki).

Trophée des 4×4: Andrieu (Isuzu), Harichoury (Jeep Cherokee), Daigneau (Jeep Cherokee), Beyer (Jeep Chrysler), Aubrun (Jeep Cherokee), Ryckeboer (Jeep Cherokee).

Challenge SSV: H. Crevecoeur* (Polaris), Salaberry (Can Am), Grousset (Can Am), Warnier (Polaris). (* A confirmer après les vérifications techniques.)

LES ENJEUX MAJEURS

POUR LE CHAMPIONNAT DE FRANCE

. Etonnant d’efficacité et rapide comme l’éclair sur le dernier rallye du Barétous, Thibault Flouret-Barbe partira avec les faveurs des pronostics pour ce deuxième rendez-vous de l’année. Au volant de son Rivet BMW, ce dernier tentera de doubler la mise afin d’accentuer son avance au championnat.
. Les autres animateurs du Championnat partiront avec le couteau entre les dents ! Ce sera le cas de Loïc Costes qui a signé d’excellents chronos sur la manche d’ouverture du championnat et qui était monté sur le podium du rallye Gers Armagnac en 2018.
. Le jeune Stephan Barthe ne devrait pas être en reste sur ce tracé technique avec son Fouquet Honda tout comme Johane Garicoix qui aimerait bien retrouver le chemin de l’arrivée et pourquoi pas de la victoire !
. Tout ce beau monde devra se méfier de Jérôme Hélin qui reprend du service avec son Rivet Suzuki. Le Champion de France en titre adore ce rallye et fera son maximum pour monter sur la plus haute marche du podium.
. Très à l’aise pour son premier rallye, Pierre-Jean Viart essaiera de faire aussi bien ce weekend avec son Fouquet Nissan. Il affrontera des équipages chevronnés comme Vincent Foucart, Joël Chopin, Sébastien Urrutia, Denis Artola ou encore Joël Guyot. D’autres pilotes pourraient tirer leur épingle du jeu à l’image de Benoît Bersans, Nicolas Cassiède mais aussi le surprenant Éric Pastor et son MMC.
. Enfin, comment ne pas parler du retour à la compétition de Cyril Omnes qui étrennera un Caze Kawasaki identique à celui de Florent Brulon.

POUR LE CHALLENGE 2RM

. Dans la catégorie 2RM, nous devrions assister à un nouveau duel entre le Cledze de Yann Clevenot et le Rivet de Guillaume Laborde. Ce dernier en a surpris plus d’un dans le Béarn et il devrait encore mener la vie dure à celui qui semble être le favori. D’autres Cledze devraient se faire remarquer avec Lionel Babaquy, Éric Berrouet, Jérôme Duparcq et Vincent Tressaricq.
. Au volant de son BMC, Ronny Pelerin tentera de s’immiscer dans ce combat tout comme Nicolas Lendresse qui fera son retour avec son Gembo, ou encore Peio Amestoy et son spectaculaire Phil’s Car Suzuki.

POUR LE CHALLENGE SSV

. Formule économique permettant de découvrir la discipline tout en se faisant plaisir, le Challenge SSV n’accueille que des SSV d’origine. De ce fait, cette année, les SSV modifiés sont maintenant classés dans la catégorie Championnat de France et sont équipés d’une bride. Avec cette nouvelle règle, nous assistons à une véritable redistribution des cartes dans ce Challenge et de nouveaux noms font leur apparition en haut des feuilles de classement.
. Au volant de son Polaris, Hervé Crevecoeur prendra le depart de l’épreuve avec l’envie de bien faire et surtout de remporter cette catégorie.
. Il affrontera les Can Am de Patxi Salaberry et de Lucas Grousset qui se sont fait remarquer lors de la première course de l’année en montant sur le podium et le Polaris de Robert Warnier.

POUR LE TROPHEE DES 4X4

. Dans le Trophée des 4×4, Marion Andrieu remet le pied à l’étrier avec son Isuzu. Comme à son habitude, la pilote du Cantal aura pour objectif la victoire !
. Face à elle, c’est une véritable marée de Jeep Cherokee qui va tenter de lui barrer la route avec comme chef de file Joël Harichoury. Il sera accompagné de Fabien Daigneau, Joris Beyer, Teddy Aubrun et Johann Ryckeboer qui viseront une place dans le tiercé final.

