LICENCES ENCADRANTS ET PRATIQUANTS

Chers licenciés:

Pensez à renouveler votre licence gratuite avant le 31/03/21

Ayant pris en compte en 2020 les nombreuses annulations d’épreuves en raison du contexte sanitaire, la FFSA a décidé d’offrir la licence 2021 (hors cotisation ASA) :

  •  aux titulaires d’une licence d’encadrant en 2020 (à l’exception de la licence EIPS)
  •  aux titulaires d’une licence de pratiquant compétition en 2020 n’ayant participé à aucune épreuve en 2020

sous réserve que cette licence soit prise dans la même ASA, pour la même licence qu’en 2020 et dans la période du 14/12/2020 au 31/03/2021, date butoir pour la gratuité de la licence.

Pour bénéficier de l’offre, le licencié pratiquant compétition devra impérativement passer par son espace personnel (http://www.licence.ffsa.org/) pour prendre sa licence.

Michel VERGNES

Président Ligue du Sport Automobile Occitanie Pyrénées

Le mot du Président….janvier 2021

2021, une nouvelle année débute, chaque jour une page blanche à écrire pour nous réinventer et vous accompagner.

Si 2020 a vu nos deux circuits (Albi-Nogaro) aménager leurs calendriers afin de conserver la plupart de leurs épreuves à huis clos, c’est à regret que la majorité des épreuves routières ont été abandonnées.

Aujourd’hui cependant, nos organisateurs passionnés, perspicaces et volontaires préparent ardemment les RDV du calendrier 2021 de la LSAOP (Ligue du Sport Automobile Occitanie Pyrénées) qui s’annonce riche en évènements.

Pour rappel, l’Occitanie organise sur son territoire une cinquantaine d’Epreuves dont 16 Championnats de France, 24 Coupes de France ou Coupes de Marque, 2 Drift, 8 Karting avec
un Grand Prix de France à Belmont sans oublier les manifestations historiques et énergies nouvelles.

Traditionnellement, c’est le circuit de Nogaro qui ouvre le calendrier National le 7 Mars avec la Coupe de France des Circuits également organisée Albi le 23 Mai. C’est également sur le circuit de Nogaro que le Championnat de France GT FFSA débutera lors des Coupes de Pâques suivi du même plateau sur le circuit d’Albi les 5 & 6 Juin. En ce qui concerne les Grands Prix Camions, ils se dérouleront à Nogaro les 19 & 20 Juin puis à Albi 4 & 5 Septembre ainsi que les Grands Prix Historiques.

Le Championnat de France des Rallyes sur Terre ouvre son calendrier 2021 à Pâques par le Rallye Terre des Causses dans l’Aveyron, suivi par le Rallye Castine Terre d’Occitanie au mois de Mai et le Rallye Terre des Cardabelles en Octobre. La moitié de ce Championnat France se déroule en Occitanie, sans oublier le Rallye TT Gers Terre d’Armagnac en Championnat de France des Rallyes tous terrains. Enfin, nos deux Epreuves phares en asphalte, le Rallye du Rouergue et le Rallye Montagne Noire qui feront références en juillet.

Il convient également de mentionner l’énorme contingent de Rallyes Nationaux et Régionaux, comptant pour la Coupe de France : Cœur des Vignobles, Marcillac, Frontonnais, Quercy, Val D’Agout, Val Dadou, Saint-Geniez d’Olt, Sidobre, Saint-Affricain, Chasselas, Thermes, Côtes du Tarn, Rignacois , des Courses de Côtes ou encore Auto-Cross qui chaque weekends animent nos Championnats Ligue.

Nouveauté 2021, la Ligue met en valeur les Rallyes VHC avec une Remise des Prix annuelle très attrayante et des engagements attractifs. L’intérêt est double : donner du temps de roulage au plus grand nombre de concurrents de ces belles autos et du plaisir aux spectateurs amoureux et nostalgiques.