Communiqué Pôle Presse FFSA / Photo Lionel Montmain

21EME RALLYE CASTINE TERRE D’OCCITANIE – BILAN

Une première manche renversante !

En qualité d’épreuve d’ouverture du Championnat de France des Rallyes Terre 2021, le Rallye Castine Terre d’Occitanie n’aura pas failli à sa réputation ! Avec des rebondissements incessants, quatre changements de leaders et un suspense haletant jusqu’au dernier kilomètre, le ‘CFRT’ a été lancé de la plus belle des manières avec, en prime, un équipage surprise couronné : Benjamin Clemençon / Stéphane Maille (Hyundai i20 R5) devant les membres du Collectif Espoirs FFSA 2021, Léo Rossel/Mathieu Maurin (Ford Fiesta Rally 2), meilleurs performers, et Jean-Marc Manzagol / Patrick Chiappe (Hyundai i20 R5). Une épreuve à retrouver en exclusivité sur la chaine « Sport en France » dimanche 11 juillet à 10h !

LE RÉSUMÉ

Les dix mois de pause forcée se sont sentis tout au long du week-end tant les concurrents de cette 21e édition avaient les crocs ! Disputée sous une météo très capricieuse, la première étape avait déjà offert son lot de rebondissements. Premier leader, Léo Rossel, le Champion de France Junior 2020, partait à la faute dans l’ES3 le reléguant du premier au treizième rang. Stéphane Consani (Ford Fiesta Rally 2), auteur de trois temps scratch, jouait bien placé. Mais la véritable surprise venait d’Emmanuel Gascou (Peugeot 207 S2000). Leader de la troisième spéciale à la dernière assistance du jour, il devait rendre son carnet la mort dans l’âme (échappement cassé). 

Repartis en tête ce matin avec une confortable avance, Stéphane Consani et Thibault de la Haye n’avaient qu’à dérouler pour aller chercher une première victoire sur le Championnat de France des Rallyes Terre 2021. Malheureusement, une bosse mal jugée par le Marseillais dans l’ES9 aura eu raison de l’équipage TM Compétition. 

Dès lors, c’est le surprenant Benjamin Clemençon qui se retrouvait propulsé en tête à la surprise générale, pour son quatrième rallye terre de sa carrière, le premier avec la Hyundai i20 R5 ! Pas effrayé par cette position, le pilote du Team Sarrazin Motorsport parvenait à la conserver jusqu’à l’arrivée pour s’adjuger sa plus belle victoire ! 

Treizième à l’issue de l’ES3 à plus de deux minutes et quarante secondes de la tête, Léo Rossel aura réussi l’exploit de remonter au … deuxième rang à cinq secondes de la victoire ! Auteur de six meilleurs temps, le pilote du Collectif Espoirs FFSA 2021 a impressionné pour ses premiers pas en quatre roues motrices sur le ‘CFRT’ et, en plus de marquer les esprits, inscrit de précieux points dans l’optique du championnat. 

Très régulier du début à la fin, Jean-Marc Manzagol (Hyundai i20 R5) échoue à sept petites secondes de la victoire mais il offre à son équipe, le Sarrazin Motorsport, un triplé retentissant ! Il devance finalement un excellent Maxime Potty (Ford Fiesta Rally 2), en constante progression sur ce ‘Castine 2021’, et Cyrille Feraud (C4 WRC), lui aussi plus en verve aujourd’hui. Paul Lamouret, au volant de sa vaillante Mitsubishi Evo IX, réalise l’une des performances du rallye avec cette sixième place du classement général. 

Au sein de la 208 Rally Cup, Mathieu Franceschi a parfaitement rectifié le tir après son zéro pointé du ‘Vosges Grand Est’ en dominant de la tête et des épaules cette deuxième manche. Il en profite également pour remporter le classement ‘2 Roues Motrices’ du Championnat de France des Rallyes Terre, lui le champion sortant. Après l’abandon d’Hugo Margaillan (ES8 – transmission), Pedro Almeida a décroché la médaille d’argent devant Hugo Louvel. 

Première manche de l’histoire du Clio Trophy France Terre, le Rallye Castine Terre d’Occitanie a vu Quentin Ribaud survoler les débats, à l’image de Franceschi, tout au long du week-end. Le Vauclusien s’impose devant Jean-Paul Monnin et John Laroche. 

Du côté du Trophée Fédéral VHC, Nicolas Therond a vu les choses se simplifier après les abandons respectifs de Laurent Battut et Jean-Manuel Beuzelin et s’impose au volant de sa Porsche 911 SC.  


ILS ONT DIT

Benjamin Clemençon (Hyundai i20 R5),vainqueur : « C’est de la folie ! Ce n’était que mon quatrième rallye sur cette surface, le premier avec cette voiture, et jamais je n’aurais cru pouvoir gagner aussi rapidement. Un grand merci à toute l’équipe ! »

Léo Rossel (Ford Fiesta Rally 2), deuxième : « Je me suis régalé ce week-end ! Je ne peux m’en prendre qu’à moi même pour cette erreur mais j’ai su me remobiliser, notamment grâce aux mots de Nicolas Bernardi, de la FFSA, et de Stéphane Sarrazin, mon Team Manager, hier soir. Je suis très content du rythme affiché ici et cela nous donne des bonnes bases pour la suite du Championnat de France des Rallyes Terre 2021 ! »

Jean-Marc Manzagol (Hyundai i20 R5), troisième : « Quel résultat d’équipe ! C’est extraordinaire pour Stéphane et son Team. On roule pour vivre ce genre d’émotions ! »

LE BILAN DU RALLYE

12 épreuves spéciales

Meilleurs temps : Rossel 6, Consani 3, Gascou 2, Feraud 1 

Leaders : Rossel ES1 – ES2, Gascou ES3 – ES6, Consani ES7 – ES9, Clemençon ES10 – ES12

Classement provisoire :

  1. Clemençon/Maille (Hyundai i20 R5) en 1:36:29,8
  2. Rossel/Maurin (Ford Fiesta Rally 2) + 5s0
  3. Manzagol/Chiappe (Hyundai i20 R5) +7s0
  4. Potty/Dumont (Ford Fiesta Rally 2) +40s8
  5. Feraud/Giraud (C4 WRC) +1min00s5


LES PODIUMS PROVISOIRES

CHAMPIONNAT DE FRANCE TERRE DEUX ROUES MOTRICES :
1. Franceschi/Baud (Peugeot 208 Rally 4) en 1h41mn08s3
2. Almeida/Magalhaes (Peugeot 208 Rally 4) +2mn19s1
3. Louvel/Villani (Peugeot 208 Rally 4) +3mn35s0

208 RALLY CUP : 

1. Franceschi/Baud (Peugeot 208 Rally 4) en 1h41mn08s3
2. Almeida/Magalhaes (Peugeot 208 Rally 4) +2mn19s1
3. Louvel/Villani (Peugeot 208 Rally 4) +3mn35s0

CLIO TROPHY FRANCE TERRE :
1. Ribaud/Ascensio (Renault Clio RSR Rally5) en 1h46mn31s7
2. Monnin/Chipaux (Renault Clio RSR Rally5) +59s1
3. Laroche/Augustin ((Renault Clio RSR Rally5) +1mn52s9


PRINCIPAUX ABANDONSEmmanuel Gascou (Peugeot 207 S2000), mécanique après ES6, Hugo Margaillan (Peugeot 208 Rally 4), mécanique ES8, Stéphane Consani (Ford Fiesta Rally 2), mécanique après ES9. 

PROCHAIN RENDEZ-VOUS

Rallye Terre de Langres Haute-Marne, 23 – 25 juillet

CLASSEMENTS CHAMPIONNATS

Tous les classements sont à retrouver sur www.ffsa.org

Communiqué Pôle Presse FFSA / Photo FR Media Live