La LSAOP coordonne l’ensemble des actions et des manifestations de ses (13) ASA pour l’Automobile et (4) ASK pour le Karting avec des organisations de qualité et de convivialité, de partages et d’échanges notamment le calendrier savamment aménagé dans la saison. Les différentes commissions par disciplines sont en charge du développement régional et ses membres sont également présents dans les commissions fédérales.

De plus, la LSAOP soutient et forme les Officiels et Commissaires dans leur mission. Les stages ont déjà commencé et vont se poursuivre durant ce 1er trimestre.

Pour conserver un parfait encadrement durant ces épreuves, la Ligue accueille tous ceux et toutes celles qui sont intéressés(es) par la passion des courses automobiles quelle que soit la discipline. Plusieurs compétences sont attendues pour le terrain : des Commissaires de route et de piste ; pour les amoureux de mécanique : des Commissaires techniques ; pour les missions exécutives : des Directeurs de Courses et des Commissaires Sportifs ; pour le Chronométrage : des informaticiens.

Notre discipline est porteuse de nombreux titres de champions du Monde nés dans l’hexagone avec l’esprit de compétition. Ils sont nos meilleurs représentants régionaux, vous pouvez les rejoindre et partager ces compétitions.

Je vous donne rendez-vous sur nos épreuves et vous souhaites de la prospérité et de la passion dans vos activités pour cette nouvelle saison sportive 2021 !!! Prenez soin de vous et de vos proches.

Michel VERGNES
Président

RÉUNION DES DIRIGEANTS DE LA LIGUE DÉCEMBRE 2020

Le 2 décembre, en vidéo conférence , se sont réunis les membres du nouveau  Bureau de la Ligue,  fraichement élu, .afin de préparer la réunion du Comité Directeur du lendemain.

              Le 3 décembre, toujours en vidéo conférence  conditions sanitaire obligent, tous les membres du nouveau Comité Directeur.

              Les 24 membres étaient convoqués et présents

              En dehors des points administratifs  habituels et inévitables, les points suivant ont été abordés et débattus :

                            Après avoir évoqué la situation sanitaire actuelle, le Président demande  que la reprise se fasse avec plus de solidarité, convivialité, d’innovation, et d’humanisme.

                            D’ores et déjà les dispositions suivantes ont été prises :

                                          Prise en charge de la participation licence karting par la ligue

                                          Diminution de la participation communication de 2.30€ à 1.60€

                                          Participation Ligue pour les déplacements conseillers RTS portée à 75€ au lieu de 50€

                                          Participation de la Ligue aux réceptifs Officiels et Élus maintenue

                            Un gros travail a été fait pour contrôler de plus prêt la gestion de la ligue de plus prés

                                          Mise en place d’une nouvelle comptabilité

                                          Création de documents de suivi des recettes et dépenses

                                          Création d’un document de gestion du matériel

                                          Redistribution des fonction au sein du Bureau

                                          Gestion des temps de travail de la salarié

                                          Mis en application de la cotisation ligue de 15.00€

                                          Recherche et détection d’espoirs et de nouveaux Officiels

                                          Création de Commissions de travail ( RTS, rallye, formation, montagne, communication)

                                          Décision de créer un trophée VHC

                            Des nouvelles de la Fédération

                                          Gratuité des licences 2021 encadrants qui ont ceux qui l’ont prise en 2020

                                          Gratuité des licences 2021 pratiquants sous conditions qui seront définis ultérieurement

                                          Prix des licences et cotisations maintenus

                            Le calendrier 2021 est arrêté et visible sur le site www.sportauto-occitaniepyrenees.fr

                            Les examens et la formation des licenciés encadrants auront lieu au siège, à Balma, le 9 janvier 2021 sous réserve de l’évolution favorable des conditions sanitaires

Lettre ouverte du Mouvement sportif français au Président de la République

Ce lundi 26 octobre 2020, le mouvement sportif français a adressé une lettre ouverte au Président de la République, intitulée « SOS : SPORT EN DETRESSE », co-signée par 95 fédérations sportives et dont nous vous livrons le contenu intégral ci-dessous.

Monsieur le Président de la République,
Les acteurs associatifs, bénévoles, éducateurs sportifs, dirigeants de clubs et de fédérations, ne sont pas parmi les adeptes des coups d’éclat. Ils préfèrent s’impliquer pour qu’au quotidien se dispense le respect de la règle, des autres et de soi. C’est donc le coeur lourd mais las, qu’en tant que représentants du Mouvement sportif français dans sa diversité, nous nous adressons ouvertement à vous aujourd’hui car nous sommes désemparés.

Désemparés de constater que le secteur du sport fédéré, fort de son modèle social et économique unique, porteur de valeurs essentielles au tissu social républicain, ne compte visiblement pas dans les priorités d’action de notre pays en temps de crise. Il garantit pourtant l’accès à la pratique sportive au plus grand nombre en même temps qu’il permet la détection et l’éclosion de talents issus de tous les milieux.

Depuis plusieurs mois, nous faisons tout notre possible pour nous adapter aux aléas et aux multiples applications divergentes et parfois contradictoires de la doctrine sanitaire sur le terrain. Nous avons établi les protocoles sanitaires les plus exigeants, validés par les Ministères tant des Sports que de la Santé ainsi que par le Haut Conseil de la Santé Publique et la Cellule interministérielle de crise. Nous les avons sans cesse améliorés pour tenir compte de la circulation accrue du virus. Nous les avons scrupuleusement mis en oeuvre avec la force de l’engagement qui caractérise nos 3 millions de bénévoles et les professionnels qui les accompagnent, au premier rang desquels figurent nos « Covid-managers » présents dans chaque fédération et dans la plupart des clubs.

Malgré ces efforts, nos compétitions et manifestations programmées ou reprogrammées sont annulées, souvent à la dernière minute et en raison d’une application excessive et injustifiée des mesures sanitaires par les autorités locales. Nos activités sont à l’arrêt dans de nombreux territoires, y compris des zones vertes non soumises au couvre-feu. Les décisions très disparates des Préfectures et des ARS, à situations similaires, tuent le sport à petit feu. Nous déplorons déjà plus d’un quart d’adhésions en moins, au point que de nombreux clubs se demandent aujourd’hui s’ils pourront passer l’année car plus de 80% d’entre eux, seulement animés par des bénévoles, piliers du sport amateur, restent encore aujourd’hui exclus des dispositifs d’aides prévus au plan de soutien piloté par le Ministère de l’Économie.

Nous sommes désemparés aussi car, faut-il encore le rappeler, pratiquer un sport est bon pour la santé et permet de mieux résister face à l’épidémie ! La hausse de l’inactivité touche bien évidemment encore plus durement les populations déjà fragiles ; nous ne pouvons que craindre, impuissants, ses conséquences encore plus désastreuses pour la santé publique de demain. Vous comprendrez donc l’incompréhension qui est la nôtre de subir une stigmatisation aussi violente qu’infondée, car non étayée par des éléments objectifs. Comment comprendre et expliquer pourquoi d’autres activités demeurent permises, y compris dans les zones les plus touchées par l’épidémie, mais pas la pratique du sport dans des zones pourtant plus préservées ?

Nous mesurons pleinement l’ampleur de la crise que notre pays traverse et ne souhaitons pas opposer les secteurs d’activités les uns aux autres. Nous constatons pourtant, avec amertume, l’absence de prise en compte des spécifi cités de notre secteur par un dispositif d’accompagnement approprié. Budgétairement, nous déplorons que les quelques euros promis par-ci nous soient repris par-là, dans des tours de passe-passe indignes et humiliants.
Nous vous adressons aujourd’hui ce SOS, Monsieur le Président, afin que nous retrouvions la considération que nous pouvons espérer et l’accompagnement que nous pensons mériter.

Alors que se prépare l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024, il nous semble que la priorité doit être de préserver nos capacités à nous tourner collectivement vers l’avenir. Comme vous l’avez indiqué, notre société va devoir vivre avec le virus. Nous devons donc vivre avec lui tant qu’il n’aura pas été vaincu mais nous ne voulons pas disparaître avant lui.

Comptant sur votre compréhension et votre soutien, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Président de la République, l’expression de notre très haute considération.

Le Mouvement sportif français